International

Quatorze ans après les massacres de Gatumba, les Banyamulenge crient justice

14/08/2018 Egide Nikiza Commentaires fermés sur Quatorze ans après les massacres de Gatumba, les Banyamulenge crient justice
Quatorze ans après les massacres de Gatumba, les Banyamulenge crient justice
Les Banyamulenge demandent que la justice leur soit rendue

Lundi 14 août, quatorze ans jour pour jour après les massacres de plus de 160 réfugiés Banyamulenge dans la zone Gatumba, en province de Bujumbura rural, cette communauté est toujours sous le choc.

Ce lundi, lors de la commémoration sur le lieu du crime, les rescapés ont réitéré leur demande de la justice. Nkubana Vyabagabo, représentant des Banyamulenge vivant au Burundi dit ne pas comprendre pourquoi le Burundi ne leur rend pas justice alors que ‘‘les auteurs sont connus’’.

«Le gouvernement du Burundi avait annoncé, lors des funérailles des nôtres, qu’Agathon Rwasa, Pasteur Habimana et leur mouvement en étaient responsables. Eux-mêmes avaient fait des aveux sur les ondes des radions internationales», déplore-t-il.  Vyabagabo assure qu’ils rappellent chaque année à la justice burundaise leur dossier. Et d’indiquer qu’ils ont porté également plainte devant la CPI (Cour pénale internationale).

Pascal Ntahonkuriye, secrétaire général de l’association A-C génocide Cirimoso, assure que la paix est impossible tant que des crimes restent impunis. «Que celui qui a commis des crimes contre l’humanité soit traduit devant la justice et puni».

Interrogé sur son implication dans ce dossier, le leader historique des FNL, s’en est toujours lavé les mains a toujours : «Demandez à celui qui a revendiqué l’attaque». Il faut entendre par là son ancien porte-parole, Pasteur Habimana de son vrai nom Méthussela Nikobamye.

 Le gouvernement n’était pas représenté dans cette commémoration organisée à Gatumba.  Le porte-parole de la Cour Suprême promet de s’exprimer ce mardi sur cette affaire.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

565 utilisateurs en ligne