EN

Archives

Assassinat des trois sœurs à Kamenge : Iwacu a retrouvé le mystérieux monsieur T.

T. dit avoir « acheté » le téléphone volé à sœur Lucia, piste qui a permis à la police de capturer Christian, le « fou » présumé auteur du triple homicide des missionnaires italiennes.

La police dit avoir trouvé le présumé auteur du triple crime grâce à un téléphone vendu ©Iwacu
La police dit avoir trouvé le présumé auteur du triple crime grâce à un téléphone vendu ©Iwacu

Mardi, 9 septembre 2014 à la Police Judiciaire du Parquet (PJP). Herménégilde Harimenshi, porte-parole de la police, est très fier du « travail abattu par les policiers ».
L’annonce est solennelle : le présumé auteur du triple meurtre a été arrêté vers 1 heure du matin au quartier Mirango en commune urbaine de Kamenge. A l’origine de l’arrestation, le téléphone portable appartenant à sœur Lucia retrouvé chez un « citoyen patriote qui a collaboré avec les forces de l’ordre. »
Devant caméras, appareils photos et micros, M. Harimenshi explique que « Christian Claude Butoyi, après avoir commis son forfait a vendu à un habitant de Kamenge ce téléphone ». Mais, le porte-parole de la police s’est gardé de préciser le nom de l’acheteur.
Selon lui, la police a été interpelée par une personne qui a « constaté des messages en italien envoyés à sœur Lucia ». C’est ainsi que la police s’est mobilisée pour arrêter Christian Butoyi.

T., acheteur de bonne foi ?

Iwacu a enquêté et retrouvé « l’acheteur » du téléphone. Il s’appelle T. Il est laborantin à Bujumbura. Un petit détail : il est neveu d’un haut gradé du Service National des Renseignements. T. affirme avoir acheté le téléphone à Christian Butoyi « lundi le 8 septembre vers 17 heures. »
D’après lui, lorsqu’il a remarqué les messages en italien, il a alerté l’époux de sa tante maternelle, le haut gradé du service des renseignements. Il l’a conduit à la police où le jeune T. a été interrogé par un procureur dont il n’a pas voulu dévoiler l’identité.

Christian Claude Butoyi sera alors attrapé. Interrogé sur l’état mental de M. Butoyi, T. assure que contrairement à ce qu’avancent les habitants de Kamenge, le présumé auteur du triple homicide est normal : « Anaongeya bien sana » ( Il s’exprime correctement).
T. indique que Christian Butoyi lui a avoué « avoir tué les trois sœurs parce qu’elles vivaient dans sa propriété ». Il lui a demandé pourquoi il n’a pas porté plainte au lieu de tuer les sœurs. « Il m’a répondu qu’il voulait poser un acte qui allait marquer les esprits. » A la question de savoir combien il a payé le téléphone, T. n’a pas voulu s’exprimer.

Et d’indiquer que lors de cette enquête, la police a mis la main sur deux autres téléphones dont il ignore toujours les propriétaires. T. affirme qu’un téléphone a été acheté puis revendu par deux jeunes du quartier Kavumu en commune urbaine de Kamenge. Ces derniers sont écroués à Mpimba ainsi que quatre autres personnes appréhendés dans le même dossier.
Iwacu a essayé de contacter Père Mario Pulcini, curé de la paroisse de Kamenge, pour qu’il confirme ou infirme le vol de deux autres téléphones lors du crime odieux, sans succès. Côté police, c’est également le silence radio. → Lire la suite

Forum des lecteurs d'Iwacu

16 réactions
  1. Nkurunziz Alias Kigwe

    @Gihuro Magnus, @NUKAMAZINA JEAN:
    Pas vraiment des menaces envers la journaliste que je respecte bcp, j’ai plutôt peur pour la pauvre brave qui s’attaque aux loups de Bujumbura, si elle tombe dans leurs griffes que personne ne cherche meme a savoir qui je suis. Mbabaye nk’abandi bose babona igihugu na bene gihugu bacugwa bufuni na buhoro.

