Vendredi 18 juin 2021

Santé

Le HCR appelle à ne pas oublier les réfugiés en ce moment de la COVID-19

20/06/2020 Commentaires fermés sur Le HCR appelle à ne pas oublier les réfugiés en ce moment de la COVID-19
Le HCR appelle à ne pas oublier les réfugiés en ce moment de la COVID-19
Selon M. Grandi, la période actuelle marquée par la pandémie de coronavirus doit susciter encore plus de solidarité à l'échelle mondiale qui permettra d’offrir une assistance adéquate aux réfugiés.

A la veille de la célébration de la Journée mondiale des Réfugiés ce samedi 20 juin, le Haut-commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés appelle à la solidarité à l’endroit des réfugiés en cette période de coronavirus.

Dans son message, Filippo Grandi soutient que la pandémie fragilise plus les réfugiés. « La crise sanitaire a pris d’autres dimensions et beaucoup parmi les plus vulnérables – dont les réfugiés et les déplacés internes – font face à une pandémie de pauvreté ».   

Ce haut cadre des Nations Unies salue les communautés d’accueil « en particulier dans les pays à revenu faible et intermédiaire, où vivent près de 90% des réfugiés dans le monde, qui ont continué à  faire preuve d’une remarquable hospitalité ».   

Selon lui, la crise de coronavirus a occasionné une attitude remarquable de la part de certains réfugiés. « Ils se sont particulièrement investis et donnent de leur temps pour venir en aide aux personnes démunies au sein de leurs communautés d’accueil »

Dès lors, il souligne que la priorité de l’Organisation qu’il préside «sera toujours de demeurer auprès des réfugiés, des déplacés internes et des apatrides, et d’accomplir notre mandat de protection ».

Pour mener à bien cette tâche particulièrement en ce moment de lutte contre la Covid-19, le Haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés lance un appel aux Etats : «Il est désormais important de garantir l’inclusion des réfugiés et des déplacés internes dans la réponse socio-économique à apporter face à la pandémie de la COVID-19 », défend le diplomate italien.

Et de souligner que la période actuelle marquée par la pandémie de coronavirus doit susciter encore plus de solidarité à l’échelle mondiale qui permettra, selon lui, d’offrir une assistance adéquate aux réfugiés, aux déplacés internes, aux apatrides et à leurs communautés d’accueil.

« Chaque geste compte vraiment », conclut ainsi le haut fonctionnaire onusien.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

« 1972 », à chacun sa vérité ?

Depuis le 28 avril, cinq grandes conférences de témoignages et de réflexion sur les « événements de 1972 » sont prévues par le Sénat du Burundi. Elles vont se clôturer le 25 juin courant. Le but est de se souvenir (…)

Online Users

Total 1 254 users online