Archives

Répression aveugle ou riposte?

21/12/2015 La Rédaction 13
Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

13 réactions
  1. Jmm Man

    Et la constitution? Ou allons nous avec des gens comme vous?

  2. Mariya Budangwa

    @ Yves

    Toi aussi ton point de vue fait fausse route l’opposition doit exister, nous somme dans le système démocratique pas dans le système de parti unique. Le président n’est pas responsable de la dégradation de la situation, c’était son droit de se faire élire et de son parti de choisir le candidat de son choix ce n’est pas à l’opposition de choisir avec qui il va se battre dans les urnes, donc l’opposition a sa grande responsabilité dans les malheurs de notre pays, au lieu d’aller dans les élections il a préféré prendre les armes et surtout envoyer les enfants des autres se battre.

  3. Mariya Budangwa

    @ Abi

    Merci pour les conseils chacun de deux camps doit voir la poutre qui est dans son œil au lieu de voir la paille qui est l’œil de l’autre, c’est ça qui va sauver notre patrie.

  4. Mariya Budangwa

    @ André Nkunzumwami

    Pour ce qui est de la justice internationale il va falloir commencer par le début, depuis l’indépendance c’est l’impunité total les criminels courent toujours ça il ne faut pas l’oublier.
    Sinon, il n’y a pas de justice pour les uns et pas pour les autres.

  5. Mariya Budangwa

    @ Rukundo

    Peux-tu expliquer comment suivre et combattre les assaillants sans les tuer? Partout au monde quand la force de sécurité est attaqué il se défend, as-tu suivi ce qui s’est passé dernièrement en France quand il a été attaqué par les terroristes?

  6. Yves

    Je respecte votre point de vue mais il fait fausse route, sur un point au moins. Cette ‘opposition’ n’existerait pas aujourd’hui si Peter n’avait fait pas le forcing, avide de pouvoir qu’il est. Il a dès lors une part bien plus grande part de responsabilité dans la dégradation de la situation au Burundi.

  7. Banyogera

    Merci a Iwacu pour le travail fait.
    Je condamne l’execution injuste, criminelle, mechante de jeunes tutsis dans ces quartiers cites. Il s’agit seulement de la vengeance et la volonte d’ethniser ce conflit.
    Cette excution etait preparee d’avance, et elle se reproduira peut-etre encore! Des rebeles qui ont attaque? Comme au Rwanda, on prefera ignorer le vrai danger pour tuer des jeunes males civils innocents. La haine ethnique est installee chez ceux qui refusent a longueur de journee qu’il n’ y aura pas de genocide, alors que des crimes de meme ampleur sont entraim d’etre commis.
    Je condamne aussi ceux qui ont attaque. Sont-ils reellement des “insurges” ou est-ce un montage prepare comme d’habitude pour injustement tuer ce jeunes? Notons que le Ministre de la defense etait absent et que le chef d’etat major etait en Tanzanie, simple coincidence? Honte aussi au chef d’etat major – adjoint qui a prefere de se cacher que de “risquer” son poste en allant ne fut-ce que sur terrain pour voir ce qui s’y passe…alors que les commandants des camps Muha, Gakumbu, et Muzinda et leurs hommes faisaient “leur travail”. On sait que l commandement de l’armee n’est plus a l’EMG, mais quelquepart a la presidenence.
    Condamnation aussi a la police nationale et l’armee nationale (ou ce qui en reste de deux…) pour ne pas avoir voulu defendre la population.
    Honte a vous tous, si Sindimwo, ce 1er-vice president du Burundi d’origine douteuse, vous a felicites pour avoir massacre des jeunes burundais innocents, vous devriez vous poser des questions…

  8. Abi

    A lire cet article, on comprend a quel point notre chère patrie est malade. Si nous voulons que le pays guérisse il faut en priorité que les attaques de l’opposition ou de la résistance armée cessent d’un cote, et que de l’autre cote, la répression sanglante et aveugle cesse aussi.

