http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Culture

Sortie de l’autobiographie de Mme Nkurunziza : l’incendie de Nairobi empêche la participation d’Ellen Johnson Sirleaf

08-08-2013

Couverture de l'autobiograĥiePrévue pour ce vendredi 9 août 2013 au Cercle Hippique de Bujumbura, la sortie officielle de « La Force d’espérer » (L’Itinéraire de la Première Dame du Burundi) vient d’être gâchée par le sinistre survenu hier matin à l’aéroport international de Nairobi.

En effet, la numéro un du Libéria, première femme présidente sur le continent africain et auteur de la préface de l’autobiographie de Mme Nkuzunziza ne pourra pas participer à la soirée de gala prévue demain soir, alors qu’elle en était l’invitée principale : « Il n’y a que deux compagnies qui peuvent relier Monrovia à Bujumbura, Kenya Airways et Brussels Airlines. Impossible pour la première d’effectuer les vols, car elle devrait passer par Nairobi, avec le Jomo Kenyatta International Airport fermé », explique-t-on au sein du Comité chargé de l’organisation de l’événement de ce vendredi.
Pour l’option de Brussels Airlines, il aurait fallu que la Présidente du Libéria passe par la capitale belge, puis refasse escale à Kigali, avant d’atteindre le Burundi, « un trop long trajet pour une personnalité de 75 ans » s’est excusée la délégation libérienne.

Du coup, Mme Johnson Sirleaf, qui devait atterrir ce matin à Bujumbura pour une visite d’État de trois jours, a délégué deux ministres pour le représenter. D’autres personnalités burundaises (dont le président Nkurunziza, les vice-présidents, les membres du gouvernement), des diplomates accrédités à Bujumbura ou encore des invités comme la Première dame nigériane devraient participer à l’événement, qui rassemblera en tout 500 personnes triées sur volet, sur la pelouse du parcours de golf de Bujumbura.

Vendu ce vendredi soir à 50.000 Fbu, l’exemplaire de « La Force d’espérer » (L’Harmattan, 2013 – 21 Euros) devrait être disponible dans les librairies de Bujumbura à partir de ce lundi 12 août, en versions française et anglaise.

_________________________________________

Le résumé du roman : Elle est née à Mwumba, en 1969, dans une famille relativement aisée. Timide, aimant le sport, grande travailleuse, Denise Bucumi vit toute sa jeunesse dans l’ombre de sa grande-soeur. Puis arrive les temps de fonder une famille, et la rencontre avec un homme, Pierre Nkurunziza. Lui est professeur de sport à l’Université du Burundi, elle travaille à la Police de l’Air, des Frontières et des Étrangers (PAFE). Ils s’aiment. Mais le destin en décide autrement. La guerre de 1993 éclate, emportant avec elle le rêve d’un foyer paisible. Quand son époux rejoint le maquis, Denise se retrouve confrontée à son pire ennemi : la solitude. Pendant huit ans, elle attendra, souvent sans plus d’espoir. Que des combats, que des larmes, que des rires, aussi ! Que de confiance devra-t-elle apprendre à placer dans ce Dieu qui réunira de nouveau la famille pour un tout autre destin : le palais présidentiel … (Extrait du dossier de presse)

  41   Vos commentaires
  1. avatar Terimbere

    Voila une qui en dit plus!
    Finalement, l’evenement etait donc la visite de la Presidente de Liberia et non sur la publication du livre de la premiere dame!
    Puisqu’on n’a plus rien parle a propos de la sortie du livre de l’epouse de l’ancien Professeur de l’universite!!

  2. avatar light

    J’étais intéressée à lire le livre car on trouve dans les biographies de leaders une source d’inspiration. Mais le prix de 50.000 BIF me décourage. Madame la 1ère Dame, j’espère que ce prix n’était destiné qu’à vos invités de marques pour ce gala mais que le prix normal est beaucoup moins élevé (au moins réduit de moitié ou encore plus).
    Merci de permettre à nous, simples gens, de pouvoir lire ce livre. Si ce n’est pas possible de réduire le prix, on demande à l’IFB de s’en procurer quelques exemplaires qu’ils feront louer à la médiathèque.

