Vendredi 12 avril 2024

Économie

Les boissons à plus de 20% d’alcool ne seront pas bientôt autorisées au Burundi

15/10/2021 2
Les boissons à plus de 20% d’alcool ne seront pas bientôt autorisées au Burundi
Les produits "Karibu" avec un degré d'alcool de 40% vendus à 800 BIF la pièce dans des boutiques

Dès ce 16 novembre, les boissons à plus de 20% d’alcool embouteillées en plastique ne seront plus autorisées sur tout le territoire national. Une interdiction du ministère de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique.

Ce dernier indique que selon des témoignages et des lamentations de la population, ces boissons sont néfastes sur la santé des consommateurs. Elles provoquent également un impact négatif sur l’accroissement de la production au niveau national et surtout dans des foyers.

La lettre du ministère demande aux gouverneurs des provinces d’instruire les administratifs communaux et les commissaires provinciaux et communaux.

La mesure suit celle du Bureau de normalisation burundais prise fin août que dans 6 mois, les boissons de plus de 16 % d’alcool ne seront plus certifiées.
Les grandes sociétés locales qui commercialisent ces boissons sont surtout Imena et Crown Royal.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Ndambi

    Encore une fois.
    La question est posée de travers.
    1) Où sont fabriquées ces boissons? Au Burundi ou à l’Etranger.
    2) Si c’est à l’Etranger. Banissez l’importation.
    3) Si elles sont fabriquées au Burundi. Fermez les distilleries.

    Note de l’éditeur.
    Qu’en est il des: Uganda Waragi, Gin , Wisky ou Vodka?
    20% est moins dangereux que 24%?
    Really wondering

    • Ririkumutima

      Le whiskey et Vodka dosent 45% d ‘alcool

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Déceptions

Par Léandre Sikuyavuga Menaces, calculs ou pur suivisme ? L’Assemblée nationale vient d’adopter presque à l’unanimité le projet du Code électoral. Seuls deux députés ont émis leurs objections. Ce Code qui va régir les prochaines élections avait pourtant suscité moult réactions (…)

Online Users

Total 2 139 users online