EN

Culture

Abbé Adrien Ntabona, une plume pour les valeurs de « l’Humanité réussie»

07/11/2020 Emery Kwizera Commentaires fermés sur Abbé Adrien Ntabona, une plume pour les valeurs de « l’Humanité réussie»
Abbé Adrien Ntabona, une plume pour les valeurs de « l’Humanité réussie»
Abbé Adrien Ntabona : « J’ai montré les conditions de la tradition burundaise qui font que quelqu’un soit appelé une personne humaine. »

Vendredi 6 novembre. L’Abbé Adrien Ntabona a présenté à Bujumbura son nouveau livre. « L’Ubuntu, ses roses et ses épines au Burundi » en est le titre. Sur la couverture « L’Ubuntu » est traduit par l’auteur comme  « Humanité réussi ».  Et d’expliquer qu’il a montré « les conditions de la tradition burundaise qui font que quelqu’un soit appelé une personne humaine, valable ». C’était lors d’une séance de présentation de son nouveau livre.

Définissant l’Ubuntu comme la consistance interne de l’homme et en même temps l’ouverture à tout homme, l’Abbé Adrien Ntabona a révélé que son livre insiste sur notamment les valeurs de « Umutima » c’est-à-dire la conscience, « iteka » (le sens de la dignité humaine), « ibanga » (le sens de l’engagement), et « ukwiyungamanganya » qu’il a traduit par l’acceptation dynamique de la souffrance.

Cet universitaire à la retraite confie que son livre revient aussi sur la dynamique du partage, d’entraide, du sens du dialogue, d’écoute de l’autre, du sens de l’hospitalité spécialement ayant marqué la culture burundaise.  « Je voudrais que des gens qui le veulent puissent méditer sur cela, s’entraider pour le vivre-ensemble et surtout pour éduquer leurs enfants », a souhaité Abbé Ntabona devant un parterre de journalistes et d’invités. Il a appelle les  Burundais à la rééducation de l’Umutima, c’est-à-dire la conscience. Il souligne que la valeur pour une personne est de ramener tout à ce centre. Car, a-t-il expliqué, «c’est lui qui est incapable de cela oublie ce qu’il est, ce qui implique le retour à l’animalité. »

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Revivre l’« amitié entre les peuples »

La Rédaction Commentaires fermés sur Revivre l’« amitié entre les peuples »

En moins d’une année, trois étudiants burundais sont morts dans des circonstances non encore élucidées en Russie. Le décès des deux derniers, Jolivet Makoroka et Egide Nkengurutse, sera annoncé en moins d’un mois, soit le 25 octobre 2020 et le (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 294 users online