Politique

3ème mandat de Pierre Nkurunziza : « La déclaration de Mgr Simon Ntamwana est citoyenne »

« Si la loi est respectée, au Burundi, les mandats présidentiels ne doivent pas aller au-delà de deux », a déclaré l’Archevêque récemment, lors d’une formation chrétienne des jeunes, à la paroisse Murayi, archidiocèse de Gitega. Par ailleurs, il a précisé que même en cas de bonnes réalisations, le président doit céder la place à quelqu’un d’autre. 

Pour Mgr Simon Ntamwana, si la loi est respectée, au Burundi, les mandats présidentiels ne doivent pas aller au-delà de deux ©Iwacu
Pour Mgr Simon Ntamwana, si la loi est respectée, au Burundi, les mandats présidentiels ne doivent pas aller au-delà de deux ©Iwacu

Vital Nshimirimana, délégué général du Forum pour le renforcement de la société civile (Forsc), a affirmé, dimanche 11 janvier, que le prélat a fait une déclaration claire sur une question explosive entourée de beaucoup de confusions voulues et entretenues par le président lui-même et le parti au pouvoir. « Nous voudrions d’ailleurs que la conférence des Evêques prenne une position officielle parce qu’il s’agit d’une question de justice sociale, de logique et de démocratie », a-t-il insisté, rappelant que des propos sur cette question devraient être sans équivoque. « Il faut le dire dans un langage clair, compréhensible, pour un berger qui n’a même pas fréquenté l’école. Car l’Accord d’Arusha est précis : personne ne pourra pas régner sur le Burundi plus de dix ans, c’est-à-dire deux mandats de cinq ans chacun ».

Tatien Sibomana, porte-parole de l’Uprona pro Charles Nditije, indique pour sa part que la déclaration de Mgr Ntamwana est appréciable. Pas parce qu’elle est nouvelle, souligne-t-il, mais pour avoir osé dire tout haut ce que les autres pensent tout bas.

Forum des lecteurs d'Iwacu

20 réactions
  1. LIN

    IL FAUT QUE LES BURUNDAIS APPRENNENT A RESPECTER LA LOI. UN POUVOIR ILLÉGAL N’IMPORTE QUEL VENT PEUT L’EMPORTER DANS L’INSOUCIANCE DE TOUS “AGASOZI K’INTAHANURWA KAHIYE ABAGABO BABONA”

  2. KAYONDI Jules

    Jewe nibaza ko ishaka ry’abanyagihugu risumba utwo tubwirizwa n’udutegeko birirwa baravuga. Démocratie ni co isigura: gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. Ainsi, ingingo zose ziri mu mategeko n’amabwirizwa zibuza abanyagihugu gutora uwo bashaka, ziciye kubiri na démocratie kandi zategerezwa rero gufutwa. C’est au peuple, et à lui seul, de décider. Comment? S’il ne veut pas de Pierre Nkurunziza, il ne va pas l’élire! Pourquoi alors empêcher au peuple de se prononcer sur lui? Cela serait lui priver son droit le plus fondamental. Abashaka Peter ko adutwara ni baba ari bo benshi, c’est ça la démocratie!!! Et la constitution devrait automatiquement être amendée dans ce sens. Il ne faut pas tuer la démocratie sur base d’un article le plus antidémocratique du monde !

  3. NYARWENDA Pierre

    Quoi que l’on dise, les burundais devraient éviter les erreurs commises par l’ex-Président Jean-Baptiste BAGAZA, qui, malgré ses bonnes réalisations souvent inoubliables:
    1°a fermé les Eglises , emprisonnant certains prélats catholiques
    2° a renvoyé les militaires en retraite anticipée
    Ce fut comme une mouche qui se noie dans du bon lait. Ses preneurs la vomissent obligatoirement et spontanément. Voilà la situation tragique qu’il faut éviter et l’histoire devrait nous édifier. C’est vrai le Burundi de 2015 n’est pas celui de 1976, mais………….!!!

