Archives

Le Général-Major Godefroid Niyombare chef du service national des renseignements (SNR) limogé

18/02/2015 La Rédaction 28
Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

28 réactions
  1. nzobandora

    ” Peu importe qui le CNDD-FDD présentera comme candidat, il gagnera! ” Hahahaha..
    Tu dois surement ne pas vivre au pays pour te faire autant d’illusions mais sache seulement que cela n’est pas évident malgré l’appui qu’apportera surement le duo magique reconduit à la CENI. Tu le verras bien bientôt !
    Puis si réellement les accords d’ARUSHA te pourrissent la vie et ben ils te pourriront la vie encore pour longtemps car ces accords ont permis à la majorité des burundais de recouvrer la paix et le partage du pouvoir entre les anciens antagonistes.

  2. Mutima

    Même si je ne sais pas exactement le but et l’objectif de la note de renseignement (si réellement elle émane du SNR), il faut reconnaître qu’on dirait qu’elle a été rédigée par un chercheur de HRW avec quelques nuances près.

    Cela étant dit, j’ai retenu une seule idée motrice de la note : «FAIRE ÉCHEC À CEUX QUI VEULENT REPLONGER LE BURUNDI DANS LE SANG!» Qu’ils soient Burundais ou étrangers, ils tablent tous sûrement sur une révolte populaire (aussi minime soit-elle), d’une façon ou d’une autre, pour arriver à leur fin. Et le meilleur moyen de leur priver de ce qu’ils veulent, c’est de ne leur donner aucune occasion. Vous vous souviendrez de ce qui s’est passé au Burundi en 1993, au Rwanda un an après, en Libye, en Égypte, en Tunisie…

    Ce qui vient de se passer au Congo, on devrait le prendre “positivement” comme un exemple et une inspiration!… Cela veut dire que la violence vient d’échouer!… Même si on dira que Kabila a cédé à la pression!… Maintenant ils n’auront d’autre choix que faire affaire avec ceux qu’ils n’aiment pas!

    Il ne faut pas oublier que toutes les réussites des pays occidentaux en Afrique se sont toujours appuyées sur les violences et les assassinats, mais surtout sur des acolytes qu’ils s’assuraient de contrôler. Si Nkurunziza décide personnellement de ne pas présenter sa candidature pendant le Congrès du CNDD-FDD, le parti devrait s’assurer d’avoir un «parfait inconnu», irréprochable mais proche des organes dirigeants et ayant la confiance des fondateurs du parti et du Conseil des Sages, pour le remplacer.

    Et la première chose qui devrait être envisagée au début du prochain mandat, c’est de négocier avec l’Uprona, le “seul” parti tutsi qui reste, pour incorporer toutes les bonnes et “nécessaires” clauses des Accords d’Arusha dans la Constitution et les autres textes de lois. S’il le faut, impliquer et demander conseil à l’EAC.

    Comme cela on n’aura qu’un seul texte de référence pour diriger le pays. Les Accords d’Arusha au départ étaient destinés à mettre un terme à la guerre, et ils continuent gratuitement de nous pourrir la vie, et ils sont les causes principales de tous les malheurs et spéculations actuels.

    En terminant, il y a des gens qui ne reculeront devant rien… Nous venons de voir comment on exploite politiquement, sans scrupules l’assassinat de 3 religieuses. C’est à peine si elles n’ont pas été assassinées pour ça! Il faut apprendre que «La réalité n’a rien à voir avec la vérité», mais aussi que «La vérité n’a rien à voir avec la réalité». Tout simplement pour dire que «Le plus important n’est pas ce qui est vrai, mais ce que l’on on croit être vrai!»

    Peu importe qui le CNDD-FDD présentera comme candidat, il gagnera!… Pourquoi alors le risquer? Quelques fois les nuits portent conseil! En attendant, les trois à six mois qui restent au mandat du Président de la République ne vont pas être de tout repos. Et comme je l’ai dit, il y a des gens qui ne reculeront devant rien.

    Et s’ils réalisent que le soulèvement populaire est impossible, ils pourraient envisager le pire!… à la rwandaise! Il ne faut surtout pas que cela se produise, de la base au sommet… mais surtout du sommet à la base! La vigilance reste et doit rester de rigueur!

