http://www.iwacu-burundi.org/ue-afrique-un-avenir-commun-2/
Économie

Le prix du nickel a-t-il augmenté, comme l’a annoncé le ministre de l’Energie et Mines ?

07-12-2017

Jeudi 20 novembre 2017, Côme Manirakiza, le ministre burundais de l’Energie et Mines signe deux conventions avec la société canadienne Chemical Vapor Metal Refining Corporation (CVMR) de prospection du nickel et du vanadium.

Côme Manirakiza : «Aujourd’hui, on voit que le prix sur le marché commencent à grimper»

Devant un prétoire des journalistes, il affirme que le problème primordial qui empêche l’exploitation du nickel de Musongati en province de Rutana par la compagnie Burundi Mining Metallurgy International (BMM), est la chute du prix du nickel.

Par la même occasion, il se réjouit de la hausse du cours du nickel par rapport à octobre 2014 : «Aujourd’hui, on voit que le prix sur le marché commencent à grimper.»

Le ministre burundais de l’Energie t des Mines a signalé par la même occasion qu’il compte s’entretenir avec la société pour l’exploitation proprement dite.

Cette déclaration est-elle justifiée ?

Est-ce que la déclaration du ministre est juste ? La hausse du prix du nickel avancée par le ministre de l’Energie et des Mines est-elle vraie ? Personne ne sait la valeur de cette augmentation du prix en comparaison avec celui du 2 octobre 2014, quand la convention d’exploitation a été signée.

Pour vérifier cette affirmation, Iwacu a essayé de joindre la société BMM International en vain. Le numéro de téléphone mentionné dans le contrat d’exploitation ne passe pas. Nous apprendrons plus tard par le biais de l’Onatel (société publique de téléphonie) que le 22 27 37 81 n’est plus en service.

Sur internet, nos recherches n’ont pas également abouti. L’adresse physique n’y est pas. La photo ci-dessous montre les résultats de nos recherches. Apparemment BMM International, détentrice du contrat d’exploitation du Nickel depuis 2014, n’a ni adresse électronique, ni adresse téléphonique. Une seule indication : Quartier Kiriri, Bujumbura Burundi.

Lorsqu’on visite la page http://www.infomine.com/investment/ qui publie quotidiennement, le cours des matières et des métaux, sur le prix du nickel, les résultats montrent que le prix du nickel a atteint son apogée d’environ 23 dollars par livre anglais, donc pour 453,59 grammes du nickel ($23/lb) du 5 au 9 Avril 2007.

(http://www.infomine.com/investment/metal-prices/nickel).

Evolution du prix du nickel du 5 au 9 Avril 2007

A cette époque, lorsque les travaux d’exploitation ont été officiellement lancé par l’ancien deuxième vice-président de la République, Gervais Rufyikiri, le 5 octobre 2014, le prix du nickel était de $ 8, 85 /lb.

Evolution du prix du nickel du 2 au 8 octobre 2014

Enfin, nous avons vérifié le prix du nickel au 20 novembre 2017, date de la déclaration de hausse du prix du nickel par le ministre Côme Manirakiza jusqu’au 5 décembre. Les résultats montrent que le prix du nickel était de $ 5,2 / lb. Cependant, son prix a augmenté jusqu’au 24 décembre atteignant $ 5,4. Depuis lors, le prix a chuté, atteignant $ 5,1 /lb au 6 décembre 2017.

Evolution du prix du nickel du 20 nov. au 6 déc. octobre 2017

Séparer le bon grain de l’ivraie

Au regard des données recueillies sur ce site, nous pouvons affirmer que la hausse du prix du nickel avancée par le ministère de l’Energie et des Mines, Côme Manirakiza au 20 novembre 2017, est loin inférieur à celui du 2 octobre 2014, jour de lancement de l’exploitation proprement dite.

Les informations annoncées par le ministre burundais de l’Energie et des Mines sur les prix du nickel ne concordent pas tout à fait avec celles des cours mondiaux de ce métal, publiées par des sites spécialisés.

  10   Vos commentaires
  1. shaka

    meanwhile…..the game is on in arusha !!!

  2. koko carariwe

    Hier, le 06 decembre, le prix d’une tonne metrique de nickel etait de 10830 $us au LME (London Metal Exchange). Les analystes tels que Trading Economics et Bloomberg affirment que le prix tournait autour de 12000 $us, il y a trois mois. (septembre 2017).
    La tendance est a la baisse. Peut-etre que l’annee prochaine il y aura une remontee. La cause de la baisse n’a pas ete mentionnee. Probablement que les inventaires sont assez gros.
    Mais, avec son deficit abyssal d’electricite, meme si le prix remontait d’une facon significative, comment est-ce que le Burundi pourrait exploiter son nickel?

  3. Urbaniste 2

    C’est parce que les sites spécialisés professionnels mentent, ils n’ont pas la Vérité qui est celle de notre Leader Bien Aimé … Ils veulent nous maintenir sous l’Occupation Néo Coloniale qui est là leur, mais notre Leader et ses Ministres qui veillent au bien être de Notre Bon Pays ne les laisseront pas dire ….

    • Banzubaze

      Et vous, vous êtes en train de nous rappeler que l’occupation coloniale était géniale; c’est un point de vue! Les canaques sont en train de se poser la même question.

  4. MISHA

    En fait, ceux qui nous dirigent savent qu’il y a plus de 95% de barundi qui comprennent presque rien de ce qui se raconte. Ces plus de 95% pensent que les chefs ont toujours raison même quand ils ont tord. Les 5% restant se demandent de temps en temps si les dieux ne sont pas tombés sur leurs têtes quand ils entendent ou voient une gouvernance hasardeuse. Aho niho tugeze kandi sinzi ko tuzohava vuba ! Bon courage.

    • Banzubaze

      @MISHA
      Sans vous reprocher d’être prétentieux ni méprisant, il aurait été intéressant de nous dire où vous vous situez (vous-même): dans les 5¨% ou dans les 95%?

  5. GIHUGU

    Iwacu-burundi.org. Toujours une bonne information, réelle, impartiale, neutre verifiable et surtout indispensable. Un professionalisme hors pair. Merci iwacu. J’ose dire que vous êtes une fierté pour tous! A moins que  » Uwanka urukwavu ahakana ko runyaruka… »

    • Behappy

      Ne les caressez pas trop dans le sens des poils; ils risquent de douter de votre (bonne) intention.

  6. Jesus

    Vous maintenez que mentir est un peche? Changez de religion messieurs.

    • Behappy

      @Jesus
      Les péchés n’ont d’effet qu’à ceux qui y croient!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité