http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/05/AMBASSAD-ALLEMAGNE-22MAI.pdf
Justice

Pierre Claver Mbonimpa reste à Mpimba, sur fond de mobilisation « verte »

23-05-2014

Une semaine après son incarcération, le président de l’Aprodh comparaissait ce vendredi 23 mai devant la Chambre de conseil du tribunal de Grande Instance de la mairie de Bujumbura. En attendant la décision finale sur les modalités de sa comparution, retour sur une comparution toute en vert …

Pacifique Nininahazwe, président du Focode empêché d’accéder dans la cour intérieure du tribunal de Grande Instance de la mairie de Bujumbura ©Iwacu

Pacifique Nininahazwe, président du Focode empêché d’accéder dans la cour intérieure du tribunal de Grande Instance de la mairie de Bujumbura ©Iwacu

« La suite de l’affaire sera connue après les 48 heures maximales de délibération des juges de la Chambre de conseil » indique Me Armel Niyongere, l’avocat de Pierre Claver Mbonimpa, après plus de deux heures de prétoire à huis clos.
Dans la matinée, à 10h20, le détenu qui attend de savoir, d’ici dimanche s’il continuera son proces à partir de Mpimba ou pas, arrive au TGI à bord d’un camion des prisonniers.
A la vue de ceux qui sont présents pour l’encourager, Pierre Claver Mbonimpa, accusé d’atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’Etat, est très ému. Dans la foule, beaucoup portent dans leurs tenues la couleur verte, en réponse à l’appel lancé par Pacifique Nininahazwe sur son compte Facebook. Sont présents aussi des émissaires des ambassades accréditées à Bujumbura, du BNUB et de Jean Luc Max, représentant du Haut Commissaire des Nations-Unies aux droits de l’Homme au Burundi.

Sur le T-shirt vert du président du Focode, la photo publiée sur le site Iwacu ce mardi de Pierre Claver Mbonimpa avec cet appel : « Rekura Mutama P.C Mbonimpa » (Libérez le vieux Mbonimpa), suivi du hashtag #FreeMbonimpaPC.

Pacifique Nininahazwe ne sera pas autorisé à accéder dans la Cour intérieure du tribunal, alors que d’autres acteurs de la société civile comme Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome, tous habillés en vert, n’ont pas été inquiétés.
Ainsi, « porter des habits verts est un signe de soutien à Mbonimpa », dans ce qui est désormais appelé « le mouvement du vendredi vert. »
Car « ceux qui lui donnent cette tenue de prisonnier ont la mission de l’humilier », explique-t-il. « Tous les vendredis, nous allons transformer cette couleur pour qu’elle devienne au contraire une source d’espoir. Espoir que les malheurs que Pierre Claver endure pour nous tous soient le début de la fin de cette tentative de la limitation de nos droits. »

Du côté du gouvernement, son porte-parole, Philippe Nzobonariba a demandé que la justice procède « avec impartialité, dans le strict respect des procédures pénales et en respectant les droits la défense de M. Mbonimpa. » Interrogé sur la mobilisation de la société civile burundaise contre l’emprisonnement du président de l’Aprodh, M. Nzobonariba a expliqué que « tout ce qu’on entend ne vient que de trois ou quatre associations, qui travaillaient avec M. Mbonimpa et qui sont mécontentes au vu de ce qui lui arrive maintenant. Pourtant, c’est parmi elles que se retrouvent ceux qui l’ont induit en erreur. »
Quant à dire que l’arrestation de Pierre Claver Mbonimpa est une atteinte à la liberté d’expression au Burundi, a ajouté le porte-parole du gouvernement, « nous rappelons simplement que le détenu a été arrêté à titre individuel. Son association, l’Aprodh, continue à travailler et peut s’exprimer librement sur ce qu’elle souhaite. »