  4. duciryaninukuri

    None shirako ivyo yavuze mutabiciye twirabire iciyumviro ciwe. Mugabo ijambo ry’umusenyeri ngira riraryoshe kwishimikiza ngoushike guco ushaka. Uku n’ukutamwubaha musabe ijambo mureke kumuvugira ivyo attabatumye naho mbona beshi bashushe!!!
    Il vous a donné un os à rogné : gare à vos dents et à votre matière grise!!! Ah ah ah!!! iyo jewe mvuga kurya mwari gufata karya gace kambere mukanyiyamiriza ariko ko ariwe…

  5. kubwayo

    Même s’il vaut mieux tard que jamais certains retards ne sont pas admissibles et parfois rendent ridicules les retardateurs. Ntamwana s’est toujours tu quand rien n’allait.aho bica Ndadaye na Ruhuna yavuze iki? Pourtant il était là. Où était l’église en ce moment là pour qu’on les écoute mentainant?

  6. ninde

    Musenyeri n’umugabo atari akagabo. Umugabo wukuri. ijambo b’ubuntu. Ivyo yavuze ntamuntu yari bwa bivuge. Ehe rero ni tumushigikire.

  7. Baravuga

    Bien que soient louables ses actions, Monsieur Peter doit laisser le pouvoir, après ses deux mandants. Ce serait une décision sage pour lui et son parti, d’autant plus qu’il se déclare “l’homme de Dieu”. Nareke rero kwiyumvira ivy’Abarundi tudashaka kandi n’ivy’Imana itarota. Briguer un troisième mandat serait se suicider. Ndavuga simvura, que celle qui a les oreilles attende.

  8. Lead

    C’est aussi et surtout une question de DROIT.
    1º Arusha mis a part, la Constitution burundaise actuelle ne permet pas au President Nkurunziza de se presenter aux Presidentielles de 2015 ou 2050. Il n’y a d’ambiguïté que dans la tête de ses courtisans.
    2º Personnellement, j’aurais aimé qu’il presente sa candidature. Dans ce scenario, le CNDD-FDD pourrait ne pas participer aux elections presidentielles. Ne me demandez pas comment.
    3º Malheureusement, Nkurunziza ne se hasardera pas. On l’a deja sommé de se retirer et il a pris acte. Le reste n’est que distraction.
    4º. Il est imperatif de recentrer le debat sur le vrai enjeu: la validation du fichier electoral et la mise sur pied d’une CENI tripartite Pouvoir-Opposition-MENUB pour tenir des elections credibles. Il faut etre debile pour croire en l’encre indelebile.

  9. Rubis

    Peter a misé sur sa popularité pour gagner les éléctions et le CNDD-FDD est tombé dans ce piège que bcp de nouveaux partis font. S’il ne se présente pas, ils sont finis.

  10. Jean-Pierre

    C’est une question de principe et de la parole donnée. C’est une question d’honnêteté intellectuelle et politique.

  11. Kwibuka1972

    NTAMWANA n’est pas né aujourd’hui vous savez! en 1993, 1995, jusqu’en 2005 et après la victoire du CNDD-FDD…, on a tous entendu ses déclarations (aucune) à propos de ce qui nous arrivait à Kamenge et ailleurs. Moi je trouve qu’il y a conflit d’intérêt entre l’Eglise catholique et la personne de Pierre NKURUNZIZA (qui a aussi une église et qui mobilise, de par sa puissance politique, beaucoup de gents). NTAMWANA n’est donc pas mieux placés pour tenir de tels propos,aussi sages qu’ils soient! En tout cas pas comme Archevêque!

  12. aats

    personnellement je ne comprends ces cris autour du 3 e mandat de Peter! Je suis d’ailleurs choque de ce que ceux qui crient beaucoup sont ceux qui savent que le president lui ne gouverne pas mais regne. c’est un simple symbole! Si changement il faut…il faut changer le DD au pouvoir et non le mr la. Je ne serai pas etonne si on vous disait :” Vous chasserez Peter et non LES PETERS”. c’est pourkoi cette question me semble si banale a moins que ceux qui le soulevent y voient d’autres interets personnelles! je sais qu’ils voient “loin” ces types! ou bien y-a-til klkun pour m’expliquer??!!
    Was just thinking loudly!

