Dimanche 21 avril 2024

Sécurité

Région Sud/Bururi : Des attaques à la machette inquiètent la population

24/04/2023 Commentaires fermés sur Région Sud/Bururi : Des attaques à la machette inquiètent la population
Région Sud/Bururi : Des attaques à la machette inquiètent la population
Chef-lieu de la province Bururi

Sept cas ont été déjà enregistrés depuis le début de cette année où des personnes sont attaquées par des gens non encore identifiés pendant la nuit. Des présumés auteurs ont été arrêtés. La population demande à la police et aux autorités administratives d’arrêter des stratégies pour mettre fin à cette criminalité.

Selon Félix Niyongabo, administrateur de la commune Bururi, la dernière victime est un cuisinier du lycée de Bururi du nom d’Egide Nkuriyingoma qui a été tué à la machette par des personnes non encore identifiées mardi 18 avril vers 20 heures à la sous colline Nanira, colline Nyavyamo, commune Bururi.

Il indique que ce cuisinier rentrait chez lui lorsqu’il a croisé des personnes à la sous colline Nanira colline Nyavyamo et l’ont attaqué à coups de machette au niveau de la tête et a rendu son âme sur place.

Les personnes qui ont commis ce meurtre ainsi que le mobile ne sont pas encore identifiés. L’administrateur communal demande à la population de collaborer avec les corps de défense et de sécurité pour identifier ces criminels.

Un corps sans vie, étranglé, a été découvert sur la colline Muzima en commune Bururi mardi matin, d’après l’administrateur communal, dans un boisement.

Il indique que la victime n’a pas été identifiée. Ce corps qui était en décomposition a été inhumé sur cette colline. L’administrateur lance un appel à la population de fournir des informations à la police et aux autorités administratives pour juguler à jamais cette nouvelle forme de criminalité qui commence à prendre de l’ampleur.

Les mobiles de cette criminalité non encore connus

Des activistes des droits de de l’homme rencontrés au chef-lieu de la province Bururi indiquent que la situation est préoccupante car 7 cas d’attaque ont été enregistrés depuis le début de cette année.

Elles ont déjà fait des victimes et des blessés sans que l’on puisse identifier les auteurs. Ils précisent que des bandes de personnes non identifiées s’attaquent souvent aux gens en route pendant la nuit. Les mobiles de cette nouvelle forme de criminalité ne sont pas aussi connus.

Les mêmes sources précisent que ces deux dernières semaines, deux personnes ont été victimes des attaques à la machette et ont été grièvement blessées et sont en train d’être soignées à l’hôpital de Bururi. Une femme a été attaquée chez elle à la colline Gatohwe de la commune Bururi. Un homme a été blessé par machette près du stade de Kabuye au moment où il rentrait chez lui vers 21 heures.

La police indique avoir arrêté des présumés qui sont pour le moment sous interrogatoire et pour d’autres leurs dossiers sont en instruction au parquet. La population de Bururi est prise de panique et demande à la police et aux autorités administratives de mener un combat contre ces gangs de criminels.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 5 355 users online