Politique

1er Mai : « Ce ne sont pas les élections qui font vivre bon nombre de Burundais »

01-05-2014

Dans son discours à l’occasion de la fête internationale du travail, le numéro un burundais a appelé les Burundais à se concentrer sur les travaux de développement, et à laisser de côté l’agitation liée à l’actualité politique.

« Joignons l’acte à la parole dans l’appui de la mise en application du programme de soigner la population, car le développement durable du pays en dépend », a déclaré Pierre Nkurunziza. Dans son allocution prononcée dans le Palais de Gitega, il a demandé à la population à faire un examen de conscience pour évaluer ses réalisations.
Rappelant que la Constitution de 2005 restera en vigueur jusqu’aux élections de 2015, avec des « amendements nécessaires effectués après les élections de 2015 », il en a profité pour appeler la population « à ne pas prêter l’oreille aux menteurs et aux mécréants. Restez mobilisez sur votre travail pour développement vos ménages. Sachez bien que vous ne mangerez pas les élections », a-t-il martelé.
Au niveau social, « tout Burundais sera à mesure de se soigner avec une carte d’assistance maladie à 3.000Fbu par personne », soulignant les progrès réalisés en province Cankuzo dans ce programme (90% de la population affiliée). Et de noter que dans les prochains jours, « une étude sera faite pour vulgariser la mutuelle de santé et la sécurité sociale de la population. »

Lutte contre le chômage

A cette fête du 1er mai, le président de la République n’a pas oublié d’inviter les jeunes à s’atteler au travail : «Rompez avec l’habitude de considérer tel ou tel travail comme répugnant. Nous avons mis en place un programme des écoles techniques pour donner de l’emploi à pas mal de jeunes », les a-t-il exhortés.
Devant un parterre de journalistes, le président a souligné que son gouvernement apportera son soutien au programme de création d’emploi en appuyant beaucoup le secteur privé. Selon ses dires, le gouvernement a mis en place un projet très important de création d’emploi pour les jeunes. « En s’inspirant de ce même projet, il sera créé un observatoire de l’offre et de l’emploi qui contribuera à la collecte des informations sur les emplois disponibles. De cette façon le gouvernement pourra avoir des données sûres pour la planification »,a -t-il ajouté. Il a aussi assuré que le Burundi continuera à offrir des facilités aux hommes d’affaires qui investissent au Burundi, aussi bien les nationaux que les étrangers.

Il a, en outre, rappelé qu’à travers le projet Prodefi, « le gouvernement a déjà embauché 20.000 jeunes dans seulement quatre communes » et que ce programme s’étendra à travers tout le pays dans les prochaines années. « Nous félicitons vivement les Burundais qui ont entendu cet appel et qui, désormais, prennent en main leurs projets de développement au lieu de tourner le regard vers le gouvernement, dont il est évident qu’il n’est plus le premier pourvoyeur d’emploi. »

Au niveau éducation, il a appelé les étudiants de l’enseignement supérieur public en grève de regagner les auditoires dans les plus brefs délais pour que leurs revendications soient étudiées.

  33   Vos commentaires
  1. Didier

    « à ne pas prêter l’oreille aux menteurs et aux mécréants. » qui est menteur qui ne l’est pas? qui est mécréants qui ne l’est pas? c’est un discours raté et déplacé. A l’occasion de la fête du travail, c’est une bonne occasion pour S.E Nkurunziza de rassurer la population avec des mots à la place qu’il faut. A mon avis est un discours qui coupe le souffre.

  2. GITI

    « Ce ne sont pas les élections qui font vivre bon nombre de Burundais » ça veut pas non plus dire que les élections ne tueraient pas bon nombre de Burundais.

  3. jpm

    Je ne peux pas perdre mon temps précieux à lire et à terminer ce discours parce que déjà dès le 1er paragraphe, ça sent le gâchis! : » il a demandé à la population à faire un examen de conscience pour évaluer ses réalisations. » …….Que Son Excellence commence d’abord par lui-même! et ensuite par son cercle des « généraux » venus de nulle part et fabriqués de toutes pièces…..dixit X.

