Samedi 04 février 2023

Politique

Oui au dialogue, mais non au 3eme mandat…

08/06/2015 36

Comme l’opposition, la société civile pose ses conditions avant de poursuivre le dialogue recommandé par les Chefs d’Etat de l’EAC a Dar-Es-Salaam, le 31 mai dernier.

Selon cette déclaration, signée Vital Nshimirimana, délégué général du FORSC, la societe civile veut négocier, mais il n’est pas question d’un 3ème  mandat de Pierre Nkurunziza ©Iwacu
Selon cette déclaration, signée Vital Nshimirimana, délégué général du FORSC, la societe civile veut négocier, mais il n’est pas question d’un 3ème mandat de Pierre Nkurunziza ©Iwacu

Les organisations de la société civile burundaise engagées dans la campagne « Halte au 3ème mandat » viennent de réagir sur le sommet des Chefs d’Etat de l’EAC du 31 mai, à Dar-Es-Salaam. Cette déclaration, datée du 7 juin 2015, intervient trois jours après celle des partis et organisations politiques de l’opposition. Comme ces derniers, ces organisations de la société civile n’ont pas manqué de saluer les efforts de ces chefs d’Etat pour trouver des solutions durables « à la crise actuelle causée par la troisième candidature de Pierre Nkurunziza aux élections présidentielles. »

Ces organisations regrettent cependant que le Sommet de Dar- Es-Salaam ait brillé par son silence par rapport à la question centrale, à savoir celle du troisième mandat de Pierre Nkurunziza. Mandat contre lequel elles restent déterminées à protester pacifiquement. Selon cette déclaration, « toute solution amenant au troisième mandat sera inacceptable car elle constituerait une trahison à l’endroit du peuple burundais, des différents martyrs de notre lutte pour la dignité et une consécration de la violation des fondements de la stabilité de notre pays. »

La société civile burundaise estime, néanmoins, que ce sommet accorde une dernière chance à Pierre Nkurunziza pour qu’il se ressaisisse et abandonne cette candidature qui constitue un danger pour le Burundi.

Des mesures pour un vrai dialogue

Les mêmes organisations « saluent également les résolutions prises selon lesquelles la milice qui fait rage dans le pays doit être désarmée ainsi que le fait d’empêcher le forcing électoral qui était engagé par le Cndd-Fdd. » Selon cette déclaration, pour désarmer la milice Imbonerakure, des mesures claires, adaptées, vigoureuses et transparentes doivent être prises et réalisées dans un délai suffisant mais raisonnable. Pour ces organisations signataires, ceci exige logiquement un cadre de désarmement adapté et concerté sous l’égide d’un mécanisme international.

Des mesures doivent être également prises pour, continue cette déclaration, permettre un vrai dialogue au Burundi, comme l’a recommandé le sommet. Il s’agit notamment de la désignation d’un médiateur consensuel, la libération des manifestants emprisonnés, la réouverture des médias indépendants. Mais aussi l’annulation des mandats d’arrêt des leaders de la protestation contre le troisième mandat de Pierre Nkurunziza et un espace neutre permettant à tous les acteurs de se sentir en sécurité pour ce dialogue. Cette déclaration, signée par Me Vital Nshimirimana, délégué général du FORSC, termine en demandant aux Chefs d’Etat de l’EAC de continuer leurs efforts pour que la paix et la sécurité soient retrouvées rapidement, tout « en amenant le président Pierre Nkurunziza à renoncer à son projet de troisième mandat. »

Forum des lecteurs d'Iwacu

36 réactions
  1. Vuvuzela

    Comment dialoguer avec des gens qui ne croient pas au dialogue?
    Nous faisons face a des « affaires », « baswahili » dans le sens figure que beaucoup comprennent bien.
    Je dirais meme qu’on fait face a une autre espece d’hommes, tellement je ne les comprends pas.
    Autre chose que je ne comprends pas c’est comment Dieu a donne au peuple burundais, un president qui allait faire mal a ce dernier.

    Est-ce une facon que Dieu a choisi pour nous maudir apres tant d’annees que nous avons passees a nous entre-tuer?

