http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Sécurité

Attaque d’une vendeuse de lait à Buyenzi : deux morts à la grenade, et neuf blessés

Les services d'urgences de l'Hôpital Prince Régent débordés Les médecins s'activent pour sauver les blessés ©Iwacu

Les services d’urgences de l’Hôpital Prince Régent débordés Les médecins s’activent pour sauver les blessés ©Iwacu

Ils étaient au nombre de trois, sur une moto, ce samedi 7 juin vers 10h30. Leur cible : une vendeuse de lait de la 13ème avenue de Buyenzi, dont ils savaient qu’elle se rend chaque samedi matin à la banque pour verser l’argent de son commerce hebdomadaire.
Alors qu’ils allaient arracher à la victime son sac à main, la population encercle rapidement les trois bandits et leur demande de se rendre. L’un d’eux, pour maintenir la foule à distance, dégoupille une grenade et menace de la lancer si les habitants, en furie, s’approchent trop.
Hélas !, la grenade ouverte ne tarde pas à exploser, alors que l’homme en est encore aux invectives. Bilan de l’explosion : ses poignets sont sectionnés, les os des jambes grièvement atteints, alors que les éclats atteignent neuf personnes autour, dont deux femmes. Le bandit mourra quelques instants après, en même temps qu’un des blessés que l’on transportait vers les urgences de l’hôpital Prince Louis Rwagasore.

Un des bandits a tenté de fuir après la cohue de l’explosion, mais a été vite attrapé par la population en colère, qui l’a tué à coups de pierres à la 14ème avenue. Le troisième malfrat, le conducteur de la moto, est parvenu à s’échapper, avant que la moto ne soit saisie par la police ainsi qu’une arme à feu.

  15   Vos commentaires
  1. C’est pour ce type de tragédies que je suis contre l’abolition de la peine de mort au Burundi.
    Les maisons pénitentiaires ne sont plus en mesure d’accueillir des criminels et le ministre est toujours obligé de relaxer des criminels pour désengorger les prisons et ce qui fait que certains criminels se retrouvent vite relâchés, et une fois relâchés la suite et facile à deviner tout simplement refaire ce qu’ils savent faire le mieux c.à.d. voler, violer etc.,
    Pour les burundais et les africains en général une forte et exemplaire intolérance est indispensable pour dissuader les criminels mais apparemment les violeurs des mineurs et femmes, les tueurs, les bandits armés passent moins de temps en prison que les voleurs d’arachides et domestiques qui volent les habits de leurs employeurs.
    C’est scandaleux et c’est pour cela que je ne ressens aucune compassion pour les voleurs tués à Buyenzi, aucune alors.

  2. Medaille du Voleur

    Usanga ari vya birwanisho baha Imbonerakure biriko biriha inkumbi. Merci beaucoup à la population de Buyenzi. L’union fait la force. Montrer la même détérmination et barrer la route à ceux qui volent des avions, Prado, ….gutyo isiha muzisohore mu Kigega n’ubuhiri

  3. Badogoremy

    Il faut des enquetes rapide pour savoir d’ou viennent ces armes a feu, je ne manque pas aussi de remerier cette brave population de buyenzi. Bienfait

  4. Fred

    @iwacu… cet article est incomplet. du moins selon les badaux… ces bandits ont d’abord volé la moto chez sion, Marché BCM. avec sang froid, personne ne les a inquièté à 3 sur moto en pleine journée. il se sont rendu vers l’ultime lieu. mais une fois de plus la population s’est defendu par elle même. reste à cette population de comprendre l’enjeu en cours.

  5. mpebentwenge

    Bravo lecteur 12.
    Bonne réponse à Nivyo.
    Heraheza uwu mugani. Qui vole un oeuf…….
    En tout cas, je ne compatis pas pour ces voleurs tués.
    Je sais que ce n est pas bien, mugabo ico gicumuro nzocirega

  6. Ngayabosha

    abandi banyitwariye bazidutse baja mugikorane, abandi bobo narizi mumitwe yokwiba.ariko basha niduhebe twihanure

  7. QASSIM

    Si tout murundi serait brave comme ces habitants de Buyenzi de ce samedi, le Burundi pousserait un ouf de soulagement en quelques jours. Ces malfaiteurs n’étaient pas seulement des voleurs mais aussi des tueurs et celui qui tue mérite lui aussi la mort. Bravo chers habitants de Buyenzi!!

  8. Buyenzi ndarangavye

    Bravo chers citoyens de Buyenzi. Muri indarangamvye pe. Ndizeye ko Police itabakwirikirana ibahora ko mwihaniye, kuko bari barabujije abantu kwihanira aba bandits, ngo ico ni igikorwa c’ ubutungane. Iyo bafashwe bahejeje kwiba no kwic’ abantu barara mu munyororo rimwe bugaca bidegemvya.

  9. Mahoro

    Il faut une solidarité pour soigner les blessés et Bravo pour les Habitants de Buyenzi.
    Ces voleurs ont eu leur salaire!

  10. Nivyo

    umugani wa babandi bazi vyose :

    Abo basuma bari mu mu gambwe witwa ngwiki ?

    • Ugomvye kutwibutsa ko hari abarko baroza ikigega c’igihugu ? Abo basuma bo mubuyenzi ntibabuze aho bakura akarorero !

    • Rheka Shah

      Wewe ntuca wumva ko ari babandi twama tuvuga

    • ivyanyu vyose bija muri politique?!!!!!!

  11. KAGOMA Xavier

    Si et seulement si les bandits aussi petits que grands sans exception aucune(y compris ceux en costumes) pouvaient subir le même sort.

    • Dama

      Sama

      Cher Nivyo , uti abo babandi bo ni bande ?

      Ce sont de petits bandits à la solde des autres. Oser le faire en pleine journée sous le nez de la population c’est se foutre de cette dernière tout en étant de connivence avec de grands bandits qui les protègeront une fois attrapes ! Vous pensez que les armes circulent ou chez qui ?

Publicité