  4. Fanalec

    17 ans apès que son mouvement armé ait commis l’irréparable à Buta( Cfr Jerome Ndiho), pourquoi le président n’ose même pas demander pardon au non de ses freres d’arme

    • greg

      Les sans échecs…buyoya…bagaza …micombero ont demandé pardon??? Pourtant ces meurtres ont bien eu lieu avant non? Ba mureka gufata a bahutu nk’ibijuju basha

  5. KanuraRwaruka

    Je voulais feliciter le journal IWACU kuba yarasizeho cette tribune d’expression. Vyamfashije gu confirmant ivyo nahora mbona come mentalite y’abarundi:
    – la majorite y’abarundi sont negatifs,
    – Ils sont incapable de s’unir et de travailler ensemble
    – Dufise inzigo nyinshi de focon que si un de nous reussit, il devient un ennemi, personne a eviter.
    none ko tuvuga ngo Peter yakenesheje u Burundi, haruwakoze ibikogwa vyiterambere Peter aramubuza? Erega si Leta iteza igihugu imbere yonyene.
    Rwaruka, Nitutahindura mentalite, tukamenya ko Union fait la force, Leta zose tuzohora tuzigwanya et nous resterons sous-developer a jamais! Car au lieu que Leta yiyumvira ivyiterambere, yiyumvira d’abord abayirwanya.

    • Yulu

      Je suis d’accord avec toi sur les 3 points mais je ne soutiens pas du tout ta défense de Nkurunziza. En moins que tu le fasses exprès, tu sais que nul part au monde un pays s’est développé sans une bonne politique de développement mise en place par le gouvernement. L’exemple vient d’en haut. Qu’entends-tu par « un bon environnement des affaires »? Est-ce a nous simple citoyens de le faire ou au président et son équipe de le faire? Moi je te montre l’exemple de la Chine, c’est le gouvernement qui est le véritable architecte du développement, le peuple suis les directives d’en haut. Il suffit de créer un bon environnement politique, légal et socio-économique, ou les lois sont respectées, ou la lutte contre la corruption est une réalité et non un simple slogan, ou on sait mettre la personne qu’ils faut a la place qu’il faut, dans ces conditions mon cher ami, rien ne peut stopper le développement, le reste n’étant que spéculation!!!

      Cordialement!!!
      Yulu

      • KanuraRwaruka

        Mon cher Yulu, merci d’etre d’accord sur mes trois points. Ce pendant, à ce qui concerne le Burundi, je suis tres en colère contre l’opposition et aussi contre le gouvernement. Apès toutes ces années de souffrance, c’est comme on a rien appris. On devrais mettre les chicanes de coter et contruire le pays, comme l’Afrique du Sud, le Rwanda ont fait et comme les europeens l’ont fait après la 2eme guerre.
        – Iyo mbona ukuntu les associations, les organisations civiles ou religieuses, meme dans les groupements social z’aBarundi (mugihugu même à l’etranger) baguma barwanyana, j’ai peur que quelque soit le calible du president qu’on va avoir tuzomurwanya pareil et l’avenir nous le dira!
        – Pour Nkurunziza, la grande erreur et de vouloir kwitoza pour la 3e fois. Sinon il a fait son mieux vue la mentalité y’Abarundi. Même l’ONU, USA, lui accorde une note sur les acquis democratique et lui conseil d’en faire héritage y’abarundi. Il n’y a que l’opposition qui ne voit pas, cette avancée!
        – Pour le developpement collectif ou personnel, NTAHANDI BIZOVA ATARI MUMABOKO YACU!
        Bon week end!

      • atos

        hmmm sinibaza ko politik ariyo iteza imbere igihuga…. ehe ndabira aho mwogiy gukora umwe arabahamagara ngo tuj mw ibarabara ngo tugire ikarashishi (imboner…..) uwundi ati twatanzwe tuj kuvyiyamiriza mw ibarabara (le 08 mars……)… non mugomb iterambere rikoroke riva mu kirere??? reka politik beneyo bayikine hama abandi mutekane!
        umurundi wese arota kuba president kuba ministre deputes…..Dieu Seigneur combien de depute et ministres et president on va avoir??? ereg si busness…… genda wirimire ibijumba n imyimbati….wiyigishirize…uvure…..worore …usudire….ubarire…hama 2015 igeze ugende utore hama wisubirire kukazi turabe ko igihugu kidatera imbere…….. kumbure mukanure nayo…nimba mutababona bo barababona……