  58   Vos commentaires
  1. compassion

    Cher Umurundi, certes, prier c’est bien. Mais « Era et labora » (Priez et travaillez), c’est mieux. Autrement dit, le temps n’est plus aux seules prières. D’ailleurs à ce propos, voici ce que disait, Pierre Teilhard de Chardin, un contemporain jésuite très célèbre: « Les temps sont révolus où l’homme doit s’agenouiller devant un Dieu tout puissant, dispensateur de vie et de mort ; désormais, l’homme s’agenouillera devant sa propre évolution ». Ainsi, aux prières, ajoutons les actions, les bonnes. A ces bonnes actions, adjoignons les bonnes paroles, aux bonnes paroles, accompagnons de bonnes pensées et un bon comportement. De cette façon, pensé-je, le monde s’améliorera. Adresser de mauvais souhaits à quiconque, même si son comportement et ses actes ne nous plaisent pas, ne sert à rien, sinon qu’augmenter le mal au mal. Ceci, continue l’aveuglement de la société, vous le savez. Si les actes d’un voisin ne nous plaisent pas, il vaut mieux nous dire: « ça, je ne ferais pas ». De cette façon, nous neutralisons le mal, en nous et autour de nous. Comme beaucoup de lecteurs l’expriment, les temps pressent et l’Ere des Poissons où le mal triomphait sur le bien est révolue, l’Ere du Verseau pointe à l’Horizon du ciel de notre Humanité. Celui qui ne le sait pas n’est pas digne de diriger. Simplement, parce qu’il ne voit où le monde est, et il ne voit pas, non plus, à quel port il se dirige : Vers plus de liberté, plus de fraternité, plus d’égalité en droit comme en devoirs, en chance comme en opportunité, plus d’humanisme, plus de spiritualité, pour ne pas dire plus de divinité. Voilà le port vers lequel le dirigeant averti doit maintenir son regard, afin d’y faire parvenir ceux dont il a la charge, en toute douceur et en toute sécurité. Ceci vaut, aussi bien pour le dirigeant que pour les dirigés. L’animalité est surannée.

  2. kemfac

    Basha, Claver we azize ukuri nijambo. we arafuzwe. mwe ejo baso canke mwembwe muzopfa muzira ubusa. nubunwa bubi.

  3. MINANI

    Aho ibintu bigereye, biraboneka ko uyo mutama bamuhenze abantu bari bafiise ama deals bagomba kwikorera nka za RPA, FORSC, FOCODE n’abandi. Nawe avec le faible niveau de discernement, yaguye mu kiziba umutwe n’umubiri vyose icarimwe. Ni kuri vraiment ubwo butegetsi bwokwiyumvira bukamurekura ni ukuri biraboneka ko atabeshe abishaka yarahenzwe.
    En tout cas araronse icigwa hanyuma azotohoza bikwiye. Sindamushigikiye ariko mbona arekuwe ataco vyokwonona.

  4. Dibango

    Un conseil a certains journalistes et defenseurs des droits d’opinion; remplissez bien vos cerveaux avant de remplir vos bouches.

  5. burundi buhire

    @ Anaclet BUGABO!
    ewe anaclet we, je trouve tes commentaires trop mechants! j’ai peur que tu puisses promouvoir la paix ne fut ce que pour un seul jour!

  6. Vuvuzela

    C’est desolant de voir notre pays perdre ou negliger ce qui l’a de bon: valeureux hommes comme PC Mbo, Rwagasore, Ndadaye et autres.

    DeDes banje, oya kweri ni mugeze ngaho. Sachez bien que vous quitterez le pouvoir et c’est garanti. Que vous gagnerez a faire moins de degats, pas le contraire. Ceci est aussi garanti.

    Hagarike gusanasana en pensant trouver la solution a « vos problemes » car vous vous enfoncez davantage. Yaco mwihamba mugikomeye.

    Dusabe.

  7. coroka

    GUKORESHA UMUPIRA BIRASANZWE CANE,ntibisaba kuja muri USA,ni irangi gusa,nawe urabaza .

  8. KABADUGARITSE

    Ariko rero kandi jewe ndabona umengo akanoti kariho! None iyo mipira bambaye yoba yakozwe exprès pour Mbonimpa canke bari bayisanganwe!

  9. KABADUGARITSE

    Komera Mutama Oncle, Ijwi ry’abahanuzi!

    Mbompa yahisemwo gukorana n’abasambura igihugu cabibarutse ivyo bihavuye atangura kuronderera inda yiwe atibuka guhitamwo ikinyoma n’ukuri. Ikimurindiriye aho bukera nuko bazomukora kw’itama bati: « Warementanya wagiriza benenyoko ivyaha bitakozwe, twe ataco dusangiye uzodukorera ibingana iki! »

  10. simperanwa

    we « kimeneke » uwishwe na kigoyi ameze gute ? Uti kera abapolisi baba ari ibi géant bambaye neza. None ivyo barya kugira babe ibi géant babikura muri bande ? vyari vyaragenze gute ? Mwebwe muvuga benavyo bijambo bibi nimwebwe mudashaka ko igihugu gitera imbere. Baguhenze ko barya bafuse za obéisités , n’inda umenga ntamitsi bagira bakubwiye ko aribo bimeneke.