  2. Hervé

    W.o.W mais quel coup monté !!! sinshobora kwibaza ko hari umuntu yokwica abantu baza gufasha abarundi à part le gouvernement lui-même . personne saura qui a reellement tué les 3 innocentes, mais nta license bisaba ngo umuntu abone ko ari soit le gouvernement et / ou documentation babishe . Coincidence pour que le téléphone soit acheté par un neveu d’un haut gradé Doc , moi , je dis que ça été un meutre mal planifié ,…si bari kuba bari intelligents barikurondera uwundi muntu ayigura … indeed ntamuntu arifise doubt ko atari gouvernement ,mais là …si ari réellement umuntu muri famille ya police yayiguze …nabonyene bagomba kwifatisha ou n’ibigugu tout simplement .
    Je me demande ce que les anciens FAB / ou les vrais bashingantahe ( hutu et tutsi) pensent de cela ?

  3. NUKAMAZINA JEAN

    @Gihuro Magnus,

    Certes, KIGWE n’a aucun argument pour partager et convaincre car il ne fait que proferer des menances a peine voiles a Mme la journaliste qui ne fait que son travail, par ailleurs…! C’est scandaleux….et inacceptable..!! Mais, vous aussi malheureusement vous n’apportez rien a ce debat suppose etre un debat d’idees et non de terrorisme..! Alors, s’il vous plait, des arguments pour KIGWE pour lui expliquer que ce qu’il fait est une honte…et qu’i devrait respecter le metier des journalists. Sinon, on va vous considerer tous les deux comme des gens qui n’ont rien a dire..sauf se terroriser ce qui n’apporte rien a ce debat…! Les Heinekens et les jeeps n’ont rien a voir ici..par exemple…! Pauvres de vous deux..!!!

  4. kimeneke

    Bishwe Kubera bazi la situation dramatique qui règne à Kiliba nayo ivyobitoza utunyoni Vatican iza yaratanguye itohoza hari abategetsi buca bakurikira Uhuru muri CPI
    Vous nous prenez comme des cons!!!!!!

  5. francois

    Divine kwizera kumenga bagucumise mugikomere? reka ukuri kuvugwe, ivyo gerard avuze vyose nukuri kugaragara nawe we utavyirengagije urazi ukuri, divine wew uri igiki kugira ucire urubanza uwundi? ijambo ryImana rirabivuga ngo ntimugaciranire imanza, gerard yashikirije iciyumviro ciw, kandi uwicishije inkota azicishwa iyindi, uko nukuri

  6. warapfunywe ntiwapfuye

    bizarre, bizarre le pauvre “T”! que fait-il dans la vie? à lire l’article, M. “T” s’est lui-même permis de faire des investigations. et pas n’importe lesquelles? le triple meurtre bien sûr, au lieu de s’informer sur le droit de propriété sur le téléphone dont se prévalait Christian et qu’il allait lui acheter. c’est hallucinant les révélations de “T”. à lire son questionnement sur le vendeur (fou), on dirait que le porte parole de la police est porte parole de “T”. et pourquoi ne pas penser que “T” est un policier et pas n’importe qui!!!
    seulement, la vérité sur cette affaire est connue et du meurtrier et de la partie civile qu’est l’église catholique (le curé). et chers journalistes et lecteurs, qui parmi nous pourra interviewer les deux et faire connaitre la vérité?

  7. Terimbere

    Il y a au moins un fou dans cette histoire: celui qui a invente cette histoire d’arrestation de fous croyant que les gens vont le croire!
    Ce Mr T parle-t-il langue italienne? Comment a-t-il su que c’est la langue en question?
    Il dit avoir contacte directement la femme de sa tante apres avoir lu ces textes en italien mais alors ou trouve-t-il le temps pour causer avec Claude, pour lui expliquer les motifs de ce soit-disant crime!
    Une chose est sure, s’il veut pretendre dire qu’il a ose poser ces questions juste apres avoir vu ces textes, sachant qu’il a en face de lui seul un tueur en serie, cela ne tient pas debout!!??
    Ce Docteur T affirme que Claude n’est pas un malade mental, mais au fait qui est cet homme normal, apres avoir commis un triple crime, va vendre un telephone portable de quelques dollars a quelques metres du lieu de crime et au meme moment se confier au vendeur sur ses crimes???
    Cela prouve irrevocablement qu’il s’agit ici d’une histoire FABRIQUEE!!

