Politique

Pierre Claver Mbonimpa maintenu à Mpimba

26/05/2014 La Rédaction 20

La décision était attendue depuis vendredi dernier : finalement, la Chambre de conseil du tribunal de Grande Instance de la mairie de Bujumbura s’est prononcée ce lundi pour le maintien de Pierre Claver Mbonimpa à Mpimba pour la suite de ses comparutions.
Sa défense compte interjeter appel, alors que la societe civile appelle plus que jamais à une “mobilisation verte” pour la libération du président de l’Aprodh, notamment sur les réseaux sociaux.

Forum des lecteurs d'Iwacu

20 réactions
  1. manirakiza

    abarundi turamazez kubona ko ubutungane bw,uburundi butigenga nico gituma ubu ata muntu akivuga ukuri mu burundi kiretse incungu z,uburundi nka mbonimpa yanse ko igihugu kirwa mumanga abarundi turasavye bamurekure atakirinze gusabwa

  2. manirakiza

    abarundi dukwiye kumenya yuko ubutungane bwuburundi bukoresha n,abategetsi batwara igihugu kuko nka mbonimpa

  3. Pioneer

    1. Une decision idiote pour un pays deja indexé et dont 51% du budget depend de l’aide exterieure.
    Mais dont nous connaissons la vraie explication.
    2. Nkurunziza est en train de “regler ses comptes” avec ses detracteurs, maintenant que la communauté internationale lui a clairement signifié son opposition au forcing pour un 3eme mandat.
    3. Un gros risque dont la suite pourrait l’affecter, lui aussi. Nous ne lacherons pas la pression.

  4. muhoza

    naho benshi bashigikira amafuti aba bagabo bari kubutegetsi bariko baragira hari umusi bazobona ko ivyo mutama Claver avuga arivyo. kuko jewe aho mbaye ndazi ko hari aba type bagiye i RDC murico kiroberi, niwamugani baca ngo NTAWIMENA IGIHUTE. ariko ababikora bemenye ko bitebe bitebuke bizobahindukira nabo.
    Imana irahari kandi irabona ibiriko biraba, hari umusi izobamaramaza.

  5. Nzobandora

    Aaron,
    Avec ton arrogance et le manque de profondeur dans tes arguments tu ne devrais pas répondre utiliser le langage de la rue pour répondre au langage de la rue.
    Quand les autres nations condamnent les bavures du pouvoir en place vous brandissez la souveraineté nationale comme Mugabe chez qui le pain s’achète en milliard de dollars zimbabwéens.
    Mais quand il s’agit de quémander des dons et aides on fait le profil bas ; absurde.
    Uwutisumira ntamena inkono yamugaburiye
    Quel est l’erreur qu’a commise Mbonimpa si ce n’est qu’aider le gouvernement en lui donnant sa contribution pour prévenir contre toute perturbation de la sécurité car ce même gouvernement interpelle tout citoyen à participer à la sécurité avec le fameux inyabutatu.
    Comme c’est le silence total concernant les autres photos pouvons-nous dire que les autres sont des vrais? Tu en penses quoi? Pourquoi le silence total chez les proches des personnes citées comme morts par Mbonimpa? Qui les empêche de parler? Beaucoup choses restent à clarifier notamment cette fameuse photo qui ne peut (avis personnel) pas avoir été prise en 1994 si l’on se base que sur la qualité de la photo ainsi que les uniformes.
    Arrêtons d’être des donneurs de leçons en développant des échappatoires (complots de l’opposition contre Mbonimpa) mais répondons clairement, objectivement et sans parti pris aux questions claires si l’on veut vraiment tous la paix pour tous les burundais.

  6. Patience

    Chers compatriotes,
    Abarundi turazi kwiha amenyo yabatwenzi kabisa. None uyu mutama bamufungiye imvo izihe?
    Ko twese tuza ubutungane bw’uburundi kuva bubaho butigeze bwigenga bwamye bukoreshwa nabategeka. Mugabo rero ivyuyu munsi birenze urugero kuko buja muma rementanya menshiatagira ingene angana. Uyu mutama wewe rero ni umwanya bakamurekura kandi bakamaramara kurya kwa Ruvakuki Nkurunziza imbere yuko aja mu bu faransa yabanje kumurekura ngo imvo zamagara,mwonyumvira yarasubiye muri prison niyu niko bizogenda aba batwara bazomaramara bamurekure.Abatwara uburundi nibo bonona isura yabwo ntibazosubire kubesha ngo ababa hanze nibo bayonona. Kugumiza muri prison Mbonimpa bariko bunguka iki? uko umwanya uba munini ahubwo niko bandagara hirya no hino kwisi,bazomurekura atagahuzu bacambaye.Harya kutagira gihanura vyica nabi.
    Ndabisubiyemwo Mbonimpa azorekugwa atari kera,kandi bizosiga iceyi n’ishusho mbi kugihugu c’uburundi muvyanke canke mubikunde.
    Murakoze.