  11. umurundi

    Salut mes compatriotes!
    Mon humble constant est que beaucoup de nos compatriotes ont deja renie l’existance de Dieu, cela transparait de leurs actes: ils tuent, ils volent, ils oppriment l’innocent, en bref ils font tout pour montrer leur superiorite par rapport a l’etre humain. Mon conseil est de ne pas parler n’importe quoi pour les faire revenir a l raison, plutot ,prier pour eux ,et laissez le Tout Puissant agir. Muribaza ko umuntu amanitse uwo mutama aho mbona niba abizi neza ko ariko aramurenganya hari amahoro azogira? Je vous jure, de son vivant, s’il ne se convertit pas, il payera cette injustice, kandi namwe muzobibona. Vous qui croiyez encore en Dieu, priez seulement et vous verrez ce que celui qui a delivre les israelites de la main de l’orguilleux Pharaon, est toujour le meme et ne changera jamais. Priez surtout pour notre patrie.

    • compassion

      Cher Umurundi, certes, prier c’est bien. Mais « Era et labora » (Priez et travaillez), c’est mieux. Autrement dit, le temps n’est plus aux seules prières. D’ailleurs à ce propos, voici ce que disait, Pierre Teilhard de Chardin, un contemporain jésuite très célèbre: « Les temps sont révolus où l’homme doit s’agenouiller devant un Dieu tout puissant, dispensateur de vie et de mort ; désormais, l’homme s’agenouillera devant sa propre évolution ». Ainsi, aux prières, ajoutons les actions, les bonnes. A ces bonnes actions, adjoignons les bonnes paroles, aux bonnes paroles, accompagnons de bonnes pensées et un bon comportement. De cette façon, pensé-je, le monde s’améliorera. Adresser de mauvais souhaits à quiconque, même si son comportement et ses actes ne nous plaisent pas, ne sert à rien, sinon qu’augmenter le mal au mal. Ceci, continue l’aveuglement de la société, vous le savez. Si les actes d’un voisin ne nous plaisent pas, il vaut mieux nous dire: « ça, je ne ferais pas ». De cette façon, nous neutralisons le mal, en nous et autour de nous. Comme beaucoup de lecteurs l’expriment, les temps pressent et l’Ere des Poissons où le mal triomphait sur le bien est révolue, l’Ere du Verseau pointe à l’Horizon du ciel de notre Humanité. Celui qui ne le sait pas n’est pas digne de diriger. Simplement, parce qu’il ne voit où le monde est, et il ne voit pas, non plus, à quel port il se dirige : Vers plus de liberté, plus de fraternité, plus d’égalité en droit comme en devoirs, en chance comme en opportunité, plus d’humanisme, plus de spiritualité, pour ne pas dire plus de divinité. Voilà le port vers lequel le dirigeant averti doit maintenir son regard, afin d’y faire parvenir ceux dont il a la charge, en toute douceur et en toute sécurité. Ceci vaut, aussi bien pour le dirigeant que pour les dirigés. L’animalité est surannée.

  12. MANIRAGABA

    Ewe kutamenya !! Ewe kutabona kure !! Ubwo ubutegetsi ntibubona ko buriko burijana mu gaheza?

  13. john

    Abarundi twarabuze ihero ry’imiti!c’est vrai iki gihugu kiriko gitwarwa nabi,mais laissez moi vs dire que le burundi n’a jamais ete bien gouverne!depuis l’Independance nous nous tuons,des coups d’etats successifs…!si tu es un intlligent burundais tu n’a pas raison d’avoir confiance en nos dirigeant,qui sont la pr se faire fortune,envoyer leur enfants en Europe,pdt qu’ils saiment des troublent au pays natal!et vous etes la a crier patiti patata,on dirait que tout le monde ne voit que la politique comme carriere,vs vs tuer a cause des differences d’appartenance politique….c’est enervant!et vs savez tout ca continuera jusqu’a ce que vos yeux s’ouvrent,,on restera si non a la queue des pays les plus pauvres!

  14. kimeneke

    Mwamboneye ingene aboba polisi bagiye kwicwa nakigoyi hanyuma ngo bariko bagwanira ubutegetsi butari bubagaburire ??? Kera aba polisi wasanga ari des géants bampaye neza none ubu bimeze gute koko ?? Canke nizambonerakure from Kiriba ondes??????

  15. Jereve

    Un fait qui n’a rien de nouveau: tuer le messager ou brûler le porteur de mauvaises nouvelles. En l’accusant d’atteinte à la sécurité de l’état. L’histoire nous apprend que les tyrans ont depuis l’antiquité fait recours à cet artifice. Peine perdue, car le problème ne disparaît pas pour autant.

