Économie

Cibitoke/Rugombo : Un marché moderne inoccupé et sans voie de secours

07/02/2019 Jackson Bahati Commentaires fermés sur Cibitoke/Rugombo : Un marché moderne inoccupé et sans voie de secours
Cibitoke/Rugombo : Un marché moderne inoccupé et sans voie de secours
La partie en étage reste inoccupée pour question de spéculations.

Deux semaines après son ouverture, le nouveau marché moderne de Rugombo connaît des problèmes liés à l’organisation et l’octroi des échoppes. L’administration communale promet une rencontre.

Arrivé à ce marché moderne, on fait face à certains commerçants qui se lamentent de ne pas avoir des échoppes alors qu’ils ont payé de l’argent. En cas de pluie ces commerçants sont obligés de dégager leurs articles pour ne pas âtre endommagés.

Ce marché moderne construit par la société « Etudes, constructions, bâtiments, routes, ouvrages hydrauliques », ECBROH, pour environ deux milliards financé par la Banque africaine de développement (BAD) dispose d’un niveau en étage. Ce dernier est vide alors qu’il y a des commerçants qui cherchent encore des échoppes. Certains d’entre eux ont jugé bon de suspendre leurs activités par manque des échoppes.

Une distribution opaque des échoppes

Jean Ndereyimana exerce ce travail depuis un bon temps. Il déplore le fait qu’il y ait encore des échoppes non occupées alors que les demandes sont nombreuses.

D’autres indiquent qu’il y a des échoppes qui sont aux mains des non commerçants qui sont en train de les vendre à des prix exorbitants.

Ils expliquent que la distribution des stands au marché de Rugombo a été émaillée des irrégularités. Ils disent que même les voies qui étaient destinées aux engins anti-incendie sont actuellement occupées par des nouveaux acquéreurs. « En cas d’incendie, tout le marché pourrait être détruit. » Ils demandent qu’il y ait une nouvelle organisation.

Ils évoquent également la mauvaise répartition des articles à l’intérieur du marché. Les commerçants demandent à la commission chargé de l’organisation de ce marché de bien vouloir le réaménager.

Béatrice Kaderi, administrateur communal de Rugombo, indique que ce problème préoccupe la commune et que l’on prévoit d’organiser une réunion pour y remédier. Cette autorité communale souhaite qu’il n’y ait pas de l’injustice dans la distribution de ces échoppes.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

La mission d’un policier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur La mission d’un policier

Il a défrayé la chronique. Des audios circulent depuis mercredi 17 avril sur les réseaux sociaux où un officier de police déclare qu’il décimera une famille qui tiendra une réunion clandestine nocturne. Femme et enfants ne seront pas épargnés. Un (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 219 users online