  13. Higanwa neza

    Bamutore dans l’illegalite????? Nta wundi DD ifise ashobora kurongora iki gihugu ga? Ihiganwa

  14. Kazoze

    Mandela, Ntaryamira fait aussi partie de la liste…merci.
    Du reste, votre point est valide.
    J’encouragerais d’autres guides spirituels et morales de clairement emboiter le pas de Monseigneur Ntamwana et le dire a temps: ici on peut citer les pasteurs des diverses denominations religieuses, les pretres, les leaders de la religion musulmane, les leaders de la societe civile etc…. La simple verite: deux n’est pas egal a un et trois n’est pas deux! Ukwemera Imana kudashingiye ku kuri, ntaho guhagaze, mwebwe mwese murongoye imitima, nimba koko muri abungere beza, vuga ukuri hakiri kare, bizofasha igihugu.
    Il paraitrait meme qu’un senateur DD de Bubanza ait publiquement deonce le troisieme mandat!

  15. RUGAMBA RUTAGANZWA

    J’espère que S.E NKURUNZIZA écoutera la voix de la raison et Qu4il n’osera pas faire un coup d’Etat constitutionnel en se présentant à un troisième mandat inconstitutionnel. Dix ans c’est suffisant pour mener à bon port les objectifs qu’il s’était fixés en 2005. Maintenant s’il veut un troisième mandat, ce sera pour satisfaire ses intérêts personnels pas ceux de la nation burundaise qui a cruellement besoin d’alternance politique pour avoir un autre leadership national émerger en espérant qu’il fera mieux que Mr NKURUNZIZA et son équipe. La déclaration de l’archevêque est plus qu’appréciable.

  16. Tuvugukuri

    Et quand Nyamitwe vient ns faire avaler des bla bla coe koi le President en fonction a le droit de se represnter pour la troisieme foi!en manipulant les dire des autres bien assis et rassasier peut etre meme soul au beach residence!!

  17. Mandela

    “3 eme Mandat du Président”, encore! Jusque quand les Burundais nous parlerons de cette question? Petite et peut – être banale question: Combien de fois ce président qui m’est cher a – t – il jurée, tenant le drapeau national dans une main et la constitution dans une autre? Une fois ou deux fois????? Si c’est une fois, qu’on le laisse faire son second mandat alors, notre constitution est claire la – dessus. Quelqu’un peut postuler a ce prestigieux post 2 fois, tout au plus. Mais s’il a fait 2 fois deja, il n’a qu’a dégager pour laisser la place aux autres. Ntagihugu kibura uwukirongora. J’en ai deja vu, comptez avec moi: Micombero (1), Bagaza (2), Buyoya (3), Ndadaye (4), Ngeze (5), Buyoya (6), Ntibantunganya (7), Ndayizeye (8), Nkurunziza (9)……Et si on peut croire. Ivyo ugutorwa n’Imana nibaza ko atawurongora abantu atatowe n’Imana! Ahubwo uwatowe n’Imana aba umuvugabutumwa et comme Jean ou Jésus qui parcourraient des collines et collines pieds nus habillées en haillons pour dire la bonne parole sous un arbre. Eux n’avaient pas besoin de jeep et limousine blindées dernier cris et tout un protocole pour aller organiser leurs croisades!!!!!!! Donc faisons notre notre constitution et accord de paix d’Arusha.

  18. Nkundabose

    Iwacu, je vous demanderais de laisser paraître les commentaires des internautes sur cet article.

  19. Bizos

    Muravuga ukuri naho mwokuzira Mon Seigneur, si ça sauverait des vies. Vous êtes des bergers qui devraient même sacrifier leurs vies pour le bien de leur troupeau. Merci Mutama,

  20. Kidaji

    Ariko Ntamwana nabo bose biyamiriza Nkurunziza ko yitoze bamenye ko hageze amatora bazoba bafise umwe wese ijwi rimwe gusaaa. Barareka kumutora barabe ko batazotangara baravye isinzi rimushigikiye

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, la guerre est enfin déclarée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19, la guerre est enfin déclarée

« Volte-face, Revirement total, changement de cap … » Des réactions ont fusé de partout après la déclaration du président Evariste Ndayishimiye sur la lutte contre le coronavirus lors de la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement. « (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 501 users online