Culture

L’UBJ condamne l’arrestation du journaliste Egide Ndayisenga

06/06/2016 Abbas Mbazumutima 2
Egide Ndayisenga
Egide Ndayisenga

Après l’arrestation de ce journaliste de la radio Bonesha FM et sa détention ce dimanche 5 juin vers 11 heures du matin, l’Union burundaise des journalistes(UBJ) ’’condamne avec la dernière énergie cette arrestation arbitraire’’.

L’UBJ interpelle les autorités burundaises à relâcher ce journaliste. Le président de l’Union burundaise des journalistes, Alexandre Niyungeko appelle les organisations de défense des droits de l’Homme à s’investir pour que ce journaliste recouvre sa liberté.

Selon des sources dignes de foi Egide Ndayisenga est allé ce samedi à Cibitoke (ouest du Burundi) pour rendre visite à des amis. C’est quand il échangeait ce matin avec un employé de l’ONG SOS qu’un brigadier l’a arrêté sans mandat.

Il a été directement conduit au cachot de Cibitoke. Des sources sur place nous indiquent qu’il lui est reproché d’envoyer des informations à des collègues burundais en exil au Rwanda.

Signalons que le domicile de ce journaliste de la radio Bonesha FM se trouvant dans la zone de Musaga a été attaquée à la grenade au mois d’avril 2015.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Bakari

    @nunu
    “Que le monde s’interesse au Burundi autrefois pays du lait et miel.”

    Pouvez-vous situer cette époque où il y a eu du lait et du miel dans ce pays car moi je n’y ai connu que la misère durant toute mon existence? Dommage que cela continue!

  2. nunu

    Des enfants arretes et tues; des eleves arretes et tues; des filles et fils d’un pays qui se nomme le “BURUNDI” arretes et tues. Ce n’est pas comme cela que nous voulions que notre cher pays soit connu dans le monde entier. Malheureusement c’est de cette facon la! Que le monde s’interesse au Burundi autrefois pays du lait et miel. Quelle honte!!!!! Que Dieu protege notre pays le Burundi.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Cacophonie dans un ministère

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Cacophonie dans un ministère

Qu’est-ce qui se passe réellement entre le ministre ayant l’Aménagement du Territoire dans ses attributions et son directeur général de l’Urbanisme et de l’Habitat ? Dans son communiqué du 29 mai, Madame le directeur général met en demeure les acquéreurs (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

577 utilisateurs en ligne