  7. rudoviko

    Nta ni soni ivyo societe civile yobigira? ntayo uzi? irategeka nyene ku vyo ifitiye ububasha nayo ivyo kwisemba ntavyo ikeneye na gatoya ama tegeko ahari, mwamenyereye ababisemba mbere babapfumabatisha nutwo murya jamais au grand jamais pour la société civile.

  8. Misago

    Que ce que c’est la communauté internationale et ou se trouve t’elle.
    C’est facile d’appeler les autres des idiots,parce que on a tendance a toujours ignorer
    notre intelligence et on se fait les plus intelligents.

  9. Mutima

    Pour pouvour garder quelqu’un en prison pendant qu’on enquête sur son crime, il faut évaluer s’il constitue un danger public pour la population ou non.

    Je crois que Mbonimpa n’est pas dangereux et qu’il pourrait bien subir son procès en étant dehors. Comme je l’ai dit auparavant, il devrait donner des garanties qu’il restera sur le territoire national en cédant son passeport et en payant une caution. Il devrait également s’absténir de s’exprimer publiquement, directement ou indirectrment, sur tout ce qui concerne ce cas.

    Et seulement après s’il est déclaré coupable, il pourrait retourner en prison. Je crois personnellement que la justice redorerait son image en agissant de la sorte.

  10. Aaron

    @ Gandhi,
    A vous lire aussi on comprend bien dans quel camp vous appartenez , à lire vos arguments si pauvres qu’elles fussent reflètent votre mince niveau de jugement qui est malheureusement celui de l’opposition. Tu t’en prends a Kiranga et tu tombes dans le meme trou que lui. En philosophie on dit : ” Personne n’a tort, personne n’a raison, ce ne sont que des opinions”. Tout d’abord, on voit que vous etes de l’opposition, ca tu ne peut pas discuter. Ensuite tu parles avec un language de la rue, avec denigrement, fureur et frustration. Tu ecris des mots injurieux pour ne citer que ca. Tout le monde qui te lis peut savoir qui tu es car tu exteriorise ton interiorite par des mots que les gens qui se respectent ne pourraient pas utiliser. Ce n’est pas en insultant le gouvernement que Mbonimpa sera libere, ce n’est pas allant dans la rue que Mbonimpa sera libere, ce n’est pas non plus la communaute internationale ou l’East African Communaute qui vont le liberer car le Burundi est un pays souverain. Alors si vous croyez que vous allez faire tout ce que vous voulez croyant que le pouvoir en place aura peur de vous, vous vous trompez fort. Je ne suis pas contre l’opposition mais je suis contre toute sorte de mefaits commis par le gouvernement et tout autre individu. Je ne soutiens pas le gouvernement dans la corruption et l’injustice qui endeuillent le pays par example. Et si nous revenons sur Mbonimpa, j’ai pas soutenu son mensonge et c’est a l’auteur d’assumer les responsabilites de ces actes. Ensuite si on analyse bien le cas de Mbonimpa, c’est l’opposition elle meme qui l’ a traine en erreur. Donc il a ete trahi par les siens et ceux qui l’ont fait sont ceux- la memes qui parlent comme un chacal pour sa liberation pour lui montrer qu’ils ne sont pas implique ni de pres ni de loin dans son incarceration. Seulement nous demandons que la justice soit appliquee independamment sans ingerance extrensique( MUrye murye , nabambwe du cote de ses opposants, et mutamurekuye turatera ama grenades ou turaja mwibarabara for his opponents) afin qu’il subissent le meme judgement que tout autre Burundais: grand,,petit, riche, pauvre, hutu twa Tutsi et j’en passe. Nous ne voulons pas qu’il soit judge selon son appartennance politique ou ethnique, mais selon la justice. Nous voulons qu’il soit puni selon la consideration de la faute commise et pas la consideration de son rang politique. Nous ne voulons pas entendre l’opposition dire qu’il n’a pas commis une erreur alors que meme un enfant de 5 ans peut le dire. Il faut avouer la fautes murakuze. riba rito canke rinini.

  11. Kiranga

    Mr Ghandhi, parler de conneries,…c’est lancer des injures via ce site. On peut s’injurier et je ne suis pas sûr que tu serais vainqueur…. Mais ce n’est pas notre objectif ni celui de ce site d’IWACU je pense. Pourquoi IWACU ne sensure pas!!
    KIRANGA.

