Société

FLE : sit in des enseignants pour réclamer leurs cotisations

05/08/2020 Alain Majesté Barenga Commentaires fermés sur FLE : sit in des enseignants pour réclamer leurs cotisations
FLE : sit in des enseignants pour réclamer leurs cotisations
Les enseignants venus des différents coins du pays venus réclamer leurs cotisations

Dans la matinée de ce mardi 4 août, un groupe d’enseignants venus de tout le pays a assiégé les bureaux de la Fondation pour le logement du personnel de l’enseignement. Ils réclament le remboursement de leurs cotisations. Ils reprochent à cette organisation de mauvaise gestion et se sont désengagés.

D’après ces enseignants en colère, cette fondation refuse jusqu’aujourd’hui de rembourser leurs cotisations. C’est le cas de cet enseignant venu de Ngozi. Il ne cache pas son ras-le-bol.

«J’ai fait des allers et retours pour venir réclamer mes épargnes en vain. C’est déplorable, les responsables de cette fondation ne veulent même pas nous écouter. Selon lui, ces derniers considèrent ceux qui se sont désengagés de cette fondation comme étant mal intentionnés.

Parmi ces enseignants venus faire un sit in devant les bureaux de la Fondation pour le logement du personnel de l’enseignement, il y en a qui ont affirmé qu’ils ne comptent pas arrêter leur mouvement.

« Nous voulons notre argent sinon nous sommes prêts à passer la nuit ici. Et la façon de nous diviser n’est pas une solution, nous sommes déterminés à rester ici », a lâché une enseignante venue de Nyanza-Lac.

Certains membres des syndicats des enseignants demandent à cette fondation de restituer les épargnes de ces enseignants qui se sont désengagés sans aucune condition. Pour Gérard Niyongabo, président du syndicat Sepeduc, cette fondation devrait savoir qu’ils ont droit à leurs épargnes.

Les responsables de la FLE se défendent. Pour Emmanuel Mashandari, membre fondateur de cette fondation, la restitution des épargnes pour ceux qui se sont désengagés doit être progressive.
Il n’a pas hésité à qualifier ces enseignants venus investir les bureaux de cette fondation pour réclamer le remboursement de leurs cotisations, de fauteurs de troubles.

Signalons que la Fondation pour le logement du personnel de l’enseignement a vu le jour en 2009 et compte plus de 15.800 membres à travers tout le pays.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Le 25 septembre, le chef de l’Etat anime une conférence publique. La date coïncide avec la période des 100 premiers jours du général-major Evariste Ndayishimiye à la tête du pays des mille et une collines, le Burundi. Très scrutée, cette (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 962 users online