Santé

Burundi/Covid-19 : l’Olucome en appelle aux mesures strictes

03/04/2020 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur Burundi/Covid-19 : l’Olucome en appelle aux mesures strictes
Burundi/Covid-19 : l’Olucome  en appelle aux mesures strictes
L’Olucome propose au gouvernement burundais à prendre des mesures drastiques face à cet ’’ennemi invisible’’

Dans un communiqué de presse sorti ce 02 avril, l’Olucome demande au gouvernement burundais de prendre des mesures drastiques, face à la pandémie de Coronavirus (Covid-19).

« Le gouvernement burundais et ses citoyens, en collaboration avec tous ses partenaires locaux et étrangers, sont appelés chacun en ce qui le concerne, à tout mettre en œuvre afin de freiner la propagation de l’ennemi invisible Covid-19 », peut-on lire dans le communiqué de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome).

Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome, confie que la nouvelle sur les cas testés positifs au Coronavirus au Burundi, a été mal accueillie. Et d’encourager les Burundais à vaincre la peur durant cette période du Covid-19.

Toutefois, l’Olucome propose au gouvernement burundais à prendre des mesures drastiques face à cet ’’ennemi invisible’’. Pour M. Rufyiri, les médecins qui suivent l’état de santé des patients testés positifs et les personnes qui sont entrées en contact avec eux, doivent être dépistées et mises en quarantaine pendant 14 jours. Il suggère que la durée de confinement prise par l’organisation mondiale de la Santé (OMS) soit respectée.

Concernant la gestion de l’économie, l’Olucome propose la réduction des consommations non-indispensables dans le budget général de l’Etat tout en appliquant l’austérité budgétaire.

Et de sanctionner les personnes cleptomanes qui revoient à la hausse les prix des produits de première nécessité et ceux qui vont détourner les fonds destinés à la lutte contre cette pandémie.

En plus, le président de l’Olucome exhorte le gouvernement à autoriser les organisations internationales à venir soutenir les Burundais à travers leurs domaines d’interventions. D’après lui, le soutien de ces organisations est d’une importance capitale tant pour la population que pour le gouvernement.

Gabriel Rufyiri appelle tous les Burundais vivant à l’intérieur qu’à l’extérieur ainsi que les amis du Burundi à contribuer de leur gré dans ’’un fonds des citoyens’’, initié par eux-mêmes. Et d’informer que ce fond aidera les Burundais vulnérables à ne pas succomber à la misère.

Signalons que ce 2 avril 2020, le ministre de la Santé publique a annoncé qu’il y a un troisième cas testés positifs au coronavirus. Selon lui, ces personnes sont dans le Centre de prise en charge du Covid-19 à la Clinique Prince Louis Rwagasore.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Le 25 septembre, le chef de l’Etat anime une conférence publique. La date coïncide avec la période des 100 premiers jours du général-major Evariste Ndayishimiye à la tête du pays des mille et une collines, le Burundi. Très scrutée, cette (…)

Le Burundi en données

IWACU Open Data

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 013 users online