    Donnons-leur d’autres opportunités de rager pendant 5 ans… 10 ans… 20 ans… 30 ans… et plus!… s’il y a affinités! On est fait pour s’entendre non?… Pourquoi alors ne pas “long… longtemps” en profiter?

  3. Mahoro Nadine

    Erega ndi Nadine! Ndi censurée mwari kuvuga ko ndi censurée, pas censuré.

  4. Mahoro Nadine

    Kugomba gutandukanya Petero, Adolphe na Bunyoni, bisa n’ukugomba gutandukanya ama(…) censuré par IWACU ni (…) censuré par IWACU. Mba navuze ama(…) censuré par IWACU n’i(…) par IWACU a la place, ariko ndabiretse pour eviter d’etre censure par le Groupe Iwacu. ( Vous êtes censuré tout de même, vos mots sont trop forts!) Ngo ibikundanye birajana.

    Ni badutware tubishaka canke tuvyanka, canke bajane baduhe amahoro natwe tubahe ayandi. Imyaka 10 yari ikwiye ku mukozi yakoranye ubwira. Hari hageze akaruhuko.

  5. John

    Reka abanyagihugu bazoruca. Hagira hagere tubirabe

  6. Vuvuzela

    En lisant la note du SNR a propos du 3e mandat de Peter mon President, j’ai eu l’impression qu’elle venait de moi; tellement elle allie sagesse, realisme, amour du pays et de son President comme je ne cesse de le dire sur ce site.

    Ngo “abagabo barara kubiri bakarota bimwe”. Ivyo bimwe n’ineza y’igihugu n’iya Peter et sa famille. Car je ne souhaite pas voir Jonathan, Kelly et d’autres, incluant leur belle maman, baba impfuvyi comme leur papa a cause de ce dernier.

    Peter, vous ne serez pas Heros de la democratie comme Ndadaye. C’est different. Wewe uzoba wiyahuye contrairement a lui. Personne ne blamera les “mechants Tutsis” qui vous auraient rendu orphelin. Si vous persistez dans l’erreur, vos enfants et chere epouse, vous blameront s’ils ont la chance de survivre des consequences de vos gaffes. Vous avez encore du temps pour leur eviter la galere.

    Imana ibavugiremwo ubu nyene, muve mu mwijima. Mwahejeje kandi vous etes assez jeune et dynamique pour embrasser d’autres carrieres prestigieuses et honorables dans le pays ou a l’etranger si vous voulez.

    A vous le choix et bonne chance.

  7. Mutima

    Avant de foncer dans un mur, mieux vaut s’assurer que les briques et les débris ne nous tombent pas dessus. Il est suggeré de toujours se garder une porte de sortie au cas où les projets tournent au vinaigre… Pour pas que les autres aient à en subir les conséquences.

    Considérer les proches collaborateurs dans ses décisions constitue à avoir une solution de rechange dans le cas où la première issue envisagée aboutit à une issue non voulue ou non souhaitée!

    Cela vaut pour quiconque a en tête l’idée de garder ou de prendre une place souhaitée. Et il en va d le ls survie de toute une organisation… C’est cela la sagesse : S’assurer de douter même quand on est sûr et certain d’avoir rsison!

    Il faut apprendre à se rendre compte qu’une infime minorité peut avoir raison sur une incomensurable majorité!…

    Il existe des solutions incalculables pour s’assurer que ce qu’on veut acvomplir peut l’être quand on le confie à d’autres personnes de confiance, en s’assurant évidemment de mettre des balises et des contrôles qui serviront à les orienter dans la bonne direction!

    Cela s’sppelle du mentorat! Et Merlin fût le meilleur exemple d’un mentor pour ce que devînt Arthur! Un acte de fois est nécessaire et bienvenu dans un cas comme celui-ci! D’urgence!

    Mbwire gito canje, gito c’uwuundi yumvireho!

  8. Des prénoms ajoutés pour la diversion. Qu’il soit civil ou militaire, ce qui importe ce sont les faits.

  9. None Niyombare n´abandi basoda bazima ex-DD surtout (n´abandi) barindiriye iki kugira basimbire kuri iyo occasion…. Hanyuma les élections zikabandanya uko zari ziteguwe ariko l´autre atagifise ubushobozi bwo kwonona?