  16. BIZOHINDUKA

    Pour l’honneur de notre cher président et notre parti, Mbonimpa devait être libellé. En effet, plus il reste en prison, plus il se rend célèbre et le pouvoir et le parti n’y gagne rien. Mbonimpa est déterminé, il a plaidé pour beaucoup de rebelles du CNDD FDD et leurs sympathisants au moment fort de la crise, face au pouvoir de Buyoya et l’armée monothéique. Je ne comprend pas comment le pouvoir Nkurunziza se ridiculise avec une dictature plus dosée que celle de Buyoya et Bagaza. Le pouvoir Nkurunziza crée des martyrs et des héros. Comme le disait un jour un acteur de la société civil, Peter est fatigué, plus de bon discours, seulement des insultes et du terrorisme devant des diplomates, même pendant les grandes fêtes, nta majambo meza agifise yo kuvuga. C’est grave dans une période où la misère frappe dans la plupart des ménages de ses dirigés.
    Conseils:
    – Libeller Mbonimpa pour ne pas continuer à nous ridiculiser, à ridiculiser le parti!
    – Donnez-nous de la lumière sur ce qui se passe en RDC car c’est sûr que des entrainements militaires s’y organisent au profit des jeunes Burundais,
    – cesser de vous acharner sur la société civile et trouver des solutions aux problèmes qui hantent les Burundais,
    – Organiser les élections 2015 dans un esprit démocratique: nous aimons le CNDD FDD mais ne voulons pas le monopartisme,
    A l’épouse de Chef de l’Etat et tous les croyants, priez pour notre cher président Nkurunziza afin qu’il puisse voir plus loin et céder le pouvoir à des gens encore frais, avec de nouveaux programmes et de nouveaux hommes à la place des Généraux.

  17. KADEMBO Telesphore

    Hari ikintu kimwe cashikiye umutama w’umu filozofe bita(sinzi ko akiriho kuko ico gihe yari ashaje cane) canke yitwa Gelase yigisha muri Universite du Burundi.
    Ari aho bivunira akanyota yaratera inkuru . Uwo musi yavuga ko hari abantu badakoresha ubwenge imana yabahaye ngo biyumvire, ngo bagerageze kungurana ubwenge(debattre)ariko bagashima gukoresha inguvu muri vyose.Wewe akavuga ko umuntu nkuyo aba adatandukanye cane n’inyamaswa. Ico gihe avuga ko abantu nkabo bakunda kwibonekeza mu mirwi imwe imwe, nko mubasoda n’ahandi…
    Umusirikare yari aho aca arahaguruka aritaza ikofe ryo mu maso(kuri uyo mutama afise n’utuguvu duke) ngo pwaaaaa!!! umutama agwa nkigiti. Amara akanya ataratora ubwenge.
    Ahagurutse aho kuraka, arafata icicaro ciwe, hanyuma avuga ati: Mbega mwabibonye? uyo muntu aho kumbaza igitumye mvuga gurtyo, hanyuma tubiganireko,yahisemwo kwemeza ivyo nariko ndavuga, mu rurimi yumva.

  18. Ntaco mfise novuga. Kubona Mbonimpa apfuzwe, hakaba hariho abarundi bashobora kuba batovyiyamiriza, ni akamaramaza. Waba umuhutu, umututsi, uwize, ukijuju, umwana, umutwa, imvange, umu DD, ……harageze aho tuva hasi, dufise ubwenge, dushobora kubona kure, tukanka kandi tukankiriza iyo ntwaro.
    On ne peut pas se permettre de polémiquer sur des cas comme celui de Mbonimpa. En moins que nous manquons un minimum de vision, de réflexion pour notre chère patrie.
    Les incapables gouvernants actuels, devraient non seulement quitter ce pouvoir, mais être poursuivis sur tous ces actes. Kandi nuko bizogenda. Prions pour que le sang des innocents ne continuent a couler.

    • Ndihokubwayo

      @Tuze
      « Kubona Mbonimpa apfuzwe, hakaba hariho abarundi bashobora kuba batovyiyamiriza, ni akamaramaza»

      Pourquoi Mbonimpa et non Rajabu ou autres prisonniers politiques? C’est cette ségrégation et discrimination qui fait que vous n’avancez pas au Burundi !!! …

      • BOB

        Radjabu yazize kutamenya abo bagirana amanyanga uribuka uko yabwiye abariko biyamiriza igurishwa rya falcon indege presidentiel aka kanya wamaze kwibagira ijambo yavugiye kuri stade rya « gahanga wishwe n’iki? » Ubu nibaza ko ico kibazo baribakwiye kukimwibutsa cane cane iyo ari

      • Nyankiye C

        Ama dégats Hussein Radjabu yakora akiri président wa CNDD FDD yar’ateye ubwoba. Ubu abarundi barivugisha, iyo Radjabu aba Président en lieu et place de Nkurunziza, Uburundi buba bwarabaye umunyota. Je suis scandalisé de voir que tu compares Radjabu et Mbonimpa. Oui je suis outré!!!!!!

