Jeudi 28 octobre 2021

Économie

Sept stations-services sanctionnées par le ministère de l’Energie

11/10/2020 Commentaires fermés sur Sept stations-services sanctionnées par le ministère de l’Energie
Sept stations-services sanctionnées par  le ministère de l’Energie
D’après le DG du carburant, sept stations-service sur 31 stations visitées ne servent pas la quantité d’essence payée par le client.

Des stations ne servent pas toute la quantité de carburant payée par le client. C’est complètement illégal.

Dans un point de presse animé ce vendredi 9 octobre, Daniel Mpitabakana, DG du carburant au sein du ministère en charge de l’Energie, a indiqué que sur 31 stations-service visitées ces deux derniers jours, 7 stations ne servent pas la quantité de carburant demandée et payée par le client. D’après lui, dans une des stations il a été constaté que sur 20 litres commandés par un client, il y a 910 ml qui ne sont pas servis, soit une perte de plus de deux mille francs burundais.

« Il y a certaines stations dont les pompes ne sont plus fonctionnelles ce qui expliquerait ces quantités insuffisantes servies », a indiqué M. Ntirampeba.

Ces 7 stations ont été sanctionnées par une amende, telle que la loi le prévoit. Il a mis en garde toutes les stations : cette pratique est contraire à la loi.

« Nous leur avons exigé d’approcher la BBN pour que leurs pompes de distribution soient réglées ».

Le DG du carburant a également indiqué qu’il y a certaines stations qui ne paient pas régulièrement les contributions prévues par le ministère. Ainsi, environ 5 stations sur 31 n’ont pas encore payé leurs frais de permis d’exploitation. « Nous leur avons demandé de payer ces frais avant de continuer à travailler ».

Les sept stations-service incriminées sont station Kobil du pont de la République, la station marché central, Nayot oïl company, Station Nord Gatumba, Station Savoil et Kanyosha city.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

A défaut d’électricité, le Burundi veut la lumière sur Mpanda

« Honte, fiasco, etc. » L’opinion exprime sa profonde déception face au scandale du barrage hydro-électrique de Mpanda. Un gouffre financier de plus de 54 milliards francs burundais. Lors de sa descente sur lieux, le Chef d’Etat a qualifié de « honte » cette (…)

Online Users

Total 5 440 users online