  2. Babwire

    Quoi que vous disiez , S’E Pierre Nkurunziza reste et restera le président le plus populaire de l’histoire du Burundi. Cette minorité de gens qui se cachent derrière la société civile et font la politique, ne présente aucune menace. On a découvert ce qu’ils cherchent. «Ibuye riserutse ntiriba ricishe isuka»

    • Karikurubu

      Le Président Feu Havyarimana Juvénal était très aimé par sa Population que ce que l’on voit aujourd’hui avec Nkurunziza au Burundi ou même avec Kagamé au Rwanda. Mais, son départ de la Présidence rwandaise en avril 1994 fut terriblement macabre. Cela devrait sérieusement servir de leçon à certains présidents africains qui veulent à tout prix s’accrocher au pouvoir jusqu’à violer la Loi et miner la Dignité et Droit du Peuple! Nkurunziza doit alors partir. De son propre gré ou de force, il doit dégager ! …

  3. Ndumwiwe Jeannette

    La cause de la crise politique que notre pays traverse actuellement, c’est le 3è mandat de Nkurunziza. Si Nkurunziza ne retire pas sa candidature au 3è mandat, je ne vois pas de quoi on va parler lors de ce dialogue annoncé.
    A ceux qui disent qu’il y a une partie de la population qui soutient le 3è mandat de Nkurunziza, ou même ceux qui évoquent la popularité de Nkurunziza, je voudrais leur dire que la question ne se pose pas à ce niveau. La question qui se pose est celle de la légalité, de la légitimité de ce 3è mandat. Autrement dit, le 3è mandat de Nkurunziza, est- il conforme à la constitution et aux accords d’Arusha? La réponse est clairement non, n’en déplaise à la cour constitutionnelle qui s’est ridiculisée en cédant aux pressions et menaces des faucons du régime Nkurunziza. Rappelons par ailleurs que cette ridicule cour ne s’est pas prononcée par rapport aux accords d’Arusha. C »est donc nous peuple Burundais qui sommes garants du respect de ces accords. Aucun président Burundais ne sera plus autorisé à briguer un 3è mandat, c’est un acquis démocratique très important que nous devons sauvegarder jalousement.
    Courage à tous ces vaillants activistes de la société civile qui continuent à rejeter ce forcing de Nkurunziza et de sa clique.
    A Vital Nshimirimana, Pacifique Nininahazwe, Pierre Claver Mbonimpa, Gabriel Rufyiri et bien d’autres, je vous exhorte à continuer votre combat, nous sommes derrière vous. Dans l’avenir, il faudra tout faire pour avoir des antennes dans toutes les communes du pays; nous serons à vos côtés pour sensibiliser les populations rurales aux valeurs démocratiques, aux droits et devoirs civiques, bref pour donner au peuple Burundais une véritable éducation de citoyenneté.
    Merci pour tout ce que vous faites pour le peuple Burundais!

  4. claude nahayo

    1) Je propose Chauvineau Murwengezo comme vice-president de la CENI et Eulalie NIBIZI comme DAF de la CENI.
    2) La reouverture d’au-moins deux radios: ISANGANIRO , BONESHA et RENAISSANCE

    Si ces deux choses sont faites, on va aux elections avec ou sans NKURUNZIZA, et s’il est toujours candidat, il sera battu.

  5. ntsimbiyabandi

    Ne perdez pas votre temps à détruire le pays espérant la démission du Président Nkurunziza Pierre. Il est soutenu par le champion, le souverain, le peuple sans oublier que le droit a été dite en sa faveur. Vital est comme ces chrétiens catholiques qui passent leur temps à citer le chapelet en souhaitant le départ de Pierre Nkurunziza au lieu de dire: « Notre Père… Que ta volonté soit faite ». Dieu veille, le peuple également. Il a le dernier mot. Le reste relève des agissements du « diabolos », du diviseur.

    • Yves

      Le droit a été dit en sa faveur ? avec un couteau sous la gorge des juges de la Cour Constitutionnelle et une argumentation que tout juriste professionnel trouverait ridicule… M. Nkurunziza est illégitime, son temps est passé.

  6. Iuvenis Mujeune

    None iyo société civile ko ivuga ko kwemera solution y’iyindi mandat ya Nkurunziza kwoba ari uguhemukira abanyagihugu, baremera ko hari igice c’abanyagihugu kandi kininiya gishaka ko Nkurunziza abatwara? None umaze kuba urwanira ivyiyumviro vy’umurwi umwe w’abantu, wemera kuganira n’uwundi ahandi ho ntamahoro uba urondera.

