Jeudi 28 octobre 2021

Sécurité

Cibitoke : une personne tuée par un policier à Ndava

17/05/2021 Commentaires fermés sur Cibitoke : une personne tuée par un policier à Ndava
Cibitoke : une personne tuée par un policier à Ndava
La population remontée, voulait que les bourreaux paient pour leur crime

La victime s’appelle Festus Hakizimana. Le forfait a eu lieu dans la soirée du samedi 15 mai. C’est dans la commune de Buganda, zone Ndava. D’après les témoins sur place, le meurtre a été commis aux environs de 20h30.

Chauffeur dans la compagnie Angélique, en charge de la construction du barrage de Kaburantwa, la victime revenait de ses activités quotidiennes. « En cours de chemin, Festus a été interpellé par un attroupement de gens ».

En fait, poursuit notre source, trois policiers accompagnés par des Imbonerakure étaient en train de tabasser des individus. « Ne pouvant pas rester bras croisés, il s’est interposé pour qu’ils arrêtent de battre les personnes en question ».

Et tout d’un coup, cette personne sur place raconte que ces policiers s’en sont pris à lui. « Ils ont commencé à le rouer de coups de gourdins, avant que l’un d’entre eux ne tire sur lui à bout portant. Rendant ainsi l’âme sur le champ. »
Il s’en est suivi une chasse à l’homme. Notre source affirme que n’eût été l’intervention des militaires, la population de Buganda voulait que les bourreaux paient pour leur crime.

Pamphile Hakizimana, administrateur communal de Buganda indique que ’’présentement, tous les trois policiers ont tous déjà été arrêtés pour des raisons d’enquêtes ».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

A défaut d’électricité, le Burundi veut la lumière sur Mpanda

« Honte, fiasco, etc. » L’opinion exprime sa profonde déception face au scandale du barrage hydro-électrique de Mpanda. Un gouffre financier de plus de 54 milliards francs burundais. Lors de sa descente sur lieux, le Chef d’Etat a qualifié de « honte » cette (…)

Online Users

Total 4 954 users online