Samedi 28 janvier 2023

Politique

Bururi : Deux « terroristes » font sept blessés

16/12/2016 3

Deux hommes armés ont fait irruption dans l’hôtel Phoenicia situé au chef-lieu de la province Bururi dans la nuit de ce jeudi 15 décembre. Selon Pierre Nkurikiye, porte-parole de police, cette attaque a fait sept blessés dont trois policiers.

Ces ’’terroristes’’ ont tout d’abord lancé des grenades. Et par après ils se sont mis à tirer sur ces gens.
Les auteurs de ce forfait ont réussi à prendre le large. Sur son compte Twitter, le porte-parole de police parle de vingt suspects arrêtés.

Signalons que toutes les victimes ont été évacuées vers l’hôpital de Bururi.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. J.Dondogori

    Je pense bien et suis tres clair que ce porte parole a perdu ses reperes de boussoles.Lui meme ose dire que l,attaque a ete’menee’par 2 individus qui ont reussi a s,evader?Pour quelles raisons ils arretent 20 innocents qui etaient aux environs?Quelles tautologies ca?une honte encore 99

    Je pense bien et suis tres clair a ce sujet.Le porte parole NKURIKIYE a perdu ses reperes ses boussoles sinon sa memoire ou soit il est depasse’par les evenements.Hier i disait la paix aujourd,hui il use un therme tres lourd TERRORISTE.Par ailleurs,il affirme que l,attaque a ete’menee’par 2 individus qui ont parvenu a prendre le large cad fuire.Et pour quelles raisons vs arretez une 20 aines d,innocents .Une honte ????

  2. Nduwayo claude

    Au Burundi on mène l’enquête plus vite que la CIA et le FBI. 20 suspects déjà alors l’attaque a eue lieu la nuit dernière. C’est juste 20 personnes qui se trouvaient au mauvais endroit au mauvais moment.

  3. Les 20 suspects ne seront pas blessés mais probablement subiront une disparition forcée. Quand cette caisse de résonance fait une sortie de ce genre, il y a anguille sous roche.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une conscience collective pour recouvrer les fonds dérobés

Samedi 21 janvier, dernier jour de la prière interconfessionnelle organisée par le parti au pouvoir Cndd-Fdd, le Président Ndayishimiye a appelé les leaders à “remettre les choses en ordre” pour le relèvement économique du pays. Il les a exhortés à (…)

Online Users

Total 1 649 users online