  8. Divine Kwizera

    Gerard naw numva uri umusazi mubandi, utivuj kare biravevura. Urwanko, amacakubiri , ubujuju warabisasiye ariko bi visa wewe nabana bawe, utize ukuri n’ukurekuriranira weho ntuzokwisarisha uzokwambara amahuba, iyo mvugo n’iyo kuduza agashavu mubantu werekana ngo hari impavu y’ukwica abasaza, Icombona utazi n’uko Imana iriho kandi ihana, abo bantu urwanya baremwe n’Imana ico utazi n’uko urwana Imana kandi ww ntuzoyitsinda, utuhanye vuba ufise iherezo ribi cane be nabiyumvira nkawe

  9. Wise

    Mbega none Eglise catholique yoba iritwara? Niba atanguvu babifisemwo nosaba la societe civile au nom des droits de l’homme ko bokwitwara gushika aho tuzoruha tukamenya uwakoze iryo shano. Kandi barondere des criminologues karuhariwe bashobora guhangana na justice yacu

  10. Gihuro Magnus

    @Nkurunziza Alias Kigwe: J’espère que ce n’est pas une menace parce que j’ose espérer que tu n’es pas con pour penser que les menaces sont toujours productives. Hari kera aho mwaduhenda mwigira akagarama ruganda ngo murashiririye. Ubu twarabonye ko Obama mumutinya, hinge Vatican nayo ibereke ayo imbwa yabonyeye kumugezi mwe mwicara mu ma Jeep ya 80 Millions munwa za Heineken pour monter des assassinats de vieilles femmes et l’endosser à des malades mentaux! NTACO MUMAZE TEMBA MWITEMBANE MWARATUMENJEYE

  11. Gihuro Magnus

    Je vous cite: “Il lui a demandé pourquoi il n’a pas porté plainte au lieu de tuer les sœurs. « Il m’a répondu qu’il voulait poser un acte qui allait marquer les esprits. »
    hahaha!!! c’est quand meme très enfantin comme argument. Au fait ces gars au pouvoir s’amusent bien vraiment avec ce pouvoir

  12. Gerard

    Merci Nzobandora,
    Iwacu nayo nigire amatohoza.
    Uko biba kwose abishe barya bantu baramaze kuvumwa.
    Kuko ikibi ntikinyegezwa. Ariko rero ayo niyo mabi azanwa na ba nda ndende. umuntu wese biketse ko yogaragaza ibibi bakora baca bica, naho yoba umuvyeyi wiwe canke umwana wiwe.

    Uvisha amaraso ya mugenziwe nawe azoyavishwa atacamira.

  13. Steve NDIKUMWENAYO

    Il y a quelque chose qui croche dans le montage de monsieur T: “T. indique que Christian Butoyi lui a avoué « avoir tué les trois sœurs parce qu’elles vivaient dans sa propriété ». Alors que T affirme avoir alerte l’epoux de sa tante a cause d’un message en italien, d’ou et quand tombe cet aveu de Christian a T? Birabatekurukana. Malheureusement ce detail semble avoir meme echape et au journalsite, et a la criminologue.

  14. Nzobandora

    Rirya tongo nirya Eglise Catholica yaguriye umuntu akiriho akaba yararifise kuva muri za 60 kandi yaravuze kuma radio mumisi iheze.Buyengero niwe yarimuguriye.Kandi na se wa Bukuru et Butoyi yarigeze kuvuga wenyene yuko atigeze aba mu kamenge kandi atatongo yigeze ahagira.Donc ivyo vyuko boba baranyazwe sivyo nagato kandi nibaza yuko ataguhatira itongo nyeneryo yemeza yuko atigeze agira.
    Ikindi naco ahubwo jewe nibaza yuko inyishu iri muri ivyo bibazo umwo mupfasoni yize ivy’amatohoza ariko arabaza kandi yibaza.
    Ntawutabona yuko inyuma yiryo gandagurwa harimwo igipfungo,batishwe n’abantu babiri kandi babasazi encore moins kubera itongo ritigeze riba rwabo.Mugabo ikigaragara n’uko ukuri kuzoteba kuja ahabona kuko uwica umukozi w’Imana kurya akibaza yuko bizijana nuko yoba atazi Imana mugenzi..

