Samedi 28 janvier 2023

Archives

Bwiza : deux morts dont un policier dans une attaque contre les bureaux de la Mairie appelés ’’Au bon accueil’’

Le cadavre gisant par terre
Le cadavre gisant par terre

Le cadavre de cette personne tuée était encore ce mercredi 9 décembre dans la matinée devant ces bureaux de l’état civil situés à la 6ème avenue. C’est un jeune homme prénommée Masudi, il vivait du ramassage de ferraille qu’il revendait à une fabrique de fer à béton.

Des sources sur place indiquent que cette personne a été tuée vers 4 heures du matin alors que cette attaque a eu lieu vers minuit. Des témoins parlent de deux policiers tués. La police dément cette information et parle plutôt d’un policier tué et d’un autre blessé.

Plusieurs dossiers ont pris feu mais cette attaque semblait viser le bureau no 31 des archives. Tout n’a pas brûlé même si ce bureau était aspergé d’essence.

Sur les murs, des impacts de balle étaient visibles, plusieurs vitres ont été brisées au cours des échanges de tirs entre les policiers en faction à ces bureaux et les agresseurs. Il y avait partout des douilles.

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. Puisque c’est un policier qui est mort, Iwacu est content et ne donne pas d’analyse sur les SINDUMUJA qui ont commis ce forfait.

    • ntazizana

      Toi Jean, Tu as déjà terminé les enquêtes! Vas-y, donne-nous tous les détails.

    • GIHUGU

      Iwacu ne fait que rapporter les faits. Et il faut noter qu’un journal ne serait pas content de rapporter tout le temps ce qui te plaît!!!

    • Verite Guess

      De quoi accusez-vous Iwacu  » Micombero Jean » ? Que vient faire les Sindumuja dans cette histoire? Vous souffrez d’une maladie  » sindumujajaphobie » tout simplement.

    • Rushana

      Dis, tu lis bien ou pas?
      On parle d’un civil tue a 4h du matin, des heures apres l’attaque et d’un policier tue! Toi, tu ne parles que du policier tue! Le citoyen qui ne vivait que de la collecte des metaux n’avait pas une vie lui? C’est tres injuste comme ca, meme apres sa mort. Et puis, remarquez que les eux sont tous burundais. Parmi les policiers qui meurent, je me dis que certains ne sont pas necessairement pour le 3 e mandat. Et puis, est-ce que la police a d’abord questionne ce civil tue pour savoir s’il est pour ou contre le 3 e mandat? Pourquoi cette police utilise uniquement des balles contre toute personne qu’elle suspecte? Quand Mr. Nyamitwe Alain parle sur la BBC que le Burundi est gouverne par des lois, avons-nous des lois qui disent que la police doit tuer toute personne suspecte comme ca?
      Ni Iwacu, ni toi meme (nizere ko uri umuntu..) ou moi, aucun burundais n’est content d’une telle situation. Pa meme la police je te dis.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une conscience collective pour recouvrer les fonds dérobés

Samedi 21 janvier, dernier jour de la prière interconfessionnelle organisée par le parti au pouvoir Cndd-Fdd, le Président Ndayishimiye a appelé les leaders à “remettre les choses en ordre” pour le relèvement économique du pays. Il les a exhortés à (…)

Online Users

Total 1 652 users online