Lundi 30 janvier 2023

Opinions

Les Mots pour le dire

La Vocation de la Terre SainteTrois auteurs, trois personnes religieuses et courageuses se sont proposées d’écrire ensembles un ouvrage qui prône le respect mutuel, la fraternité et surtout la paix entre les femmes et les hommes de toute culture et de toute croyance. La Vocation de la Terre Sainte qui devrait être publié au cours de ce mois de septembre est un travail qui a réuni un rabbin, David Meyer, un théologien musulman, Tareq Oubrou et un prêtre catholique, Michel Remaud.

Le livre se veut être une source de concorde et de compréhension entre Israéliens et Palestiniens. Longtemps, la pensée religieuse a été source de conflits. Aujourd’hui encore, les positions hermétiques et étriquées des religions mènent régulièrement les nations à la division, à la haine et à la violence. Fort heureusement, il est aussi parmi les religieux des forces de lumière qui luttent sans repos pour que le message qu’elles véhiculent soit porteur de compassion, de tolérance, de joie et d’amour.

Toute religion devient dangereuse et terroriste dès lors qu’elle se persuade d’être seule détentrice de la Parole divine, de la Vérité. Car si c’est le cas, toutes les autres ne peuvent être que dans l’erreur et ne méritent que l’anathème et l’annihilation. C’est pour combattre cette inclination à l’exclusion et à la violence que ces trois représentants des religions brahmaniques ont décidé de mener une réflexion sur les textes qui les guident spirituellement afin d’y puiser les mots et la pensée qui peuvent contribuer à la réconcilier en terre de Palestine d’abord. Car c’est là que le ridicule est à son comble : les juifs, les chrétiens et les musulmans considèrent les lieux comme une terre sainte et c’est pourtant là qu’ils se sont étripés et continuent à s’entretuer avec une violence sans limite dans la bêtise, l’égoïsme et l’atrocité.

Meyer, Oubrou et Remaud proposent une pensée à la fois variée et une. Variée car elle se nourrit de la tradition juive, chrétienne et musulmane ; une parce qu’il s’agit du seul message divin qui vaille : l’amour du prochain sans réserve. Et leur effort consiste à prêter à l’outil diplomatique les armes miraculeuses de la prière qui unissent et qui construisent.
Si, à l’instar de ces personnalités, d’autres en faisait autant ailleurs dans le monde pour que là où rôde la peur, s’installe la sérénité ; là où sévit l’injustice règne l’équité ; là où la violence est maîtresse rayonne enfin la vérité et la paix.

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. Jean-Marie Ngendahayo

    Cher Venant,
    En dehors du message chrétien, d’autres religions ont prôné l’amour du prochain. Le fait nouveau chez les chrétiens est l’affirmation de la filiation directe de Jésus à Dieu. Mais ça, c’est une question de foi…

    Fraternellement

    • Venant

      Cher Jean-Marie,

      Je suis certain que, toi au moins, tu sais que tous les fondateurs de ces religions autres que le christianisme reposent dans leurs tombes. Seul Jésus-Christ est ressuscité. Et c’est la raison pour laquelle nous croyons en lui et le suivons. Si Jésus-Christ n’était pas ressuscité, je te jure que nous aurions pu embrasser n’importe quelle autre religion/croyance fondée par un humain comme Boudda, Krishna Murti, Mahomet et j’en passe.

  2. Slash

    Re: Venant & Eric

    Twabaye conditionnes a croire a ces « histoires » de la Bible grace aux colons europeens, si notre cher roi Mwezi Kizabo avait perdu la guerre contre Rumaliza, vous seriez entrain de jurer sur les verses du Coran. La religion (irrationalite comme les histoires de sorceleries) doit rester dans le domaine du prive.

  3. Venant

    «Toute religion devient dangereuse et terroriste dès lors qu’elle se persuade d’être seule détentrice de la Parole divine, de la Vérité.»

    Les oecuménistes se retrouveront dans cet article. Cependant, à ma connaissance, la seule Vérité qui soit est celle qui a été prononcée par le Fils de Dieu, Notre Seigneur Jésus-Christ quand il a dit: Je suis le Chemin. la Vérité et la Vie.

    Si certains crient haut et fort que leur religion est une religion de tolérance, il en est d’autres qui parlent de religion d’amour. Vous voyez la grande différence qui existe entre tolérer le prochain et aimer le prochain? Celui qui aime donne tout y compris même sa vie. Et le tolérant donne quoi?

  4. Ils chanchent,ils sont rassaziés ces trois.Au lieu de regarder ,sonder les saintes écritures ,ile amenent leurs propres réfléctions paiennes.Tant qu’ils continueront à réfuser Jésus NOTRE SAUVEUR;SEIGNEUR ;LIBERATEUR ,ils resteront aveuglés et enfermés dans leur vaine philosophie jusqu’à ce qu’ils périssent.Qu’ils lisent jean3:16

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une conscience collective pour recouvrer les fonds dérobés

Samedi 21 janvier, dernier jour de la prière interconfessionnelle organisée par le parti au pouvoir Cndd-Fdd, le Président Ndayishimiye a appelé les leaders à “remettre les choses en ordre” pour le relèvement économique du pays. Il les a exhortés à (…)

Online Users

Total 1 144 users online