    • avatar Jamahaar

      @Light 12-08-2013 @ 10:27:49:Il faut attendre que le livre soit solde, tu pourrais l’avoir a un prix plus reduit et avec le meme contenu.Meme ceux qui sont plus pognes, ce prix de 50.000FBU(22 Euros), c’est un peu prohibitif pour un livre format de poche, meme s’il est ecrit des mains benies de la premiere dame du Burundi.A lire obligatoirement specialement pour les militants sympathisants du Parti au pouvoir, mais aussi pour les curieux qui voudraient y puiser des sujets de conversations pour alimenter la sacro-sainte radio trottoire.Bonne lecture quand meme.L’esperance fait vivre en attendant des lendemens qui chantent.

  3. avatar Deo

    Kwandika nivyiza mbere tumusabire gutera imbere. Ariko ingorane zihanze uburundi n’abarundi nizije imbere, zibe umwitwarariko wiwe wa misi yose nacanecane ko ari umuvugabutumwa. Ahandi ho, gukomera amashi igitabo yanditse, n’ubwo ari vyiza, ntivyoroshe.
    Mwihweje situation y’uburundi n’abarundi, umuryango w’umukuru w’igihugu wotegerejwe gukora iki?
    Je vous encourage madame, meme après la sortie solennelle du palais presidentiel (après 2015), il faudra continuer à écrire.

  4. avatar Mpebentwenge

    Une autre illustration de la république bananiere que nous sommes

  5. avatar vuvuzela

    Mbega bene wa, uyu mupfasoni nawe mumuziza iki? None niwe ari kubutegetsi ko murundikazi ata decret nimwe muramwumvako, canke uwo yapfungiye ubusa? Ni mumureke murabe uwo peuple yahaye ubutegetsi ariwe mucance wiwe. Nawe, be na Johnathan n’abo bavukana mubareke buvutse « neza » sibo barundi.

    Dear Peter, felicitations mwaraguye kumutambukanyi wa vrai.

    Mukomere.

    • avatar Mugunza

      Il parraît que « derrière des grands hommes se trouve toujours de grandes dames »! Et cela serait vrai dans toutes les circonstances et tous les sens! Et que l’ambition des hommes est souvent le résultat de la volonté des dames: est-ce vrai? C’est ainsi que les actions sociales durables des hommes reçoivent l’accord et le soutien actif ou tacite de leurs femmes….c’est ma conclusion: donc le partage de responsabilité factuelle et morale (mais pas juridique)!

  6. avatar ndayishemeze Dieudonne

    felicitation Madame,vous etes courageuse malgre les moments qu’a traverse et que traverse notre pays.me je pense que ce livre serait donne gratuitement a tout burundais qui est sous le poit de l’impot.

  7. avatar Kimeneke

    Je préfère donner les 50 000 à Rwasa hako tubandanya dufasha imbonerakure et j,appelle au boycotte de ce fameux livre. L’acheter= tuer les innocents

  8. avatar Muhoza

    Félicitations Mme NKURUNZIZA, nukuri ni vyiza kwandika kuko bizobafasha kumenya parcours y’ubuzima mwaciyemwo ariko rero hanyuma muzokwandika kuvyerekeye ubuzima bwabarundi bose. Mbe ko Mme Denise utaribuka kubaza abantu boba barasubije ivyo bivye igihe wahabwa ubu pasitori ko ariryo jambo washikirije? La charité bien ordonnée commence par soi même

