http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Archives

Patrice Faye écope de 25 ans de prison

Tel est le verdict rendu par le Tribunal de Grande Instance de Bujumbura qui statuait sur le fond des accusations de [viols sur mineures portées contre l’artiste et aventurier français par cinq filles burundaises->http://www.iwacu-burundi.org/old/index.php?option=com_content&view=article&id=2906]. La sentence tombe après plus de trois mois de détention à Mpimba, et alors que la même juridiction avait rejeté début mai les accusations de vice de procédure portées par les avocats du metteur en scène de la troupe théâtrale {Pilipili}. Selon toute vraisemblance, un procès en appel du verdict devrait être engagé par sa défense auprès de la Cour d’Appel.

On notera que dans l’avant-midi, les avocats du Barreau burundais avaient annoncé une grève d’une semaine pour protester contre [l’emprisonnement de leur consœur, Me Suzanne Bukuru->http://www.iwacu-burundi.org/spip.php?article405], accusée d’avoir laissé ses clientes (les cinq jeunes filles accusant Patrice Faye) se faire interviewer par des journalistes français.

Publicité