Sécurité

Mme Godeberthe Hakizimana : «J’ai peur »

SOS, l’épouse du journaliste Jean Bigirimana, se dit menacée

28-03-2017 Des graffitis de sang sur un mur. L’épouse de notre confrère disparu est terrorisée. C’est un véritable cri de détresse que lance Godeberthe Hakizimana ce lundi 27 mars. Le matin, elle découvre des graffitis griffonnés avec du sang sur un mur à l’entrée de la parcelle où elle habite (...)
Localité de Vugizo où les six personnes ont été arrêtées mardi 21 mars

Gatumba : peur sur Vugizo

27-03-2017 Six personnes ont été appréhendées ce mardi 21 mars par la police en zone Gatumba. Leurs familles évoquent des mobiles politiques derrière ces arrestations. Le porte-parole de la police dément et parle d’une procédure normale. Colline Vugizo, à 8 km du centre Gatumba. Plusieurs maisons s’étendent le long de (...)
Le corps sans vie du colonel Charles Ndihokubwayo gisant dans les enceintes de la Paroisse Saint Joseph de Ngagara

Le «phénomène des cadavres» s’amplifie

27-03-2017 Des corps sans vie découverts un peu partout dans le pays. Certains activistes des droits humains parlent d’un regain des violences meurtrières à caractère politique et ethnique et décomptent une soixantaine de cadavres. Pour la police, il s’agirait des règlements de comptes, du banditisme ou de sorcellerie. Dans la (...)
Jeudi – 11 août 2016 – Les secouristes de la Protection civile remontent l'un des corps découverts dans la Mubarazi

SOS-Torture/Burundi : une année noire pour les droits de l’Homme

22-03-2017 Exécutions extrajudiciaires, assassinats ciblés, restrictions des libertés publiques,… ont dominé l’année 2016, selon le rapport annuel de SOS-Torture/Burundi. Mensonges, rétorque la société civile pro-pouvoir. « Au moins 46 cas d’exécutions extrajudiciaires dans douze provinces, 74 cas de disparition forcée, 249 assassinats ciblés et 4034 arrestations arbitraires », lit-on dans (...)
salvator

Des sympathisants de Rwasa traqués

22-03-2017 Une dizaine est incarcérée depuis début mars au sud et au centre du pays, accusée d’avoir tenu des réunions non autorisées. Le porte-parole d’Agathon Rwasa parle d’une chasse à l’homme. Les faits remontent au dimanche 5 mars 2017 dans la zone Kazirabageni de la commune Nyanza-lac. Des sympathisants d’Agathon (...)
228 policiers et 200 observateurs onusiens au Burundi

Le Conseil de sécurité toujours divisé sur le Burundi

20-03-2017 Aucune mesure n’a été prise lors de la dernière réunion du Conseil de sécurité de l’Onu sur la situation au Burundi. Une déception pour ceux qui demandaient des sanctions pour certains responsables Burundais. «Nous espérons que le Conseil va tenir compte des rapports déjà produits afin de prévenir une (...)
Pluies diluviennes : six morts et plusieurs dégâts matériels

Pluies diluviennes : six morts et plusieurs dégâts matériels

18-03-2017 Les habitants sinistrés se disent impuissants face aux dégâts auxquels ils font face. Ils en appellent à la solidarité. La pluie, qui est tombée dans la nuit du 16 au 17 mars, a occasionné plusieurs dégâts dans la province Cibitoke, et dans le quartier de Kinyankonge, zone Buterere de (...)
gatumba

Deux personnes tuées à Gatumba

16-03-2017 Mercredi 15 mars, sur la colline Warubondo, à Gatumba, commune Mutimbuzi, deux personnes ont été assassinées, vers 21h. D’après Emmanuel Matata, vice-président du conseil communal de Mutimbuzi, les victimes avaient été portées disparues, depuis lundi 13 mars. « Ils faisaient le transport de vélo de Gatumba vers la frontière congolaise. (...)
Commune Rugombo, à Cibitoke ©Iwacu

Lieu de détention ou crime ?

14-03-2017 Les habitants de Rugombo dénoncent une incarcération illégale et dégradante des personnes dans un container durant un mois. La Fenadeb demande des sanctions. La police et l’administration réfutent. Les faits remontent à février 2017. Douze des vingt-cinq détenus parviennent à s’enfuir en démolissant la porte du cachot de Rugombo. (...)
Sud du Burundi : des Imbonerakure accusés d’actes d’intimidation

Sud du Burundi : des Imbonerakure accusés d’actes d’intimidation

07-03-2017 Les habitants des provinces Rutana et Makamba accusent les jeunes affiliés au Cndd-Fdd d’intimidations et de mauvais traitements à leur encontre. Ils fustigent le laxisme des autorités policières et administratives. Au chef-lieu de la province Rutana, la population vaque à ses occupations quotidiennes en cette fin du mois de (...)

Publicité