  10. RUGAMBA RUTAGANZWA

    @ Mbikije,
    Merci pour votre magnifique analyse. Vous devriez ajouter que les rues de Bujumbura noires de monde depuis hier, ce n’est pas seulement pour Bob RUGURIKA mais encore et surtout c’est un signal fort envoyé à ceux qui veulent s’accrocher au pouvoir. Tout ce monde qui manifeste à Bujumbura et ailleurs est en train de montrer à NKURUNZIZA et à son entourage qui est en train de le manipuler et de le caresser dans les sens des poils, qu’il est prêt à mourir pour que la démocratie triomphe au Burundi, pour que NKURUNZIZA , dont le jugement des 2 mandats de 10 ans qu’il termine cette année appartient désormais à l’histoire, pour que donc ce Monsieur qui n’a pas fait que des erreurs pour son pays, ne se présenter pour aux élections présidentielles de 2015
    Malheureusement, NKURUZIZA et son entourage multiplient des provocations, des signes de fuite en avant qui risquent de les emporter comme ils emportèrent Compaoré en 48 heures après 27 ans de pouvoir sans partage sur le Burkina Faso.
    « Un dictateur n’a rien de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défis » : François MITTERAND

  11. Bizos

    Cher Général Niyombare,
    Vous forcez mon admiration encore. Le Burundi a besoin de personnes comme vous. S’il y avait beaucoup d’hommes comme vous au pourvoir comme à l’opposition, le Burundi serait sauvé.

  12. MBIKIJE PIERRE CLAVER

    Les événements politiques de ces derniers jours me rappellent ce qui s’est a passé au Burkina Faso les derniers jours de la chute de Compaoré. J’avais la chance d’y être en mission et j’y ai d’ailleurs été bloqué (pour cause de fermeture des frontières nationales dont l’aéroport) pendant une bonne semaine.
    Je me rappelle que le soir du 29 Octobre 2014, qui a précédé les 2 jours décisifs dans la chute de l’ancien Président Compaoré i.e. le 30 et le 31 Octobre 2014, j’ai vu un élément nouveau pas loin de l’hôtel où je logeais : des blindés et des armes lourdes dont des mitrailleuses anti-aériennes qui patrouillaient dans la ville d’Ouagadougou. Alors j’ai demandé à mon chauffeur: mais toutes ces armes-là, c’est pour faire quoi? J’ai ajouté, à ce que je sache le pays n’est pas en guerre ? Et j’ai continué : une armée n’est pas formée pour tirer sur sa population avec des armes lourdes. Je ne croyais pas si bien dire car en 48 heures exactement i.e. le 30 et le 31 Octobre 2014, Mr COMAPORE qui venait de passer un peu plus de 27 ans au pouvoir était chassé en dépit d’une horde de militaires prêt à mourir pour lui jusqu’au dernier. L’expérience burkinabè que je garde en mémoire m’a appris une chose : ce que peuple veut, Dieu le veut.
    Croyez-moi, après l’expérience burkinabè, rien ne sera plus jamais comme en avant en Afrique comme au Burundi d’ailleurs. Ce que les jeunesses africaines veulent (ce sont les jeunes qui ont chassé COMPAORE) , ce ne sont pas des dirigeants qui s’accrochent au pouvoir pour des intérêts purement privés et qui veulent gouverner leurs peuples par la force, ce que les jeunesses africaines (et la nôtre en fait partie) veulent ce sont des responsables politiques avec vision, des responsables politiques redevables à ceux qui les ont élus et qui viennent au pouvoir avec un agenda clair à mettre en œuvre en un temps limité avant de s’en aller et laisser d’autres leaderships émerger pour continuer ce qu’ils ont entamé. Le Président OBAMA parle d’institutions fortes et non d’Hommes forts. COMPAORE parle lui d’Hommes forts et d’institutions fortes. Oui, mais pas d’Hommes forts qui s’accrochent au pouvoir au-delà du temps réglementaire fixé par les Constitutions de leurs pays…., je devrais ajouter pour compléter l’ancien Président COMAPRORE.
    Pour revenir à nos moutons, en ce qui concerne S.E P.NKURUNZIZA, les signes qu’il présente ces derniers jours montrent à suffisance qu’il ne sait plus où donner de la tête, qu’il ne contrôle certainement plus beaucoup de choses y compris au sein du CNDD-FDD. Mr NKURUNZIA limoge tous ceux qui lui parlent un langage pragmatique (cas du Général NIYOMBARE dont je salue le courage au départ) place ses homme (NSHIMIRIMANA comme Chef d’Etat-Major des Armées : une vraie honte nationale car l’homme est non seulement incompétent mais il est de moralité douteuse) pour mater et probablement massacrer des populations civiles innocentes qui ne manqueront pas de manifester leur ras bol le jour où il va annoncer sa candidature officielle mais illégale aux élections de 2015… !
    Tout ceci se fait sous la barbe et le nez du Général GACIYUBWENGE à qui on ne demande aucun avis. De fait ce Monsieur, n’est t en en fait qu’un épouvantail (igikanganyoni) car ne participant à aucune décision concernant l’armée qu’il est censé diriger en tant que Ministre de la Défense. Sous d’autres cieux il aurait déjà démissionné mais il doit manger… ! Triste réalité, non ?
    Nous ne devrions pas nous décourager face à des dictateurs qui ne sont redevables qu’à leurs ventres et qui veulent nous maintenir dans l’esclavage (kutugira abaja babo) comme disait l’autre jour l’Archevêque de Gitega S .E. S.NTAMWANA.
    Le monde entier de l’UE, aux Etats-Unis d’Amérique et la sous-région, tout le monde conseille à S.E NKURUNZIZA de ne pas commettre l’irréparable en replongeant le pays dans le chaos socio-politique que nous avions cru derrière nous. Il devrait donc interroger sa conscience lui et lui seul et renoncer à un mandant égoïste, illégal qui risque d’être celui de trop pour lui son pays.
    Laissez-moi partager avec vous ces deux liens ci-dessous qui expriment les opinions de certains médias africains en ce qui concerne le troisième mandat que NKURUNZIA veut contre vents et marrais et en dépit de toute logique politique.
    http://www.sidwaya.bf/m-4678-editorial-lettre-au-president-burundais.html
    http://www.arib.info/index.php?option=com_content&task=view&id=10891&Itemid=1