  9. avatar kimoteri

    Je remercie sincerement La 1ère Dame du pays, Rde Pasteur Denise Nkurunziza. Je suis de ceux qui n’approuve pas la gestion catastrophique du pays par son conjoint Pierre Nkurunziza. J’ai pas encore lu son livre pour faire beaucoup de commentaire là dessus. Comme il y decrit son parcours on peut deviner ce qui s’y trouve. L’idée est génial car très rare chez les Burundais. Buyoya a écrit Mission possible mais Micombero, Bagaza, Ndayizeye, (Ntiba a écrit sur Ndadaye) n’ont rien écrit alors qu’ils ont eu à gérer des situations très controversées. J’aimerais par exemple un livre biographique de Jean Baptiste Bagaza dans lequel il nous montre les 10 ans qu’il a passé au pouvoir en détail, ce qui lui a poussé à entrer en conflit avec l’eglise, comment il a mieux gérer économiquement le pays, pourquoi les hutus n’entraient pas dans l’armée à son époque, la révolution de l’enseignement sous la 2è République, le regret du coup d’état de Buyoya, pourquoi en tant que membre du conseil de guerre de 1972 ils ont arrété le jugement qu’ils ont rendu. Simbananiye peut aussi nous dire la vérité sur le soit-disant plan, Minani sur la fameuse mobilisation au Rwanda en donnant le signal avec le Hagarara Bwuma. Beaucoup écrivent sur des gens toujours en vie et ses derniers ne réagissent pas. Pour Peter , il n’a pas encore terminer de marquer l’histoire, on attend 2015, et sa vie de rebellion s’il devait écrire un livre avec franchise yotuma tutamutora.

    • avatar desire

      J’aime votre commentaire,ndabona Peter ashaka yuko Denise azokwitoza agomba tumumenyere.Uravye agashimwe aheruka kuronka ,igitabo,..

  10. avatar Ntakamurenga

    Hanyuma mumbabarire cane, hari akantu nari nibagiye gutomora neza! Nkuru ntiyigeze aba Professeur à l’Université du Burundi Plutôt yari Assistant à l’IEPS! Rero nta muntu n’umwe atazi ico grade ya professeur isigura. Ni agende ubu nyene muri L’Harmattan ahanagure iryo jambo professeur. On le connaît suffisaammant, yari umugaragu mu bandi.

    Mupfasoni, mu cubahiro cawe ndaguhaniye ugende ukureko ivyo bintu. Icubahiro ni icawe ariko andika ibisa n’uko ico cubahiro cawe kingana kuko aha wabeshe kandi uri pasitori!!!

    • avatar mututsi

      un commentaire vide, on dit que « le soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest », ça ne change rien dans les positions relatives des planètes ! même mon enseignant à l’école secondaire on l’appelle professeur, rentre dans ton dictionnaire et vois différents usages permis et si tu ne l’as pas, je t’aide avec Dicos Encarta (2008)
      ///
      professeur [pʀɔfεsœʀ]
      professeur nom commun – masculin ou féminin ((professeur ou professeure, professeurs, professeurs ou professeures))
      1. éducation personne dont le métier est d’enseigner une discipline dans un établissement scolaire du second degré, public ou privé
      une professeur de français • professeur principal

      2. éducation personne qui enseigne une discipline, une technique ou un art, de manière suivie et méthodique, au sein d’un établissement d’enseignement ou à titre privé
      un professeur particulier

      3. éducation personne qui enseigne et fait de la recherche à l’université et qui fait partie de la catégorie d’enseignants la plus élevée en grade
      les professeurs et les maîtres de conférence

      4. titre le plus élevé donné à une personne qui enseigne ou fait de la recherche à l’université ou à l’Académie
      monsieur le professeur Dupond

      professeur des écoles locution nominale – masculin ou féminin ((professeurs des écoles ou professeure des écoles, professeurs des écoles, professeures des écoles))
      1. éducation professeur qui enseigne dans les écoles primaires et maternelles
      Synonyme: instituteur
      le concours de professeur des écoles

      Microsoft® Encarta® 2008. © 1993-2007 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

  11. avatar KAZOZA

    reka kwihaya yemwe nukuntu abarundi tugowe ,ubukene butwugarije. jewe mbona imyaka 8 atari myishi cane kuko hariho nabamaze 30 ans barapfakaye pour de bon kandi ibintu bikagenda neza.Nibaza ko wewe ataco yatakaje kuko umugabo yariho kandi yaramurungikira uburyo kandi nta butegetsi bwamutoteje be nabana.uno musi urazi abapfasoni n’abana bariko baratotezwa abandi bicwa Kubera ivyiyumviro vya bagabo babo canke ba se babo.

