Jeudi 15 avril 2021

Editorial

Le parti de l’aigle, quel renouvellement ?

22/01/2021 Commentaires fermés sur Le parti de l’aigle, quel renouvellement ?

Dès l’élection d’Evariste Ndayishimiye à la tête de la République, la question sur son successeur au secrétariat général du parti a surgi. Mais selon plusieurs sources, au CNDD-FDD, c’est le Conseil des Sages qui détient le vrai pouvoir. En fait, c’est le président du Conseil des Sages qui dirige en réalité le parti. Il est au-dessus du Secrétaire Général du parti. C’est connu.

Par Léandre Sikuyavuga

Au cours du congrès de ce week-end, les Bagumyabanga vont donc élire un nouveau bureau, et un secrétaire général. Cette élection aura un impact très limité sur le parti. Encore une fois, le vrai pouvoir se trouve au Conseil des Sages. Un bon connaisseur du parti explique : (Birapanze) « Tout est réglé » et selon toujours notre source, « l’Aigle en chef c’est Neva. C’est lui qui est pressenti pour présider officiellement le Conseil des sages, après la disparition de Pierre Nkurunziza».

Notre source fait un parallélisme intéressant avec le Conseil d’Administration dans une entreprise. Ce dernier est au-dessus du DG. Dans le cas du Cndd-Fdd, le DG est celui qui va succéder au Secrétariat Général du Général Ndayishimiye. Au-dessus, il y a le président du Conseil d’administration. Et, sans surprise, le président de ce Conseil d’administration sera Evariste Ndayishimiye, qui va hériter de la chaise vide laissée par son prédécesseur à la Présidence de la République, feu Pierre Nkurunziza. «Au CNDD-FDD, il n’y a aucune surprise, tout est réglé », conclut notre source.

En réalité, la question de la personnalité qui sera choisie, dans cette configuration, n’a pas beaucoup d’importance.

Selon plusieurs observateurs politiques, le Conseil des Sages jouera un rôle prépondérant dans le choix du Secrétaire Général du parti. Son profil sera une personnalité connue, fidèle, inconditionnelle du parti.

Disposé à séparer les affaires de l’Etat de celles de sa formation politique pour l’intérêt de tous les citoyens ? Bonne question.

Je lui souhaite bonne chance pour la responsabilité et l’ampleur de la tâche qui l’attendent.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Online Users

Total 1 221 users online