Médias

L’UBJ condamne l’arrestation du journaliste Egide Ndayisenga

Egide Ndayisenga

Egide Ndayisenga

Après l’arrestation de ce journaliste de la radio Bonesha FM et sa détention ce dimanche 5 juin vers 11 heures du matin, l’Union burundaise des journalistes(UBJ) ’’condamne avec la dernière énergie cette arrestation arbitraire’’.

L’UBJ interpelle les autorités burundaises à relâcher ce journaliste. Le président de l’Union burundaise des journalistes, Alexandre Niyungeko appelle les organisations de défense des droits de l’Homme à s’investir pour que ce journaliste recouvre sa liberté.

Selon des sources dignes de foi Egide Ndayisenga est allé ce samedi à Cibitoke (ouest du Burundi) pour rendre visite à des amis. C’est quand il échangeait ce matin avec un employé de l’ONG SOS qu’un brigadier l’a arrêté sans mandat.

Il a été directement conduit au cachot de Cibitoke. Des sources sur place nous indiquent qu’il lui est reproché d’envoyer des informations à des collègues burundais en exil au Rwanda.

Signalons que le domicile de ce journaliste de la radio Bonesha FM se trouvant dans la zone de Musaga a été attaquée à la grenade au mois d’avril 2015.

  2   Vos commentaires
  1. nunu

    Des enfants arretes et tues; des eleves arretes et tues; des filles et fils d’un pays qui se nomme le « BURUNDI » arretes et tues. Ce n’est pas comme cela que nous voulions que notre cher pays soit connu dans le monde entier. Malheureusement c’est de cette facon la! Que le monde s’interesse au Burundi autrefois pays du lait et miel. Quelle honte!!!!! Que Dieu protege notre pays le Burundi.

    • Bakari

      @nunu
      « Que le monde s’interesse au Burundi autrefois pays du lait et miel. »

      Pouvez-vous situer cette époque où il y a eu du lait et du miel dans ce pays car moi je n’y ai connu que la misère durant toute mon existence? Dommage que cela continue!

Publicité