  12. avatar Terimbere

    La 1ere dame fait un travail louable! En tout cas, on a eu deja bcp de 1eres dames, mais celle-ci surement qu’elle va laisser bcp de marques a condition bien sur qu’elle sorte de ce palais par la grande porte!
    Certaines gens critiquent deja un livre qu’ils n’ont meme pas encore eu le temps de lire!
    De l’objectivite, svp!
    Un nouveau ecrivain, publiant son premier livre, peut-etre que ca ne necessite pas un deplacement d’un chef d’Etat etranger! Noblesse oblige, des excuses et des soit- disants empechements!
    Surement qu’il a son falcon! Sinon, notre premiere doit etre en train de regretter deja d’avoir vendu le cher Falcon B51!!! Car elle aurait envoye cet avion pour l’amener a Buja!
    Rappelons-nous que la presidente de liberia, son deuxieme mandat a ete entache de graves irregularites exactement comme au coeur de l’Afrique!
    Des ressemblances, ils en ont!

  13. avatar Ntakamurenga

    Jewe mfise ikibazo gito: None yamaze iki au juste? Ivyo yaciyemwo yanditse bije kugabanya ibiciro vy’ibiribwa? Bije guhanura abarundi bafise inzigo y’akazikira birirwa barica benewabo? Mumbabarire cane ntavyo nzi nimumbarire: Mbega yarahejeje kwiga kwa Buconyori? Mbe ho yahize quelle faculté? Yoba ijanye n’ivyo yanditse?

    Aha rero hariho n’abantu twaciye muri vyinshi ariko tudafise n’uburenganzira bwo kuvyandika hamwe n’ubushobozi.
    Ariko rero, sindamugayiye! Gusa yari kwandika ibihanura abo basangiye umugambwe aho kwivuga amazina!!!

  14. avatar Jabari

    Kwandika ni vyiza. La campagne 2015 a commemce…
    Ubutegetsi ntawe butaborera (Micombero, Bagaza, Buyoya, Ntiba, Domitien) bose vyarabashikiye ko bibona… ko atawundi azobashikira! Iyi si yuzuye vyinshi tutazi, nta numwe azi uko ejo hazoba hameze. Qu’elle continue d’ecrire, peut-etre un jour aze atumenyeshe n’ukuntu ka Pasteur, aba FN bicwa akaguma shimira Imana icese ko amahoror yatshe i Burundi

  15. avatar nivyo

    ico gitabu kizogurwa n’imbonerakure, abakenyerarugamba hamwe n’abagumyabanga. N’ Abo nabo bategerezwa kuba ari mu nzego zigihugu cank abafis aho basahura. Sinon un livre cher et paradoxalement, ne contenant que des lecons autoglorificatrices ne sert et ne servira pas a grand chose. Il ya parmi les femmes burundaises celles qui ont passé des moments plus dramatiques que les leurs et qui sont malheureusement oubliees. pire encore, il ya celles qui ont perdu leurs hommes a cause des diregeants actuels avec la complicite de ………….

  16. avatar Hilde

    Je salut avec tout mes respects la bravoure, le ccourage de cette première dame. que cette action soit une bonne corréction pour touts ceux qui l’ont précédées, touts ceux qui existent encore et à nos enfants. Des mauvais critiques sans goût ne se font que par des jaloux, des vauts rien, sans courage et le bon sens de partager pour informer aux autres ce qu’ils sont, savent ou ont, caenrichie à la connaissance.
    Merci Mme la première Dame.

  17. avatar CITWAZO

    OK, on ne savait pas qu’ elle avait de tels talents! Ecrivain (e)? Voilà notre Simonne de Beauvoir tropicale.

  18. avatar Bimbabampisha

    Maze rero jewe ivyo nkavyanka… Umve rero twumvikane: Yanditse rwiwe uko abizi kandi abishoboye. Aho kwama mwareretse utwo umuntu yizururungiye mugaca musimbira kw’isunzu ry’inzu munebagura gusa mugayana… Namwe tora amakaramu nimwandike (canke mwandikishe) rwanyu mumurushe…
    Canke mbere bigiye hejuru… Mugure ico igitabo yanditse hanyuma mucige muvuge aho gihobahoba !
    Mbere n’abandi nibabonereho bandike kumbure ntihazoburamwo aba moliyeri n’abavolteri baduka tuze turisomera…

  19. avatar Agnès

    je ne l’ai pas encore lu mais je pressens que c’est un bel outil de campagne pour un lectorat féminin, pratiquant…le détour et l’accès…bravo pour ça!

  20. avatar kayogera Vyose Sesema

    Si uwa mbere. nta gishasha kirimwo, none ko benshi bishwe n’ inzara , bugarijwe n’ ubukene, vyo bite? burya aho nta contraste irimwo? N’ umugore wa Bagbo yarusha aho.

    • avatar Anonymous

      Reka jalousie, ninde mu Burundi uzi w umugore w’Umukuru w igihugu , amaze kwandika igitabo?? Il faut seulement les encourager!! Ninde atoshaka kumenya ukuntu Buyoya canke Bagaza, canke Micombero , bitwara mu nzu zabo???? Ba Sylvestre na Domitien bose!

      • avatar Kirinyota

        Le prix nobel de la littérature bamuhe ko yanditse mudutunge data.

  21. avatar vuvuzela

    Mes felicitations au couple presidentiel!

  22. avatar HUMURA Juste

    La 1ere dame du Burundi est décidement OMNISCIENTE, tenez : ecrivain, Pasteur, coordonnatrice de l’ONG centre Ubuntu, Professeur…. , Pouvez vous m’aider à completer la liste svp ?????

    • avatar kayogera Vyose Sesema

      Hewe ntazi ivyo arimwo. Umuvugabutumwa, umwanditsi, umumwigisha, ???? baramuhenze

    • avatar Ciza

      Elle n’est pas un ordinateur. Elle est humaine. J’admire sincerement ses talents. L’avance que nous avons par rapport a ces machines est que nous pouvons entreprendre et achiever une multitudes de projets sans etre constamment operer. Si elle etait une machine qui attend l’operation de Muhira Juste et autres ignorants de son ordre, elle ne parviendrait meme pas a se laver les yeux!!! Conratulations Madame, après 8 ans de patience at de service sincire dans ton Eglise, Dieu vous a recompenses. Soyez an exemple a ces jalouses fanthomme qui ne savent pas : « La patience est amer mais son fruit est doux. »

  23. avatar KABADUGARITSE

    Jewe ntaco nongerako. Qu’elle ait attendu tout ce temps alors que souvent à peine deux ans les autres femmes pensent déjà à refaire leur vie, il n’y a qu’une chose: un miracle. certains disent que ce sont des choses de l’Ancien Testament, mais ils s’opèrent tous les jours. Abafise amaso barabibona!!!

    Akari gahitiye aho mu gisagara ca Bujumbura, n’ukwomoka yari kwomoka kubera ivyavugwa ku mucance wiwe.

    Irambire Mada!

    • avatar Habarugira K.H

      Pour ton info, Peter visitait sa femme sans problème aha ibijumbura nyene et d’une facon regulière. Urumva rero ko miracle uyirondera ahatariho – ahubwo novuga nti miracle n’ukubona le chef de la Rebellion y’idevereza mugisagara gitwarwa na reta yavuga ko agwanya à l’époque akandi akarengana atakomanzi alors que ufashwe uri umu reberi icogihe vyaba biheze. Le miracle c’est aussi la contradiction qui découle du fait que cette dame yakorera reta kandi umugabo yari mukibira kandi ntawamurya n’urwara.
      Nayo ivyerekeye fidélité y’abagore vyovyo ntiwihende, si igitangaza co muri Ancient Testament. Des femmes fidèles il y a en même aujourd’hui. Niwaba utaronse iyo bahati urumva ntakundi mwene wacu.