  6. ndikumana

    barihenda cane tubwirizwa kubikurikiranira hagufi kuko avyanka Canke avyemera biraturaba nyene kiko igihugu nicacu nabo sico bavukanye ahubwo iyo bataba ibijuju bokwitway buhoro kuko hari. igih abarundi tuzokwicara tugashimira imana burya nta mvura idahita

  7. Pioneer

    Un discours sans vision ni strategies. Du verbiage creux comme d’habitude.
    Le Rwanda voisin se fixe un objectif clair: reduire la dependance de l’aide exterieure de 38% actuellement a o% d,ici 6 ans. Chez nous, c’est autre chose. Et on appelle cela developpement. Pathétique!

    • greg

      Pionneer…au Rwanda on accorde le statut de réfugié donc si tu n’aimes plus le Burundi quitte le!!!

  8. Ka Concilie

    President nyakuri nuwo.

  9. HIhi

    Sindonse umwanya wo gusoma ivyo Nkurunziza yavuze. Murakoze mwebwe mwariye umutima amenyo mukabisoma kandi muzi ko bisa na bimwe yama avuga.

  10. Komera

    Ashatse kuvuga nka Micombero yavuga ngo » abize ntibazotwara bose ». Nawe ngo reka gukwirikirana politique y´igihugu nk´amatora, ngo ntibibaraba.
    Mbe iobiturire umuntu yobiterana imbere gute, ko mbona utwo umuntu yungutse ategerezwa kuduhako aba dd kugira ashobore gukora.

  11. kimeneke

    None yavuze kwatazokwitoza canke igihe azosubiza amatongo yanyaze beneburundi??????

  12. Uwo mugabo Nkurunziza yama afise ashira muri discours bidatahuritse
    Kuvuga ngo abatega imitego gouvernement nibo bazoyirwamo
    Ntanumwe atega imitego reta, niyo yonyene yitega imitego,
    Si demains la justice internationale s’occuperait des exécutions extra judiciaires, si lui et ses disciples tombent dedans, ninde azoba yabateze imtego? Si demain les nations unies s’occupaient de l’armement des imbonerakure, ninde azoba abateze imitego?
    Si jamais la justice internationale s’occupait du fusillade au niveau du siège du parti MSD, de la mort de Manirumva, ninde azoba abateze imitego.
    Mu majambo make imitego nimwe muyitega, kandi muzoyirwamwo

  13. Akamaramagambo Mukunda

    Bravo E.Hon. President!

  14. icihutirwa

    Que des mensonges au Barundi. Tout ce que tu dis reste oral, moral et littéral monsieur le président!!!! On en a eu des bons discours et c’est comme ça que les politiciens aimerais bien le moins de nombre intellectuel pour garder ceux qu’ils peuvent manipuler facilement. Tutabeshanye umurundi w’umunyagihugu asanzwe, yoba azi itegeko rimugenga ni bangahe!!! les lois de la constitution même les imbonerakure ne savent pas ce que ça signifient!!!! Umurundi abonye amukoze muminwe canke amuhaye aka 2000f umengo yabonekewe voilà comment nos politiciens continuent à manipuler la soit disant démocratie » des mots doux et des idées clairvoyantes,on en aeu assez ». où est parti le patriotisme?!!!

  15. bora

    Narindire azoteba ashikigwa, nukuri un jour ou l’autre Peter atashikiwe, mbe basha azokwisigura avuga iki?

  16. Mutu

    Je peux vous parier qu’il ne se représentera pas. Les généraux le savent, et voilà pourquoi ils entrainent les Imbonerakure pour semer le chaos ou l’insécurité. Peter découvre comme nous tous que ces généraux préparent son refus de se présenter. Son discours sent « voilà ce que je laisse comme héritage»

  17. Nwari

    Iryo sijambo uko nukwiyamaza kwaDD ,yashimye ibikogwa rusangi, yongera kuterana ubwoba gusa .iyareka Nyabenda akaba ariwe arivuga kuko niwe atwara umugambwe Nkurunziza urakenye,gutandukanya igihugu nu mugambwe

  18. tuvugukuri

    Si c est le cas que les elections ne font vivre bon nombre de burundais;Mr. Le President priere de prendre vos bagages en aout 2015 et quitte bien le palais Presidentiel!
    Comme ca ca sera un bon exemple au burundais que vous dirigez!

