Dimanche 21 avril 2024

Archives

6 blessés dans une attaque à la grenade en plein centre ville

25/06/2015 12

C’est vers 10h30 aux environs de la Bancobu que cette grenade a explosé créant une panique générale. Il y a eu 6 blessés, essentiellement des portefaix. La Croix Rouge les a directement évacués.

Selon des témoins, cette grenade a été lancé par des hommes à bord d’une voiture de type Toyota T.I aux vitres teintés. Cet engin explosif était emballé dans un sachet noir.

Forum des lecteurs d'Iwacu

12 réactions
  1. NDABAZA

    Mukama tabara uburundi,
    hindura imitima y’abasumirinda, aho kuronderera ineza igihugu, n’abariko barapfa ataco bazira, ataco bababwira ngo bahebe iyo nda ndende.

  2. claude nahayo

    Biragoye kwumva ingene pickups de la Police zigenda, entre 10h et 14h, guhiga n’ukwirukana abanyeshule contestataires ba Université du Burundi, bahungiye iruhande ya Embassade des USA, kandi muri uwomwanya nyene, entre 10h et 14h, ama grenades ariko araterwa muri centre-ville: c’est surprenant: les lanceurs de grenades et la police ont réussi le but de terroriser les étudiants contestataires et tous les habitants de Bujumbura. Tous les habitants de Bujumbura qui le peuvent ont fui ou tentent de fuir la capitale: la PAFFE fait des bonnes affaires dans la distribution et la vente des documents de voyage par milliers chaque jour. Amahera y’amatora ngira azova ahonyene, mugabo des dizaines de milliers d’habitants de Bujumbura, surtout les plus aisés ou la petite classe moyenne ne voteront pas parce qu’ils ont fui ce fief de l’opposition. Une pierre deux coups. Ces habitants de Bujumbura ont fermés leurs commerces ou activités, et ils ont emportés avec eux au moins 50 milliards de FBU, (20 millions USD) en devises comme argent de poche ou frais de voyage vers surtout le Rwanda (qui en bénéficie économiquement et certainement beaucoup), Ouganda, Tanzanie, Kenya, Europe, etc. Les moins riches se sont refugiés aux centres provinciaux du pays (Gitega, Ngozi, etc.): le pays se vide de ses élites, d’argent, de devises, de la classe d’affaires et commerçante, de ses journalistes, c’est dommage pour notre pays. Sans parler des centaines de morts par maladies ou intempéries dans les camps de refugiés ou par balles dans les manifestations. En attendant la fin de cette crise créée par le 3eme mandat de la discorde du Président Nkurunziza, les Burundais souffrent.

  3. Abo bose bazitera bamenyeko Imana ibabona. Bazokwica n’intuntu. Mwanka , mwakunda, mukinda mugaramye , amatora araba kandi izuba ryaka bene umurango babona. Iyo terrorisme ntaho izoshika, ababiri inyuma barazwi kandi bazofatwa.

    • NDABAZA

      Ewe Pepe, kimwe ni uko amatora aba, ikindi ni uko abaye ibibazo bihari bidakemuwe, azanira amahoro uburundi.
      Hanyuma abazobazwa ibiriko birononekara n-abariko barapfa muri ibi bihe Uburundi burimwo, si abariko baronona gusa, n-ababaye intandaro y-urwo ruhagarara bazobibazwa.
      Birababaje kubona muri 21ème siècle haba ibiriko biraba mu Burundi, igihugu ciyita democratique.

  4. Mbunde

    Pourquoi la « société civile » ne condamne pas ces attaques barbares? C’est très curieux!! Le moindre blessé parmi les insurgés soulevait un tolet dans le monde entier. On dirait qu’il y a des burundais et des burundais.

    • Amédé

      Amazi yararenze inkombe. Ngo havuga uwo bubezwe (ubugali), uwo buteruranywe nawe, arajumararirwa.

  5. mutama

    Twibaza ko ba banyabulayi biboneye les vrais responsables de la violence au burundi. Il y a quelques temps son excellence nininahazwe annoncait que l’echec des « manifestations pacifiques » ou terroristes signifiera « sans nul doute » le debut de la guerre civile. Un pretendu defenseur de dh devient finalement un chef de guerre. Vas y sieur pacifique. Ariko sinibaza ko uzi ivya gisirikare kurusha kabirigi, jean petit, mukono, nzarabu, ruvayanga, et consorts. Ubu barihe? Qui allumera le feu dans notre pays, c’est sur lui-meme que nous l’eteindrons, Qui veut la guerre, elle commencera chez-lui pour se terminer chez-lui, « sans nul doute ».

    • Peter Nkurunziza a allumé le feu!!! Donc comme vous le dites si bien cela voudra dire…… 🙂 Je suis d´accord avec vous mutama

  6. bizowabizo bizos

    wewe ubura kubibaza pacifique, ubibaza abandi bande?

  7. Marakana Gibson

    Kubera iki iyo pick-up iguma imara abantu?
    Ewe kagwi ka Peter uzobazwa vyinshi vyo kumena no gusambura igihugu.
    Abenegihugu ubesha bazoza kubimenya ataco bakinoba.

    • luc

      Bavuzepick up canke ni ti,uzuza ibiganza amaraso maze abahumire

    • Viator

      ww uyi somye h .jw mbona banditse Ti

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 5 007 users online