  12. Kiranga

    Mr Ghandhi,
    C’est normal que nous ayons des points de vue divergents et c’est ça la démocratie, mais dire que je suis du camps CNDD-FDD tu te trompes très fort. je regrette que tu prends comme référence des gens qui qualifient notre pays (ou votre pays, je ne sais pas) de “pays voyou”. Si le Burundi est un pays voyou, quel qualificatif donnerais-tu à ses habitants!!! Je suis pour que certains burundais (peu) auraient un comportement “voyou” (en utilisant votre terme), mais j’estime qu’il faudrait qualifier les personnes et non pas le pays car ce qualificatif risque d’affecter tous les burundais.

  13. De Butara

    M. Ghandhi,

    Votre cerveau est encore plus mince que celui de Kiranga. En proférant des injures contre l ‘opinion de M. Kiranga vous vous croyez plus intelligent que le commun de Bdais! Calmez- vous M. Ghandhi, la prochaine fois que vous voulez répondre à quelqu’un ne le faitez pas avec un esprit coléreux et haineux!…

  14. Honnêteté

    Chers amis Burundais épris de paix et particulièrement chers amis de la société civile
    Vous devez savoir et intégrer une chose, le harcèlement tous azimuts contre les leaders d’opinion et les leaders de la société civile (y compris les médias), est un plan délibéré et monté par les laboratoires du CNDD-FDD.
    Ce qu’il faut aussi savoir, c’est que les procès politiques ne se gagnent jamais devant le magistrat, ils se gagnent devant l’opinion publique et les pressions conséquentes. Et, malheureusement, le seul langage que comprend le système CNDD-FDD est le langage de rétention des appuis extérieurs (ça touche directement à leur bourse) et le langage des Kalachnikovs, voyez comment ils respectent ( ou tout au moins ils craignent) les guerriers de la région. Vous pouvez deviner de qui je parle.
    Je termine par cette citation : “On gagne plus par l’amitié et la modération que par la crainte. La violence peut avoir de l’effet sur les natures serviles, mais non sur les esprits indépendants. [ Ben Jonson ]

  15. Muhoriki Papa

    Monsieur Kiranga, je ne suis pas de la société civile mais je vais me permettre de te répondre en son nom. Et bien cher Monsieur, la société civile burundais est une organisation fait d’hommes et de femmes digne, libre et heureux. Ils n’ont rien à foutre avec ces histoires de lobbying dont tu nous parles. Elle exige au pouvoir Nkurunziza de ne pas s’ingérer dans la justice et aux magistrat de bien lire la loi. C’est tout! Ces histoire d’arrangement ou de lobbying elle n’a rien à foutre avec

  16. KABADUGARITSE

    Hari kera aho induru zo mw’ibarabara zashinga canke zigahindura amategeko!!!

  17. Ghandhi

    Mr Kiranga ,

    A vous lire on comprend bien dans quel camp vous appartenez , à lire vos arguments si pauvres qu’elles fussent reflètent votre mince niveau de jugement qui est malheureusement celui des dirigeants de ce moment au Burundi ,je parle bien du CNDD-FDD . Mieux vaut se taire que de dire des conneries ….aujourd’hui le Burundi est taxé de pays voyou par la communauté internationale à cause de son système de gouvernance qui est à la dérive et le peuple burundais n’acceptera pas de cautionner longtemps cela .A bon entendeur salut !

  18. karadiridimba

    Abarundi iyo rukamvye ntumenya iyo banyikiye! Mr Mbonimpa atararwa mukaga, bose bakoma amashi bati turashima ibikorwa vy’uyu mugabo! None ubu aho akeney leur soutien, bose bigira basindabibazwa! Aho bigeze abarundi bose bategetezwa kuja mw’i barabara gushika uyu mugabo asubijwe agateka kiwe!!!

  19. Kiranga

    C’est vrai que Monsieur Mbonimpa a montré certaines photos qui dateaient de longtemps et qui n’ont rien à voir avec le Burundi, ce qui est vraiment une faute que même la société civile ne peut pas nier, je pense! Mais j’estime que le temps qu’il vient de passer à la prison suffit pour cet activiste des droits humains. Je conseillerais aux activistes de la société civile d’approcher sagement ceux qui l’ont emprisonné au lieu de vouloir faire un bras de faire avec les pouvoirs publics, un lobying est nécessaire pour que ce vétéran protecteur des droits humains soit libéré. KIRANGA serait content de voir Mbonimpa libéré.

  20. duciryaninukuri

    Mais tu aurais bien fais de donner les raisons sur lesquelles ils se sont basées pour le maintenir dans cette boite musagéenne.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

L’ONU, un Janus pour le Burundi?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’ONU, un Janus pour le Burundi?

Ils proviennent d’une même organisation, s’adressent au même pays. Pourtant, ils portent un regard tellement différent sur la situation burundaise. Le 9 août, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU, Michel Kafando, a brossé un tableau très positif, presque immaculé, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

429 utilisateurs en ligne