Jeudi 11 août 2022

Sports

« Soyez nos ambassadrices », dixit la Première dame

29/06/2022 Commentaires fermés sur « Soyez nos ambassadrices », dixit la Première dame
« Soyez nos ambassadrices », dixit la Première dame
La première dame, Angéline Ndayishimiye, entourée par les joueuses de l’équipe nationale féminine de football, Intamba mu Rugamba.

A l’occasion de leur dernière séance d’entraînement avant de s’envoler pour la CAN féminine au Maroc, l’équipe nationale féminine de Football, Les Hirondelles, a reçu la visite de l’épouse du chef de l’Etat, Angéline Ndayishimiye. Celle-ci a encouragé les joueuses à être les meilleures en Afrique et dans le monde.

« C’est une joie de voir qu’aujourd’hui les filles s’investissent dans le football car dans le temps, elles étaient reléguées aux travaux ménagers », a souligné la Première dame dans son discours d’encouragement adressé aux joueuses des Intamba mu Rugamba. Et d’appeler les joueuses à se conduire avec politesse et courtoisie. « Faites en sorte qu’à l’étranger, le constat général soit que les Burundaises sont polies. »

La Première dame a surtout exhorté les jeunes hirondelles à « ne pas joueur un jeu masculin. » Mme Ndayishimiye a ajouté à l’endroit des joueuses que le jeu footballistique, selon elle, c’est la technique et non pas la force. « Plutôt que d’utiliser la force, soyez de fines tacticiennes. »

Par la suite, la First Lady a encouragé l’équipe féminine des Hirondelles à être les meilleures en Afrique et dans le monde et en cela, réussir à prouver partout que les Burundaises sont capables. Le Burundi est dans le groupe C avec le Nigeria (tenant du titre), l’Afrique du Sud et le Botswana.

Signalons qu’en amont de l’arrivée de la Première dame, la Fédération de Football du Burundi (FFB) et la société Lumitel ont signé un contrat de sponsoring de la Ligue féminine de football de la part de Lumitel d’un montant de 135 millions BIFpar an pour une durée de trois ans.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Pénurie du carburant. La voie lacustre serait un soulagement

Les pénuries épisodiques de carburant n’ont rien de nouveau au Burundi. Mais celle que nous vivons se distingue des précédentes par sa longueur et sa gravité qui compliquent encore davantage le quotidien de la population. Devant des stations-services, à sec (…)

Online Users

Total 1 046 users online