    • KANUMA LONGIN

      @Luvenis Mujeune,

      Uravyumva neza ikibazo si icuko NKURUNZIZA afise abanyagihugu bamushaka. Ivyo nta nkeka irimwo. Ikibazo ni ukubaha n’ukubahiriza amasezerano ngenderwako y’i Arusha hamwe n’ibwirizwa shingiro ry’Ubuurundi..! Nagira nkwibutse ko nyakubahwa NKURUNZIZA yashatse kurihindura muri Ntwarante 2014 bikamunanira kubera yabuze ijwi rimwe gusa!! Uravyibuka?? Niho be n’umugambwe arongoye baca batangura ayandi marementanya kuko biragaragara ko atakindi kintu na kimwe ashaka atari ukuguma ku butegetsi yaba mu mategeko canke atayabamwo..! Dukurikije amategeko CENI nta rushusha ifise rwo gusubira gukorana ngo isohore ingingo ziraba matora kuko abayigize ntibakwiye..! Ariko raba..?? Amategeko mu Burundi aracakora? Ibwirizwa Shingiro, rimaze iki ko ritubahirizwa? Uramubwira NKURUNZIZA ko  »kananira abagabo atimye »!!!

  7. Patriot

    Those humans rights advocates are gifts from heaven. They have chosen to live their lives for the others’ well-being. It is not for everyone. They then need much respect, encouragement and love to keep up with the hard work and do not deserve coward comments.

  8. hope twiyumvire

    Rebonjour les perdiems à 600 $ par jour. … combien de cette mane sera reversée à ceux et celles qui ont fait vibré les rues de Bujumbura?

  9. Ndayubahe C.

    Tant et aussi longtemps que Nkurunziza sera à la tête du Burundi, tout ce qui est inconstitutionnel chevauchera avec lui, et l’Uprona Concilie en premier. Alors, retroussons les manches pour sortir de gré ou de force Nkurunziza de la Présidence de la République. Il doit donc partir si nous voulons encore jouir de la Paix et Démocratie recouvrées avec les Accords d’Arusha!

  10. Biku

    Negocier avec CNDD FDD??? Pas aussi facile compatriote:
    1. Uprona opta pour « travailler » avec CNDD FDD, resultat: disparition prochaine bien programmee (entre autre degat collaeteral programme…, Busokoza verra son investissment de plus de 30 ans evalue a nul… )!
    2. Feruzi de l’UPD tenta lui aussi, resulat: son assassinat tout court!!!!
    3. Miburo du FNL tenta, Jacques aussi, et les resulats sont bien connus de tous!
    4. Radjabu H…
    5. Le fameux Mukono…
    6. etc…..

  11. hamuli

    Pas question d’annuler les mandats d’arrêt. Vous avez tué et détruit les biens. Vous serez poursuivis pour ça.

    • nijewe

      hamuli quand tu dis ceci : Vous avez tué et détruit les biens, ils ont tué qui,quels sont les biens qu’ils ont détruits????

    • mandela

      Ahaaaaaahaaàaaaaaa……….uhuuuuuuuuuu……urazi ico bita gukora ico wanka nk’umu puant???????? ejo bundi ngo amatora ategerezwa kuba le 05 juin……….un musi turi ryari? uhuuuuuuuuuuuh, non je rigole.  »reta y’uburundi » isigaye ikora ivyo yanka nk’aba puants……ceux qui ont fait les différents campus de l’Université officielle de buja en savent quelque chose.

    • Jean Paul

      Une société civile ou organisations de défense des droits de l’homme qui ne font pas de politique ne seraient pas pris pour organisations sérieuses. Dans d’autres pays démocratiques, ces organisations sont présentes sur l’espace politique: elles font du monitoring de l’action législative des pouvoirs législateurs, elles font du lobbying pour chamger les decisions des gouvernents et des multinationales. Voyez les actions des green peace, NAACP en Amérique, Human rights watch, Amnesty International, etc… Ces organisations ne peuvent pas être apolitiques alors que les populations qu’elles cherchent à défendre sont affectées par la politique.
      Du sérieux quand même!!!