  19. Misago

    Un bon discours et bon projets d’avenir. il faut que le president ait notre soutien, puisque le Burundi ne sera pas developpe par un seul homme,mais par les efforts de tous les Burundais. rompons avec nos attitudes negativistes, de critiquer pour critiquer et pensons aux developpement de notre pays. la politique c’est un,et le developpement d’est autre chose. avec la pauvrete,toutes ces chicaneries continueront,luttons alors la cause, au lieu de crier seuleument aux consequences.

  20. KIRARANGANYA

    Mon Dieu, mais quel discours? Aucun projet de société, aucune vision que des mots, rien que des mots qui ne portent pas très loin notre pays. Pour le chômage des jeunes, je paris que S.E. n’a même pas les chiffres de ceux qui ne travaillent pas au Burundi…! ! Qu’est-ce qu’il leur propose? A mon avis, rien…..! Je pense que le départ de S.E NKURUNZIZA du pouvoir en 2015 sera un grand moment pour ce pays car, ce Président manque l’essentiel pour un Chef d’Etat ie la vision et le leadership nécessaires au développement d’une nation…..!

  21. le 13

    le ridicule ne tue pas , sinon aba ageze kumpanda. le 19/20 décembre 2013,igihe bakoranira mu kigobe. bose ntibasemerera bati ni ba traiter ibibazo bijanye nivya east african community, ni vya loi électorale ko ibindi vya amendement de la constitution bitihuta. est-ce que ubu niho ashimye le temps de rassurer le peuple après echec cuisant de son forcing raté qui l,a fragilisé. quel bilan atari gusambura imigambwe gucanishamwo amoko par la CNTB, IMBONERAKURE,hanyuma ngo on ne mange pas les élections. Vélléité machiavélique et politique d,une autruche d,enfouir la tête dans le sable. yibuke wamwibutsa ati tel est pris qui croyait prendre ou on perd tout en voulant tout gagner.

  22. ITEKA RYACU

    « Ce sont les élections qui font vivre les Présidents des pays ». Ce sont les élections qui orientent le pays dans un sens ou un autre. Pourquoi le parti au pouvoir armerait-il les Imbonerakure pour terroriser la population au moment des élections.

    • maurice

      iteka ryanyu « Ce sont les élections qui font vivre les Présidents des pays ». ivyo ni ww ubivuze wishimikije des recherches aprofondies wagize canke tu viens de citer Martin Luther K, ou Thomas Sankara, ou je ne sais qui encore? l’article iraba ijambo rya president, vyanse kugira comment itarimwo « parti au pvr », « imbonerakure » …

  23. Uwarugwanye

    Est-ce vrai que Pierre Nkurunziza s’est finalement présenté devant un parterre de journalistes? Je n’y crois pas. Regarde bien ta phrase, cher Léandre. Tu sais que les Burundais l’avaient attendu depuis 2005, mais sa réponse était toujours  » je n’ai pas de temps pour vos micros ».
    Bon, soit. Le reste de son discours n’est que promesses populistes comme toujours. Seulement, sur la question des étudiants de l’UB et l’ENS, il a tapé à côté et joue perdant car il est à l’origine de ce chaos par son décret mal venu. Quant à dire que les burundais ne mangeront pas les élections, c’est une façon de demander que son parti reste au pouvoir malgré ses manquements graves.

    • ju

      ce n’est pas les élections qui font vivre un bon nombre de la population mais ces sont ces dernières qui font vivre ce petit groupe qui t’entoure; toi et ta famille. Si tu savais ça et tu intériorisait il fallait alors que tu laisse la chance autres enfin de rejoigner cette population que tu tranquillise pour que tu sois tranquille toi ausi .

  24. maurice

    bon discours, bravo Mr le president, que de bons conseils.

    • Ncutizose

      creux,creux,creux,creux,creux

    • gorille

      bravo Mr president vyose bizova mu maboko yacu ! u ! mukubesha kwacu ncp?

Publicité