  19. Turiyamirije abaduta mu rudubi

    Alerte!! Alerte!!! Je suis du Cndd-Fdd mais je suis contre ceux qui emprisonnent ces leaders d’opinion. En politique, la plus grande erreur c’est de se tromper d’ennemis. Dans notre parti, nous assistons impuissamment à un mariage contre nature composée d’un groupe de Généraux illetrés d’une part, et de magistrats anciens au fonds Uproniste ou Frodebuste. Le deal se fait comme suit: « Au nom du parti CNDD-FDD, la clique des Généraux commet des crimes humains et financiers et la clique des magistrats protège juridiquement les généraux. Une chose rassemble les deux cliques, et une autre les distingue. Les deux cliques se ressemblent car aucun membre n’appartient officiellement au parti CNDD-FDD (les militaires et magistrats étant officiellement apolitiques). Et les deux cliques diffèrent parce que si les magistrats vont après 2015 retourner dans leurs partis d’origine(Uprona et Frodebu), les Généraux eux seront jetés tels des papiers de toilette. Dans l’entre temps, notre parti au pouvoir aura perdu son pouvoir qu’il avait su bien gérer avant 2010.

    • MAHORO

      None aba DD ko tuzi muri benshi, muriko mukora iki ngo ivyo bintu bihinduke. Votre silence prouve votre complicité

    • MINANI

      Mbonimpa ntapfunzwe kubera opinion apfunzwe kubera irementanya nivanze n’ukubesha sinon aba yaramaze kurekugwa guhera kera!!!!

  20. Georges

    Si le pouvoir ne réagit pas ans le bon sens pour la libération, il sera emporté par la vague verte pour le changement, c est un début d espoir pour s unir contre ce pouvoir sans foi ni loi. La vague verte au Burundi sera à l instar de la vague orange en Ukraine qui avait donné un changement dans ce pays. Unissons nous pour le changement avec cette vague verte, un début d espoir pour le changement.

    • Georges

      Mobilisons nous, unissons nous, n ayons pas peur de l oppresseur ( Pouvoir CNDD_FDD), ne baissons pas les bras!!! C’est un début du changement! Vive la vague verte au Burundi!

      • seam

        C’est absurde!! On ne fait pas de revolution dans un pays qui va elire ses dirigeants en moins de 12 mois. Pourquoi se mobiliser pour une revolution qui va certainement être chere en sacrifices comme on le voit partout où il y a de telles revolutions alors que nous pouvons nous mibiliser et changer ce pouvoir par les urnes.

      • MINANI

        Niwaba uzeye changement mw’irementanya nawe nyene n’abo murikumwe nti tubakeneye kuko ntaho twoba tuvuye ntaho twoba dusubiye. Dukeneye gutwarwa n’imvugakuri. Abagabo bagendera ukuri apana abanyamanyanga n’amarementanya!

  21. kayitese

    mboneshakure et claude, on dirait c ki c passa vs amuse mais c du serieux. Nsinzi umugambwe murimwo mais ibiba ubu naho woba uri muri cndd nibaza ko namwe mutorohewe, ubu abarundi twari dukwiye guhagurukira rimwe tukagwanira amateka yacu, nayo kuguma tuvuga ibi nabiriya nibazako ico gihe carenganye twahenzwe

  22. Claude et Mboneshakure,

    Vous devriez savoir que quand Manassé faisait tout pour chasser et mettre en prison Radjabu il ne se doutait pas qu’il pouvait être pourchassé et contré à l’exil par le même parti et pouvoir qu’il a avait servi vaillamment autant d’années.
    Pour vous dire (si vous pouvez comprendre) que demain ca peut être votre tour de se retrouver de l’autre coté c’est à dire mubarenganijwe et à ce moment croyez moi mwokenera ubutungane n’ababashigikira

    • nzitonda

      Nzobandora, nta kintu na kimwe ubeshe. Uno munsi umuntu araba igihangange, ejo akaba nyarucari. Ababiriye icuya igihugu si bo bakinezerewe mwo. Mu gihugu cacu, ubu abasuma, abicanyi, ababenshi bidegemvya kurusha umuyaga ariko intungane zirugaranywe, abandi bagendana ubwoba.

      None ubutungane bwagiye hehe? None abo bantu ntibamaramazwa n ivyo bakora! inyuma yabo hari induru aho bobahaye impundu, babatera ivyatsi aho botewe amashurwe, bagenda bakikiwe n ingabo kubera bicuza vyinshi.