    • Pp

      N’oublie pas que ceux qui demandent ces mandats d’arrets sont des sanguinaires, corrompus, voleurs qualifies qui sont en train d’user tous les moyens pour que Nkurunziza vole le 3eme mandat, ainsi ivyabo bizimangane. Ntitwibagira, abatawe mu nzuzi, les 3 soeurs, Gatumba, Cibitoke n’ivinshi ntawobimara. Mukubahuka ngo pas questions d’annuler les mandats d’arrets.

  12. @Nina & Nn ikibazo canyu nico nyne mw nab dd biwanyu!!Mwibaza igihe cose umuntu avuze ikitagenda ko aba ashaka gutwara!!Va ibuzimu muje ibuntu mutegere ko ikibazo atari uwutwara ahubwo ari uko atwara kand igihugu ko kitagengwa nibishobisho kigengwa namategeko….iyo wihaye rero kuyarenga mukuyasoma uko wishakiye nayo matora muvuga ntaco yoba akimaze!!murakoze

  13. Nina

    Vital dis moi umugambwe wawe kuko société civil yo mu Burundi ikora politique en cachette? none tanga candidature yawe anyuma abarundi bazogutore bagushimye!!!!

    • Ndabarinze

      @Nina
      None Forum des organisations de la Société civile-FORSC, yoreka gutanga gute ivyiyumviro vyayo kandi ari la VOIX des sans voix burundais?

    • rita

      Ce n’est pas parce que l’on n’est pas membre d’un parti politique que l’on ne défende pas ses droits & dignité! Les dividendes de la politique (bonne ou mauvaise) se répercutent sur chaque être vivant (humain & autres) de la circonscription dans laquelle elle s’exerce! Ikiremwa muntu, dutegerezwa guhagararira inyungu za politique ata n’umwe avuyemwo, na Vital arimwo, ibibanza vya politique navyo bigaharanirwa n’abanyamigambwe! Tureke rero kuba ba « ryanka ribona »! Tureke kandi kuja turahuvya abandi! Politique nziza turayikeneye twese, abavukagihugu n’abacatse indaro, eka n’ibihema vyose bihatumbereye! Iyo amahoro ahungabanye mu bantu, n’ibidukikije birahahonera!

      • REKAREKA

        Ni muze murabeshera hiyo. Ikiremwa muntu mugikingira m’ uguturiza abantu amapine izuba riva. M’ukubuza abana kuja gukora concours, m’ukubuza abantu kuja gukora. Burateye isoni. Aba bagabo Vital Nshimirimana hamwe na Pacifique Nininahazwe bategerezwa kuja i Lahe (CPI). Nyakubahwa monsieur le ministre de l’interieur, mandat d’arret contre aba bagabo turagusaba zigumeho, kugira babazwe aka kamaramaza bakoze.

  14. NN

    Vital nawenyene afise umugambwe? ko mbona mengo société civil niyo ikaze kusumba na opposition. Reka kuba extremistre, dialogué, Peter mumureke atware, anyuma Vital uzotwara 2020-2025!! hahahahahha

    • KK

      @NN: «Reka kuba extremistre, dialogué, Peter mumureke atware, anyuma Vital uzotwara 2020-2025!! hahahahahha»

      NN, tu as l’air d’un quelqu’un doté d’une cervelle de moineau! None nkaho ushatse kuvuga iki mu vyukuri?

      • Nin

        nashatse kuvuga yuko akore akazi kiwe areke politique kuko ari mwishirahamwe ridaharanira inyungu za politike.

    • mayagwa

      Vital utegerezwa kumenya yuko za ntwaro za bahima zo gutoteza abantu, za gacinyizo
      na gasuzuguro zarangiye na micombero, bagaza, buyoya
      ubu twinjiye muri demokarasi nukuvuga ko ubutegetsi buca mu matora
      umuntu afise programme ya société nziza abanyagihugu bakamutora
      ivyo kwinyegeza inyuma y ugwaruka kubera inyungu zawe
      sivyiza kuko nawe urumuvyeyi ntabwo ushobora kwemera umwana wawe akomereke,yicwe canke yangare
      ni manque de responsabilité CPI irabaraba ejo mumenye yuko muzokwitaba urukiko

