Samedi 10 décembre 2022

Société

Bld Lt Gnl Adolphe Nshimirimana : les usagers grognent

27/06/2022 4
Bld Lt Gnl Adolphe Nshimirimana : les usagers grognent
« Ils n’ont fait que mettre des pierres », se lamentent les usagers du bld Lt Gnl Adolphe Nshimirimana

Même si le Boulevard Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana menant vers les quartiers du nord de la ville de Bujumbura via Mutakura a été réhabilité, les usagers parlent des travaux effectués à moitié.

« Ils n’ont fait que mettre des pierres », se lamente Rénovat, un des usagers. Et ces grosses pierres, précise-t-il, présente un danger pour les piétons. « Les véhicules passant ici lancent souvent des pierres aux piétons. Hier même, il y a une personne qui a été blessée sur la tête par une pierre lancée par un camion-remorque ».

Thierry, chauffeur de taxi, confie que les véhicules ne cessent de s’abîmer et que les clients se lamentent toujours. « On doit toujours ralentir pour ne pas casser nos amortisseurs. De plus, on ne peut pas conduire une femme enceinte sur une route pareille. On doit toujours faire des détours ».
Les usagers du Bld Lt Gnl Adolphe Nshimirimana, jugeant ces travaux de provisoires, demandent une réhabilitation complète de leur axe.

« Nous saluons les travaux déjà accomplis mais qu’on amène une machine pour le compactage », demande Rénovat.
Iwacu a essayé de contacter le directeur général de l’ARB (l’Agence routière du Burundi) ayant effectué les travaux de réhabilitation sur le bld Lt Gnl Adolphe Nshimirimana, en vain.

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. Mutimutunganye

    C’est un signe que le général n’a plus besoin des honneurs terriens. Il faut le laisser tranquille faire son évolution dans la dimension qui lui convient.

  2. Jereve

    Comme quoi il est très facile de baptiser un boulevard, mais très très difficile de l’entretenir.

  3. Mandat

    Vers Ngagara Mutakura, Cibitoke kuhakora ntivyihuta kubera , ???!!!

    • Kagabo

      Uragitoye nibaguhe agashimwe!!!!!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Le citoyen invisible

« Au Burundi, le temps de bâtir une nation définitivement réconciliée est arrivé », a annoncé Albert Shingiro, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement, lors du briefing au corps diplomatique accrédité à Bujumbura, mardi 6 décembre. « (…)

Online Users

Total 1 078 users online