      Ariko n aho ata mwera kw isi, umushingantahe MBONIMPA P Claver yariyogeje amakosa yoba yarakoze. Arakwiye iteka mu gihugu catwibarutse kubera akora ibikora inka. None Uburundi aho kumwambika ikidari bamutaye muri yompi, bikebuke.

      Erega bariko barayaga ivyiza vya MBONIMPA ni iteka ku gihugu, nizigire ko KIZIGENZA aja kubiraba abo bamukorera nabi akabigiza inyuma. Urugu ruramutswa umugabo kandi rugatukwa umugabo.

      MBONIMPA wihangane, ubandanye ufasha abagowe, ukuri kukumurikire, ubandanye utavuga igihutu, igitutsi, igitwa canke ivyo intara, ukuri, ukuri, ukuri bibe akaranga kawe, abagutera ubwobe baheshe kuko ukuri kwama gutsinda kandi ngo: » ukuri guca mu ziko ntigusha. »

  23. Jean Paul

    La place de Mr Mbonimpa n’est pas a MPIMA. Les temps ont change, la verite n’est plus le secret des seuls dirigeants. Mbonimpa se bat pour la dignite humaine, la paix et surtout la vie des gens. N’en deplaise ses detracteurs, il va sortir bientot …….Mbonimpa n’est pas quel badaud, il commande respect au niveau international. La democratie c’est ca, ne la regrettez pas!

  24. compassion

    A propos de l’ignorance de trois lois simples mais ignorées de presque tous.
    Mon commentaire est simple et est un constat fait depuis plus de trente ans que je commence à explorer, sous l’égide de l’École rosicrucienne que je fréquente depuis trois décennies, ce qui fait le bonheur ou le malheur de l’homme.
    L’ignorance est à mes yeux le péché originel que l’homme doit être délivré :
    1. La connaissance selon laquelle le libre arbitre que le Créateur nous a été gratifié était de prouver, la pureté de pensée, la noblesse du cœur et la grandeur d’âme dont nous sommes capables. Il devrait être utilisé pour notre bien et celui d’autrui pour que la Terre soit un Paradis que nous rêvons tous. Sinon…
    2. L’ignorance de la loi du karma (ou de la juste compensation), qui pourtant est exprimée dans toutes les traditions, toutes les cultures et toutes les religions, sous une forme ou une autre, est une tare préjudiciable à notre humanité. Cette ignorance fait que nous posions des actes qui nous reviennent avec la même charge émotionnelle, en bon ou en mauvais, que nous aurons fait montre au moment où nous les commettons. « Faisons à autrui ce que nous voudrions qu’il nous fasse », est un bon conseil pour nous prévenir contre les circonstances indésirables. Cette loi agit de la même façon, aussi bien au président de la république qu’au roturier terré au coin le plus sombre du pays et de la gloire.
    3. Même la mort ne peut pas nous épargner du salaire, les effets agréables ou désagréables, qui découlent de nos bonnes ou mauvaises actions. Car, la vie est une énergie et comme toute énergie, elle est indestructible, même la science le reconnaît. Les Mystiques, parmi lesquels, les Rosicruciens, affirment que l’homme s’incarne autant de fois nécessaires pour atteindre la perfection et pouvoir exprimer le meilleur de lui-même, en pensée, en parole et en action. Il peut ainsi arrêter les cycles des réincarnations. Ainsi, bien ou mal fait à soi, à autrui et non compensé dans cette vie n’est qu’une remise à une autre vie qu’on connaître dans un futur plus ou moins proche. Cent cinquante ans, peut-être.

  25. Bora

    Mbe mwebwe nugutukana gusa nkuyo moneshakure ngira uri imbonerakure nyene ariko mubona hafi.

  26. Cndd-FFD qui est contre la dictature de la clique qui dirigee

    @Mboneshakure: Je sais que tu n’es pas Nkurunziza Pierre. Alors supposons que tu es de la clique qui règne sur les burundais et qu’on te fait ce qu’on a fait aux Radjabu, Giswaswa, Nzobonimpa et bien d’autres. Supposons que le leader Mbonimpa vient te défendre et qu’il est immédiatement emprisonné avec toi. Ton fils consulte facebook et il trouve que le leader Pacifique Nininahazwe est entrain d’étre insulté par un ignorant ou un inconscient parce qu’il te défend toi et ton défenseur Mbonimpa. Ton fils te demandes pourquoi on emprisonne un défenseur des droits de l’homme et on insulte l’autre. Que répondras-tu à ton fils?? Répond-moi pliiiiz

  27. L'opprimé

    « Quand on est venu prendre les FNL, je n’ai rien dit parce que je n’étais pas du FNL. Quand on est venu prendre les UPD je n’ai rien dit parce que je n’étais pas de l’UPD. Quand on est venu prendre les Upronistes, je n’ai rien dit parce que je n’étais pas du parti du prince Rwagasore. Aujourd’hui, on vient de prendre Mbonimpa, je suis inquiet parce qu’il est incarcéré celui qui viendrait me défendre quand l’injustice me visera ».

