http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Sécurité

Bujumbura : 6 blessés dont deux policiers dans une série d’attaques à la grenade

18-04-2016
La grenade a été lancée en face de ce cercle des officiers de la police

La grenade a été lancée en face de ce cercle des officiers de la police

La première attaque a été perpétrée ce dimanche 18 avril vers 19 heures par des inconnus en face du Cercle des officiers de la police situé à Ngagara au Quartier 9. «Cette attaque à la grenade a fait 3 blessés, tous des policiers. Il y avait beaucoup de mouvement de va-et-vient.

Certains invités de la cérémonie de remise et reprise entre l’ancien et le nouveau commissaire municipal au mess des officiers de la police, s’apprêtaient à rentrer mais d’autres étanchaient encore leur soif quand cette grenade a été lancée », indique Moïse Nkurunziza, porte-parole adjoint de la police.

La deuxième grenade a explosé vers 19 heures dans les environs du nouveau marché à Kinama, c’est à côté d’un cabaret. «Cette attaque a fait 3 blessés, ce sont tous des civils », indique porte-parole adjoint de la police.

D’autres explosions de grenades ont été entendues vers une heure du matin de ce lundi 18 avril à Kibenga-Lac, elles ont été suivies de tirs à l’arme automatique. Cette attaque a été lancée par des inconnus chez un certain Abdoul, c’est un administratif à la base. Il habite dans les environs de la permanence du Cndd-Fdd dans ce quartier plutôt calme.

Il y avait chez ce chef de cellule communément appelé ‘’’Nyumbakumi’’ un attroupement de gens venus s’enquérir de la situation. Des impacts de balles ou d’écrans de grenades étaient visibles sur les murs.

«Il n’y a pas eu de dégâts, même ses véhicules sont intacts», indique Ntembagare, le chef de quartier, une information confirmée par Moïse Nkurunziza, porte-parole adjoint de la police.

Il signale qu’il y a eu cette nuit même vers 22 heures des tirs nourris dans le quartier à Kajiji de la zone Kanyosha, «c’était un échange de tirs entre la police et un groupe d’hommes armés mais là aussi il n’y a pas eu de dégâts», se réjouit le porte-parole adjoint de la police.

  5   Vos commentaires
  1. Bagaza

    Je l’ai toujours dit qu’une petite minorite formee de mineurs drogue ne peut pas conduire une rebellion. Le Peuple Burundais est actuellent intelligent pour dementeler ce petit groupe a la solde des genocidaires des Hutus de 1972

    • Ntazizana

      Bagaza, peut-on dire que tu es un de ces
      gens dont tu parles vu les déclarations que tu fais qui semblent être celles de quelqu’un qui s’y connaît bien?

  2. Freddy Ntunga

    Amahoro araganje! Bunyoni urasubira kwishure! canke tanga imihoho!

  3. Jamahaar

    La paix regne a 99.99% du territoire!Le dialogue interne est en cours et la CVR a ete mise sur pieds et sera bientot a l’oeuvre.Pas question de negocier avec des « terroristes » et « poutschistes ».Il faudra toutefois penser le plutot possible a revoir la copie et changer de discours pour reellement trouver une solution aux problemes qui sont a l’origine ces attaques presque quotidiennes visant les forces de l’ordre et les responsables administratifs.Les autorites burundaises prennent du temps pour comprendre la gravite des choses en laissant pourrir la situation croyant qu’elle va se noramaliser d’elle-meme.

  4. Mucezo wa ndani

    Nuko nyene ni gucokoza buhoro buhoro urugamba rurabandanya! !

Publicité