  24. avatar Anonymous

    Feliciatation a la Premeiere dame du Burndi!! Voila l’importance de passer sur le banc de l’ ecole que les autres semble ignorer!!! Courage Mme!!!

  25. avatar Falcon

    Ah bon, est-ce que Libéria on n’a pas de jet présidentiel? Au Burundi, notre, pardon , son Falcon 50 a été vendu au moins disant, est-ce le cas au Libéria? Notre Afrique est loin du développement si le numéro un doit s’aligner sur les compagnies étrangères pour se déplacer. Un autre aspect à ne pas passer sous silence, c’est ce bagatelle d’argent du contribuable burundais qui va être dépensé pour une simple publication de la biographie d’une personne dont les burundaises et burundais savent bien. Est-ce que le résultat de la vente de cette autobiographie de Madame Denise BUCUMI-NKURUNZIZA sera versé au trésor public puisque l’argent qui servira à accueillir ce monde de gros consommateurs proviendra des caisses de l’Etat Burundais?

  26. avatar Nkundibihinda

    Il manque à notre brave « première dame » manifestement grisée du pouvoir, une qualité essentielle: la modestie.

  27. avatar Kabizi Mathieu

    Toutes nos sincères félicitations à la Première dame du Burundi. Elle a été très courageuse. Que Dieu le Toutpuissant vous benisse.

  28. avatar Leopold NZORIJANA

    Felicitation Pour cette brave premiere Dame du pays! Ceux qui ne croient aux destin n’ont qu’a s’en tenir. Les grands perdants dans la vie sont ceux qui se suicident au coucher du soleil ou a l’aube. Encore une fois toutes mes felicitations pour la Brave premiere Dame du Burundi. Le livre sera certainement vendu et c’est mon souhait.

  29. avatar GAHUNGU

    « La résilience à crever « est un Roman inédit d’un jeune Burundais relatant la vie des milliers de ses compatriotes. A lire avec délectation.

    • avatar Burundi

      Je suis sûr et certain qu’elle est incapable d’écrire une seule page d’un livre… ENEFA, chez Buconyori, etc… Elle fait honte!!!!
      L’avez-vous entendu en train de faire une interview en français??? Igihugu ni gito on se connait tous!

      • avatar b2003

        Socrate ne savait comment lire et écrire pourtant, il est le plus connu des philosophes. Notre pays est plein de négativistes. Faut apprendre à apprécier ce qui est bien et ce qui est mal. Faut plutôt encourager d’autres Burundaises et Burundais à écrire et publier, surtout ceux qui se disent avoir fréquenté les plus belles universités autres que chez Buconyori.

        Buyoya a écrit « Mission Possible » par le biais du Rasta du nom de Mukunzi (cfr Muhozi), est-ce que ça gêne? Sinon la Bibliographie, pour ceux qui ne le savent pas doit revenir sur le parcours de son auteur, mais en la lisant ça donne des leçons aux lecteurs.

        Bravo Madame Dénise.
        J’apprécie plutôt ceux qui, au lieu de croiser les bras et de se mettre à critiquer les activités des autres, prennent des initiatives , les exercent , parfaitement ou pas. mais c’est ainsi que la science avance……..

      • avatar Mugunza

        La connaissance des langues étrangeres n’est pas là l’intelligence Mr!! A quand disparaîtra le complexe du colonisé?? Quant au reste et au fond je n’ai pas de commentaires à partager ici. Néanmoins, je connais un autre Burundais qui a beaucoup à dire à la societé mais qui fait maintenant écrire ses mémoires et pensées à un autre qui est callé dans les langues étrangères et dans l’art d’écrire: est-ce que celui là qui n’a pas appris à agencer les langues des Blancs est bête pour autant?? Veux-tu faire accréditer que nos parents qui n’ont jamais eu l’occasion d’aller à l’école moderne sont tous bêtes??

Publicité