  15. Nkurunziz Alias Kigwe

    @Iwacu et surtout la brave femme Elyse: Je te conseille de te taire pour pouvoir elever tes enfants, les assassins de ces religieuses sont connus par tout le monde. Inutile de continuer a mettre le doigt dans les yeux du Lion pour nous prouver qu’il est lion car c’est une evidence.
    Aho Ruhuna yabavuma bakoze ibara i Bugendana, mwari muzi ko bazopfa basubiye kuba abantu?
    Madame, je te conseille de faire d’autres investigations car il y a bcp de verites cachees dans d’autres domaines, ce que vous fetes avec Christian est est dangereux pour vous et n’amene rien de plus sur la vérité: on connait bien que ce sont des malades mentaux qui font tout le mal du Burundi mais pas ceux qu’on nous presente. Ceux qu’on nous presente peuvent guerir si on pouvais les amener a l’hôpital mais les autres mourront en heurant dans la nature.
    Je ne le leur souhaite pas seulement je doute qu’ils guerriront un jour.
    Encore aux deux journaliste: IYO YARI IMPANURO YA ASSURANCE SOGEAR (gratuit)

  16. Gerard

    Qui est fou qui ne l’est pas?!
    Sachez bien que tous les fous que la société burundaise continue a créer s’organiseront bien pour se faire justice. Aha abo mubona bose mukibaza ngo barasara hari benshi babitewe na injustice bakabura ayo bacira nayo bamira. Ikibabaje abantu bama bigishwa ariko ntibamenya.
    Kuva za 72 abantu baricwa bakarenganywa utwabo tugasahurwa atacamira ngo ni abamenja gushika aho na Reta ubwayo igaba ivy’abo bantu. Kuva ico gihe numva Abarundi bavuga ngo tubanya mu mahoro mu mvyino no ndirimbo. Kandi abambuwe ababo nibo baririmba ngo mu Burundi hari amahoro bakaririmbana ibikomere kubera atako bari bugire. Mwarabonye ivyabaye mu 1993. Harya kuva mu 72 Uburundi bwaciye bugira abasazi benshi cane kubera intwaro z’igitugu. Abasazi rero iyo akanya kabonetse bakora nk’abasazi nyene n’inganda zigatikira.
    N’ubu rero kubera agahahazo n’inyigisho mbi n’abandi basazi bazoza. Barya bose bafashe ibirwanisho, harimwo ba Nyangoma, ba Ngendahayo, ba Peter, ba Adolphe,… kwari nko kwiyahura kuko bari babuze ikibanza mu cabibarutse. Bagitera mu gisagara, ndibuka Adolphe amanutse mu Kamenge bavuga ngo yarasaze, Peter uko. Barya bose rero kwari ukugira ngo bisubize agateka bari baratswe, bacitse mu vyara vy’ibinywamaraso.

    Ubu rero tumenye tant l’injustice et l’impunité bizosasigwa indava mu Burundi n’abandi basazi muzobabona.

    None jewe nagira nibarize Iwacu: Kubera iki mudatohoza ngo twumve koko ko rirya tongo ryahawe Buyengero ari irya ba Butoyi? Mbega basaze kubera iki? Ubwo si akabonge ko kuba baranyazwe na Reta kandi ntibanashumbushwe? Mbega imbere yuko burya bwicanyi bw’agahomerabunwa buba hoba haraba ukwidoga ku ruhande rw’abo bita abasazi ko numva ngo Butoyi na Bukuru basara bose?

    Muzokwegere abanonosoye ibijanye n’inyifato z’abantu bazobabwira ko umuntu ashobora kuboneka nk’umusazi kubera ingorane yatewe n’abantu, akanya iyo kabonetse ashobora gutegura ikibi neza cane kandi akagishira mu ngiro.

    Wishakira amahor ukayashakira n’abawe nawe banza uyahe abandi. Atari uko rurya abandi rutakwibagiye. Kandi burya ngo ntakaburimvo.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

“La liberté est la règle, la détention l’exception”

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur “La liberté est la règle, la détention l’exception”

22 octobre 2019, un mardi noir, sombre. Un jour où la vie a été bouleversée pour Agnès, Christine, Térence et Egide. Un jour qui pourrait donner raison à Michel Delpech dans sa chanson : « Il y a des jours (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 266 users online