  28. Cndd-FFD est contre la dictature de la clique

    @Claude: Aujourd’hui Pacifique crie à l’injustice pour Pierre Claver Mbonimpa. Demain ça sera ton tour d’être jeté en prison , mais tu as la chance parce que Pacifique ne sélectionne pas celui qu’il doit défendre ou pas;

  29. Hopefull

    Cest vrai que MBONIMPA mérite d’être décoré pour ses actions de lutte pour les droits des malmenés au Burundi. Et, si on analyse bien, les gens qui ont été le plus malmenés, tués et humuliés le plus par ce pouvoir, ce sont les hutu. Donc, le Mutama, tout en étant tutsi, est un vrai défenseur des droits humains, car les autres ne se penchent que sur leurs ethnies raison pour laquelle je les défie. Néanmoins, si on l’aclame et le prime pour ses bonnes prestations, il faudrait aussi le blâmer pour ses dérapages.Que justice soit faite alors pour lui pour savoir la vérité sur cette affaire. S’il réellement ce qu’on lui reproche est vrai, il faut que la loi s’applique sur lui, car les bonnes oeuvres ne cautionnent jamais les infractions commises a priori et/ou a posteriori.

    • soleil

      de un je t’eclaire le Mutama est un Hutu, de deux personne n’a jamais compter ceux qui ont étés plus opprimés

  30. La fois prochaine nininahazwe appellera la gens de se déhabiller dans les rues. Reviens à la raison monsieur! tu néccessites aussi une correction de quelques années!

    • @mbonerakure
      Il a appelé les gens à porter du vert et toi tu appelles tes collegues imbonerakure à les déshabiller dans la rue, tu appelles au viol !
      Votre politique finira par vous emporter vous même et vous appelerez Mbonimpa au secours !

    • compassion

      Bienveillance exige! Cher Mboneshakure, « souhaitez à autrui ce que vous aimeriez qu’on vous souhaites », c’est plus élégants et la clef de la réussite sur tous les plans

    • Mutu

      ja kwiga igifaransa…kweri «la gens»

      • Rupande

        Icumba kiratwenga umwugaro.
        Ivyo ari vyo vyose nawe ntukimusumvya.

        • Mutu

          Nico gituma wiyise Rupande, iyo uba wese ntiwavuga !

  31. MINANI

    Au lieu du brouhaha inutile, il faudrait plutôt des mesures et actions concrètes pour la libération de Mbonimpa, notamment en lui donnant conseil de plaider coupable et demander pardon car les preuves à sa charge sont claires et accablantes. Sinon, il faut laisser Pacifique faire de l’emprisonnement de Mbonimpa un fond de commerce.
    Rajabu wari umusumira urusha aho gushika no mu ba députés mais yagumye mu Mpimba. Ajourd’hui ntanumwe nkibona yambaye zampuzu za vert aba rajabustes bari biharaje. Na Pacifique ni chantage d’ici peu il va ranger cette tenue! D’ailleurs combien de Burundais seraient-ils prêts à dépenser pour s’acheter un lacoste nka iyo yambaye pour rien? Sauf s’il achete et distribue ces tenues lui-même!

  32. Claude

    @Pacifique Nininahazwe: Franchement on dirait que ça t’amuse de te donner en spectacle!

    • Terimbere

      On repond les imbonerakues par le silence!
      Lutte continue!

      • Lau

        @Terimbere…pourquoi tu réponds alors si tu préconises le silence?

    • @claude
      Quelle spectacle?
      N’est-ce pas ton gouvernement qui donne des spectacles d’horreurs dans notre pays? Saches bien qu’il ya des des gens comme Mbonimpa Pacifique Rufyiri et autres qui ne se seront jamais fatigués pour dénoncer ces dérives du pouvoir DD. Le jour où le vent tournera en défaveur de ces monstres tu remerciras Dieu pour avoir créé des gens comme Mbonimpa.

      • KanuraRwaruka

        Il n ya pas l’horreur au Burundi presentement, il y a seulement les extremistes qui ont peur des elections et qui utilisent tous les moyens pour arriver au pouvoir et remplir leur poches et leur ventre à leur tour. Iyaba bokwuzuza inda zabo gusa ariko bakazoreka abarundi bakabana mumahoro, ntibabahindire mubuhungiro nka kera.

