Archives

Les nouveaux députés du Burundi à l’EALA : qui sont-ils ?

03-05-2012

Mercredi 25 avril, le parlement burundais a procédé au vote de neufs députés qui vont représenter le Burundi à l’East African Legislative Assembly (EALA). Cinq députés sont du parti au pouvoir CNDD-FDD, deux de l’UPRONA, un du FRODEBU- Nyakuri et un représentant des Batwa. La rédaction newsletter d’Iwacu vous fait part de quelques éléments sommaires d’identification.

Jérémie Ngendakumana (CNDD-FDD)

Est né en 1954 à Muramvya au centre du pays. Il est détenteur d’un diplôme de l’Institut du Commerce du Burundi, (ISCO). Il a aussi obtenu une attestation de réussite de la 1ère Licence à l’ISGE (Institut Supérieur de Gestion des Entreprises) en sciences économiques. Un des anciens hommes forts des Forces de défense de la démocratie (FDD) au maquis, Jérémie Ngendakumana a été ambassadeur au Kenya. Actuellement député, il était à la tête du CNDD-FDD avant d’être remplacé par Pascal Nyabenda au congrès du 31 mars 2012

Hafsa Mossi (CNDD-FDD)

Née en 1964 à Makamba, au sud du Burundi, Cette ancienne journaliste à la Radio télévision nationale du Burundi (RTNB) et de la British Broadcasting Corporation (BBC) a participé depuis 2005, à maintes reprises dans le gouvernement de Pierre Nkurunziza. Elle a été son porte-parole, son conseiller chargée de la communication, ministre de la Communication. Elle était ministre des Affaires de la communauté est-africaine avant sa nomination à l’EALA.

Mme Emérence Bucumi (CNDD-FDD)

Elle est née à Nyamurenza, en province Ngozi (la date n’est pas précise). Elle a un diplôme universitaire en mathématique. Elle sert actuellement comme député du Burundi à l’EALA. Elle est mère de quatre enfants.

Léonce Ndarubagiye (CNDD-FDD)

Ce septuagénaire (1942) natif de la commune Ndava, province Mwaro, est un agronome qui a fréquenté les universités de la Bulgarie. Ce qui fait qu’en plus de l’anglais, du français et du swahili, il parle aisément aussi le bulgare, le danois et l’allemand. Le kirundi étant évidemment sa langue maternelle. Lorsque la crise éclate en 1993, il est gouverneur de la Province Muramvya. Il a été reconduit à l’EALA.

Isabelle Ndahayo (CNDD-FDD)

Elle est née à Gitega en 1972 et est diplômée en Cooperative and Management à l’Université de Moshi, en Tanzanie. Elle était directrice du Département de la formation et animation des communautés au ministère du Développement communal, depuis 2005. Cette mère de cinq enfants est nouvellement nommée à l’EALA.

Frédéric Ngenzebuhoro (Uprona)

Il voit le jour en 1952, à Rutana, au sud-ouest du Burundi. Diplômé de l’Université du Burundi, en langues (Français-Kirundi), puis à Paris V, Sorbonne à l’Institut René Descartes et à l’Université de Dakar. Il a occupé différentes hautes fonctions dans le pays. Il a été 1er vice-président de la République (2004-2005) et ministre de la communication dans le gouvernement du major Pierre Buyoya. Il a été maintenu à son poste à l’EALA. Il est le patron de la Radio culture.

Docteur Martin Nduwimana (Uprona)

Ce médecin, pédiatre et Maître en Education sanitaire, est né en 1958 à Bururi (Sud). Il a été formé respectivement à l’Université du Burundi, à l’Université Libre de Bruxelles et à l’Université de Montréal. Lui aussi a occupé différentes hautes fonctions dans la vie du pays. Il a été 1er vice-président de la République dans la 1ère législature du gouvernement de Pierre Nkurunziza (2005).

Emmanuel Nengo, de la communauté Twa

Est né en 1975 à Gitobe dans la Province de Kirundo. Célibataire, il travaille à la CNTB (Commission Nationale Terre et autres biens) et à l’Uniproba, une association chargée de la promotion des Batwa. Il est diplômé de l’Université du Burundi, en Langues et Littératures Africaines.

Yves Nsabimana au congrès du 31 mars 2012 (Frodebu Nyakuri)

Est né en 1960 dans la commune de Kabezi (Bujumbura). Il est diplômé de l’université du Burundi en Sciences Politiques. Il a travaillé à l’Onatel, après avoir servi comme enseignant à l’Ecole Nationale des Télécommunication. Il a été reconduit dans ce parlement est-africain.

Publicité