  13. ngwe y'ishamba

    Oya urwa aba DD rugiye gucika vuba.ni bareke abarundi bidegemvye.Nkuru yasanze igihugu gitwarwa kandi niyavaho igihugu kizoca cogorora.Nukuri ntibihende barononye igihugu uko bashoboye.nibaduhe agahengwe.Raba isinzi ryari inyuma ya Bob?

  14. Ndayishima

    None murindiriye iki ko ataco muvuga ? N’uwugize courage agaserura iciyumviro ciwe muca mwemera ko akurwa mu mugambwe. C’est très grave !!!

  15. Vincent

    Les DD,laissez-moi vous dire que vous êtes en train de créer votre propre tombe. Croyez-moi. Muzoba mumbwira…ressaisissez-vous nom de Dieu!!!

  16. Jean-Pierre Ayuhu

    Chers amis,
    Ce petit mot est une lettre ouverte aux membres du CNDD-FDD…car en effet, s’il s’avère que Gnl Niyombare a été limogé pour avoir conseillé à Nkurunziza de ne pas se représenter pour un mandat supplémentaire, ce serait grave! Les SNR ont entre autre mission de renseigner le pouvoir sur tout les faits de nature à porter préjudice à la nation pour qu’en amont, il y ait anticipation. Je présume que le mandat supplémentaire de Nkurunziza serait de nature à porter préjudice à la nation effectivement.
    Dans ce contexte, Nkurunziza a fait de le l’Etat et de la Nation, son patrimoine. Il faut lui dire amen et puis c’est tout. C’est la dérive totale et cela veut dire qu’après lui, ce n’est que déluge.
    Yâ til des hommes et femmes au sein du CNDD-FDD pour lui dire non à ce mandat supplémentaire ou alors tout le monde est devenu” Ndiyo bwana”?
    Pourqoui la lettre ouverte au DD?
    Dans le maquis, vous avez su stopper les dérives meurtirères de Nyangoma quand tout ce qui ne sentait pas Bururi était à abattre..
    Vous avez dit non à Bosco quand il a voulu détruire le mouvement…
    Vous avez dit non à Radjabu quand il a voulu se faire super président de la République…
    Et pourquoi ne pas dire non à Nkurunziza?