    • Birabisha

      Cluade, vyihoze, abo bariko baramukubagura niwe yabatabaye buyoya na ndayizeye babarembeje. Je nobagira inama bamurekura si non I l aura la colere des dieus sur le Burundi. Apocalypse. Que Dieu npous protegent cette maleductions occasionner par nos dirigeants. Nimba harico bubaha, Nibarekure mbonimpa abafungwa ntibabuze, Kazungu, Ndakugarika, Gikashi, Ibisuma vyanyonyeje igihugu n’abandi

    • @Aimé

      Mugenzi claude, ko uriko urifatira mugahanga uwo ashikirije uko yumva ibiriko biraba, wewe ntiwoshikiriza uko uvyumva abasomyi tugahitamwo? erega niko guca akenge.
      Mboneshakure we, uko gukosorwa uvuga ni nkakurya p c Mbonimpa arimwo? Niyaba atari kw’itegeko ryaw biba, ntiworucira abandi kuko abasokura bavuga ngo « urucira mukaso… »
      Twitaneho aho kwimbiranira ibinogo, erega turi bene mugabo umw. Hama abaharanira agateka kacu igih cose bafunzw agateka kacu kaba gahungabany na cane cane iyo bazize kugaharanira.
      Jew ndabateye intege ntibacik inguvu, Uhoraho azobashumbusha ino myaka iriko iribwa n’ibitategerezwa kuyirya

    • Federation

      Apprenez à peser vos mots avant de les transcrire. Le fait que vous soyez anonyme (comme nous tous) ne vous dispense pas de respect et de la décence. Ce n’est pas parce que vous êtes derrière votre écran qu’il faut croire que tout vous est permis. Commentaire est différent d’alignement de lettres, insultes et petites phrases. Faites un effort, vous en êtes capable !

      Vous trouvez donc que @Pacifique Nininahazwe « se donne en spectacle » et ça vous déplait. Soit. Mais si vous vouliez que ça cesse, il vous suffirait de dire au pouvoir que vous chérissez tant de respecter les DROITS ELEMENTAIRES des citoyens.
      Votre haine vous aveugle croyez moi.

      • @federation
        Bien dit, mais je voudrais te compléter en disant que ces gens qui racontent n’importe quoi ont tout de même le droit d’exprimer leurs idioties. Et c’est à nous de les rappeler à la raison. Je ne suis pas pour une pratique de censure même s’il y a des gens qui sont complètement à l’opposé de la réalité. Tôt ou tard ils vont regretter leurs maladresses.
        Bonne journée

        • Bugabo Anaclet

          Demokrasi mu Burundi yarakomeye ,mbere irusha iyi Bulayi. Nsintegera ico Leta iriko irakora mukutiyamiriza les Ambassades zitwaza ubuhera baduterera acagutse kuvyo banyonyeza muri Afrika. Harageze ko biyamiriza rero bamwe mubaserukira ibihugu vyabo.
          Uwundi murwi ukwiye gufatwa ni Pacifique Nininahazwe, Rufyiri Gabriel kuko bateyi isoni.Igihugu c,Uburundi carikukiye ntakuntu abazungu bakora muri Ambassade babuze icobakora ,muntumbero yabo yokuronka icitwazo cokwerekana kobafisi impamvu zo kutadafasha igihugu.Mbega uko kurenga akarimbi ukita muvyigihugu ngo nuko bitwaje kuba bakora muri Ambassade .Claver Mbonimba nahanwe,kukoyarahemukiye igihugu, mbega birya biziga twabonye Amerika,Hollande,France et Belgique nti boyashira muri laboratoire (ADN)TUBONE kandi Tumenye igihe bapfiriye n,abaribo. Abantu nabo bahuguza ngo bashigikiye Claver Mbonimpa igihugucaramuhaye umwanya arateba ararendegera none harageze ko yishura , Mbonimparero agira ahereze iyoyatanguye kuko kubona umugabo afise 60 ans atazi icoavuganico yoreka,
          Mbonimpa yemereye abarundi ko afise ivyemezo vy,abishe Ernest Manirumva ahubwo wamugani wa Rajabo ngo tuwucire Mbonimpa « gahangawishwe n,iki? uwo ni Rajabu

          • cndd ni umugambwe uzohitanwa n’igiturire hamwe n’amacakubiri y’intara. Umengo ntibagira abiyumvira imbere yo gukora ibintu! Barabaza Buyoya ingene ibitazi bifatwa. Abasambura bobura gute akazi karonkwa n’uwukaguze? Ubutungane bwobwo bugurisha ibanga! Ninde yogarukana ubushingantahe bwobwo kugira hahanwe uwakoze icaha gusa!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité