Mardi 27 février 2024

Santé

Choléra : 97 personnes infectées

26/01/2023 Commentaires fermés sur Choléra : 97 personnes infectées
Choléra : 97 personnes infectées
Dr. Chloé Ndayikunda appelle la population à respecter les mesures d’hygiène afin d’éviter l’épidémie de choléra

Depuis le début de l’épidémie de choléra, qui a été déclarée le 1er janvier 2023, 97 personnes ont été infectées selon le ministère de Santé publique. La population est appelée à se prévenir.

Selon le bilan actualisé du ministère de la Santé publique jusqu’ au 24 janvier à minuit, 97 personnes ont été contaminées et prises en charge. « Une personne est morte des suites de cette épidémie, 87 sont déjà guéris et 9 patients sont encore hospitalisés », fait savoir Dr. Chloé Ndayikunda, porte-parole du ministère de la Santé. Et d’ajouter que la santé de ceux qui restent à l’hôpital n’est pas en danger.

D’après elle, 43 patients sont répertoriés dans le district sanitaire de Bujumbura mairie nord, 2 patients pour Bujumbura mairie centre, 2 autres pour le district sanitaire de Bujumbura mairie sud.

D’autres malades ont été enregistrés dans des districts sanitaires hors mairie de Bujumbura. Il s’agit du district sanitaire d’Isare en province Bujumbura qui compte 27 cas, et le district sanitaire Cibitoke en province de Cibitoke avec 23 cas.

D’après la porte-parole au ministère de la Santé Publique et Lutte contre le Sida, parmi les 9 patients encore sous traitement, 6 malades ont été diagnostiqués le 24 janvier. Un patient a été localisé en mairie de Bujumbura dans le quartier Bukirasazi I, épicentre de l’épidémie en mairie de Bujumbura et 3 autres dans le district sanitaire d’Isare sur la colline Nyabungeri et deux autres à Vugizo.

Dr. Chloé Ndayikunda invite la population à la vigilance. Chaque personne qui présente des signes comme le vomissement et la diarrhée doit être transporté au centre de santé dans l’immédiat pour des soins.

Elle appelle également la population à prendre des mesures de précaution contre cette épidémie. Il faut dit-elle, respecter les mesures d’hygiène comme le lavage systématique des mains, le traitement des eaux usées, la construction de latrines dans les zones de regroupement humain et l’hygiène alimentaire en lavant les aliments par l’eau potable.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Crise à l’Est de la RDC. On ne choisit pas ses voisins

Le 37ème Sommet de chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) s’est tenu dans un contexte très mouvementé de tensions dans plusieurs parties de l’Afrique. Lors du discours inaugural de la séance plénière, Moussa Faki Mahamat, président de (…)

Online Users

Total 1 393 users online