      • Jean-Pierre

        @ mayagwa.
        Rimwe narimwe haraho umuntu araba kwishura umuntu akabona nuguta umwanya. Mugabo kwataco ndiko ndakora reka ndawute. Mbe we wiyita Mayagwa urazi icarico abahima? N’umuryango urimwo babantu ibihumbi n’ibihumbi mu Burundi. Iyomva imuramvya bariho. Mbega urazi ubukene abo bantu witirira amabi yose Uburundi bwabayemwo barimwo hatwara abo bantu? Niwaba ukunda akarenganyo, urabandanya iyo mvugo. Nayahandi, ninkivyubu: Hakize Nkurunziza n’abari inyuma yiwe. Abahutu basigaye ubukene buramyora. Mbe wewe woba ufungura kangahe kumunsi niwaba utari mubasahura? Uti intwaro zagacinyizo? Simba aho hakurya uharure abahunze kwatagacinyizo kahari. Erega suko kagizwe n’umuhutu katababaza abandi bahutu, tube turareka abatutsi kuko wavuze abahima usotera abatutsi. Intwaro mbi ni mbi, igigwa n’uwariwe wese.

        • Babwire

          Jean-pierre, gezaho reka kubeshera abahutu. Nta bahutu bahunze nabari bagiye batazi ivyarivyo barabihinyuye baca barigarukira. None abahunga ntitubabona? Raba abavuye muri CENI ntubazi? Raba uwavuye muri Cour constitutionnelle si wawaundi nyene? Raba wa mu député eeh! Vyarahinyutse ! Gusa igitangaje nuko hari abagifise ivyiyumviro vyo mu 1993 hahahaha! Coup d’Etat ubu ni ukwiyahura. Uwakije Urawota!

      • ntazizana

        Weho sha démocratie urayibona! Good for you!

      • Améde

        Ninde yakubwiye ko abiyamiriza manda ya gatatu bashaka ko haca haza umututsi? Tuzanire uwundi muhutu akwije ibisabwa urabe ko hari uwusubira kuvuga. None mu ba dd harabuze n’umuhutu n’umwe mushobora gutanga? Nayo programme ya société uvuga, twarayibonye mu myaka cumi iheze kukugene umunyagihugu amerewe. Mbe ko mbona hari n’abahutu bahunga, boba bahunga abatutsi?

      • Jean Paul

        Pourriez- vous nous révéler le programme politique du CNDD-FDD pour les 10 dernières années?

        • matingiri

          @ Jean Paul:

          Programme ya CNDD-FDD: Uvuka kwa GUSA, ukiga kwa Gusa, ukavamwo UBUSA, la gratuite sans mesures d’ accompagnement n’ est que pur populisme. Raba ingene le President yirigwa aratanga umuceri n’ ibiharage aho aciye hose pour rendre le peuple esclave
          #SINDUMUJA

      • Joseph Ndarusanze

        Abarundi nimwe mwigumiza mu ndyane kubera ukutamenya uwufise programme nziza kndi adfise amaraso mu ntoke uwariwe ngo abe ariwe muzotora ni hagera

      • Bwengebuke

        We Mayagwa iyo démocrasi iri hehe? wibaza ko intwaro ya CNDD yamaze abahutu batavuga rumwe ariyo ya Démocrasi.? Imbonerakure, Radjabu mu munyororo, Feruzi arapfuye, Manirumva, abantu mu Ruvubu turishee n’ibindi bibi vyose niyo demécrasi ushaka! Turicari kure pe! Subira wige ico arico Démocrasi ni ukwiyamiriza abiba, abica abahohotera abandi! ivyo vyose nivyo CNDD ikora; ibuka ivyo Gélase Ndabirabe yavuze! Muri CNDD abo mutavuga rumwe ni kwica gusa. Dusenge twica, twice dusenga and so on!

      • NTIBARUTAYE EVARISTE

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Allo ? Econet Wireless ? Ne raccrochez pas

« La téléphonie mobile, facteur de développement. » Au moins dans deux ateliers, les professionnels des compagnies de téléphonie mobile démontraient noir sur blanc le lien entre sa pénétration et la croissance économique. Entre autres avantages : investissements directs, rentrées fiscales, inclusion financière, (…)

Online Users

Total 1 374 users online