Économie

Bientôt, une loi pour le contrôle des pesticides

08/03/2018 Chanelle Irabaruta 2

Tous les pays ont convenu de la nécessité de surveillance de la fabrication, de la vente et de l’utilisation des pesticides, a déclaré Déo Guide Rurema, ministre de l’Agriculture, au Palais des Congrès de Kigobe. C’était ce mercredi 7 mars lors de la présentation du projet de loi sur les pesticides.

Tous les pays ont convenu de la nécessité de surveillance de la fabrication, de la vente et de l’utilisation des pesticides, a déclaré Déo Guide Rurema, ministre de l’Agriculture, au Palais des Congrès de Kigobe. C’était ce mercredi 7 mars lors de la présentation du projet de loi sur les pesticides.

Deo Guide Rurema : «Les pesticides peuvent être utilisées pour l’amélioration de la production agricole»

Il soutient qu’ils peuvent être utilisés pour l’amélioration de la production agricole sans nuire à la santé. Néanmoins, il évoque la nécessité d’un organe d’exécution de la loi sur ces pesticides en cas de la promulgation.

Pascal Nyabenda, président de l’Assemblée nationale, se préoccupe de l’utilisation incontrôlée des pesticides. Il s’étonne de l’existence au marché des emballages fabriqués à base de ces derniers. Il parle des jerrycans, des sacs, etc. Il recommande plus de vigilance.
Le ministre Rurema tranquillise : «ce projet est une réponse à de telles questions car elle garantit une régulation de l’usage ».

Au sujet des pesticides utilisés de manière frauduleuse, le ministre de l’Agriculture met l’accent sur la sensibilisation à l’intention de la population, particulièrement à ses utilisateurs.
Le projet de loi a été adopté à l’unanimité avec 83 voix.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Rurihose

    Emballages fabriqués à base de ces derniers.
    Est ce que « ces derniers » se réfèrent aux pesticides?
    Sont ils fabriqués au Burundi?

  2. Kimeneke

    Turahona na cancer

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Bujumbura vs Kigali : Quand les mots attirent les maux

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Bujumbura vs Kigali : Quand les mots attirent les maux

Depuis un certain temps, Bujumbura accuse, condamne Kigali. En revanche, Kigali a toujours nié toute implication dans la crise d’un pays voisin, le Burundi. Jusque-là, cela s’exprimait au travers des marche-manifestations et autres expressions à Bujumbura et ailleurs dans des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

392 utilisateurs en ligne