  17. GACIYUBWENGE

    N’ubwa mbere mbona aho babogoza abantu bakuru nk’abo, ntibahe abanyagihugu igituma abo bantu bakuwe.Ivyo bikrwa mu Burundi gusa aho ibintu umenga ni icibare c’umuntu. Gusa muragaba, n’uyo Niyombare mutagiye muravuga nko kuri Bob azohava aherera mu munyorororo. Geze ngaho abayobozi (nako abategetsi kuko umuyobozi atwara neza nayo umutegetsi atanga amategeko gusa, imbwa zikishura), sinon murihaye ibara mu makungu. Abantu dusigaye tugira isoni kwitwa abarundi mu makungu. Muratumaramaje!!!!!!!!

  18. ultimatum

    ooh pauvre DD!!!! pauvre généraux incultes dépourvus de tout actes intelligents! vous avez fait de bob un héros a cause de vos cupidité et voila encore une fois vous venaient de faire de Niyombare un autre héros d’un autre sphère…….!

  19. LIN

    C’EST LE DEBUT DU COMMENCEMENT DE LA FIN DD

  20. Clean PP

    God save Burundi!

  21. Vuvuzela

    Ce qui est certain, la gouvernance va mal chez nous. Je n’aurais jamais cru qu’un simple journaliste, parait-il Tusi de surcroit, puisse avoir autant de sympathie de la part de la population aussi urbaine que rurale.

    Mais qu’est-ce qui n’a pas marche chez nos dirigeants, au depart venus pour liberer une population meurtrie par des pouvoirs militaires, dictatoriaux, “Tutsi, “de Bururi”, etc.?

    Le cote positif a tirer des nos deboires, c’est qu’au moins, on est arrive a relativiser les choses.
    C’est un pas de geant!!

  22. nzobandora

    Ça sent mauvais dans la demeure DD.
    A mon avis nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises.Mais ce qui est sure ce pouvoir est particulièrement contesté de tout part n’en deplaise à ceux qui se rabattent toujours aux slogans divisionnistes et qui croiaient
    que le fait d’avoir été rebelles suffisait pour être élus à vie pour diriger n’importe comment.vive le burundi vive les vrais patriotes et hommes de parole.chapeau mon General.

  23. Video

    Zacharie le pauvre, oya nu! Il faut distingué Bucumi Moise et Bucumi Pasteur Moise. Le premier n’a jamais etait militaire

  24. Lead

    Et si le Senat n’approuvait pas les nouvelles nominations? Quelle belle opportunité pour Ntisezerana et ses frondeurs! Encore faudrait-il qu’ils aient le courage de Godefroid et Richard Nimbesha.

  25. Le président Mkurunziza n’est pas maître de ces actes. Une personne dans l’ombre lui dicte ce qu’il doit faire. Le Général NIYOMBARE a peut être le scrupule de ne pas accepter d’accomplir des tâches illégales comme son prédécesseur. Le profil de la personne avancée pour le remplacer en dit long. N’est-ce pas lui qui était Gouverneur de Ruyigi à l’époque de l’assassinat de la française de l’Action contre la faim et dont les enquêtes sont restées dans le tiroirs jusqu’aujourd’hui? Quant à Bertin Gahungu, on connait les nombreux exécutions extra-judiciaires qui ont eu lieu dans la région sous son contrôle et qui sont passés sous silence.
    Qui vivra verra?

  26. Tijos

    C’est vraiment du n’importe quoi! J’ai entendu parler que le général Niyombare est un homme de parole et ne mache pas ces mots quand il s’agit de donner son opinion. Or dans le royaume DD il est interdit de dire ce qui va à l’encotre du roi. On est mare de ce désordre. Mon Pays va mal, faut que nous nous levons comme un seul homme et dire trop c’est trop!!!

  27. Mugumyabanga d'origine

    La médiocrité de ce pouvoir se remarque meme dans les nominations. On ne peut pas destabiliser un service des renseignements jusqu à ce point.

  28. BARWENDERE Thompson

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

348 utilisateurs en ligne