    Vouloir défendre une partie au conflit au détriment de l’autre est tout simplement inutile. Personnellement, je trouve que personne n’est meilleur parmi les protagonistes burundais. Que ce soit le parti au pouvoir et l’opposition, personne ne m’inspire confiance. Le régime en place n’est pas en train de jouer pleinement son rôle pour rassurer tous les Burundais et assurer pleinement leur securite. Mais le role de l’opposition dans le chaos actuel ne doit pas non plus être minimise.

    Il faut condamner les attaques contres les camps, les jets de grenades, les tirs nocturnes tout comme il faut condamner la repression et les executions extra-judicielles. Regarder la verite en face et oser l’affronter c’est ce qui nous sauvera.

  9. Andre Nkunzumwami

    Je remercie vivement Iwacu d”avoir mene des enquetes fiables. Les dirigeants dd et upro-dd incapables de se defendre contre les rebelles prennent pour cibles de paisibles citoyens. Ils veulent reediter le genocide des Tutsi et Hutus non acquis a leur ideologie. Le debat du parlement monocolore d’hier etait non avenue. Tout a ete programme avec leur aval. Seule la force d’interposition est salutaire. L’armee non unie, infestee de la milice imbonerakure et Interahahamwe s’en prend aux innocents et ne font que piller et tuer a l”instar de celle de feu Mobutu. L’heure a sonne pour que les Burundais epris de paix puisse chasser les framacons qui pactisent avec le diable et clament qu’ils sont envoyes de Dieu n’en deplaise a Mwidogo pseudo parlementaire qui par naivete ou symapthie de son maitre. Nkurunziza et sa clique doivent etre traduits en justice internationale pour les crimes odieux qu’ils sont en train de commettre.

  10. Rukundo

    Mutima, tu n’es pas mutima comme tu la dis. si il y a des assaillants qui attaquent il faut les suivre et les combattre mais pas tuer ou aller se vanger sur les personnes innocent. Ces jeunes tués etaient l’avenir du Burundi, peu importe ils les etaient mais maintenant ces gens avec des boules dans les cerveaux viennent de voler leur vie. Mais une chose est sure et certaine ces gens qui se conduisent comme des betes sauvages et qui ne savent pas reflechir bazovyishura.

  11. mutima

    Il n,est pas facile de comprendre ce qui se passe dans ce pays, mais une chose est visible= on devrait
    condamner ceux qui ont attaqué les camps avec la derniere energie, sans oublié ceux qui ont tué les innocents.
    partout au monde, les forces de l,ordre se defendent quant elles sont attaquées, celles du Bdi ne doivent pas faire exception. le probleme qui se pose est qu,il semblerait que certaines gens continuent d,ignorer la condamnation de cet act
    posé par les assaillants en condamnant plutot le fait que les forces de l,ordre se soient defendues. ceci encourage les attaques dont apparemment personne ne veut s,approprier.

  12. SIEMPRE HAGURUKA

    C’est vraiment scandaleux ce qui se passe dans notre mère patrie. Aucun mot pour qualifier de tels actes. Les dirigeants qui se félicitent au moment où on devrait organiser un deuil national dans tout le pays n’a plus sa place. C’est honteux, inimaginables tous ces gens répondront de leurs actes tôt ou tard! Mes sincères condoléances à la nation toute entière qui perd sa progéniture. La patrie ou la mort, nous vaincrons!

  13. BUSORONGO

    Conclusion: un groupe important d’assaillant a attaque les camps militaires, s’est retire dans les quartiers “contestateurs”, la police et l’armee sont venues mais les assaillants avaient disparu dans la nature et n’ont subi aucune perte.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

L’image est choquante, terrifiante, effrayante. Une fille déchiquetée, l’avant-bras détaché du reste du corps, est allongée sur une civière traditionnelle en rotin. Elle est méconnaissable. Sur les réseaux sociaux, un texte explicatif accompagne le corps tailladé à plusieurs endroits : (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

501 utilisateurs en ligne