Jeudi 29 septembre 2022

Publireportages

Les jeunes dans le maintien de la paix et de la sécurité : des acteurs ‘’clé’’

03/05/2022 1
Les jeunes dans le maintien de la paix et de la sécurité : des acteurs ‘’clé’’
Visite des jeunes ambassadeurs de l’Union africaine pour la paix à l’entreprise Kage, appuyée par le PNUD Burundi pour fabriquer des briquettes en bois ou en charbon à partir des déchets biodégradables

Encourager les projets initiés par les jeunes afin qu’ils évitent de s’impliquer dans des conflits, est l’une des recommandations émises par les jeunes africains. C’était ce 23 avril lors du dialogue continental sur l’agenda jeunesse, paix et sécurité, organisé par le gouvernement burundais avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Le Gouvernement du Burundi a organisé ce 23 avril un dialogue continental sur l’agenda jeunesse, paix et sécurité, dans le cadre de sa présidence au Conseil de Paix et Sécurité de l’Union africaine, ce mois d’avril 2022.

Le dialogue s’est tenu en présence du ministre burundais chargé de la Jeunesse, Ezéchiel Nibigira, l’envoyée spéciale de l’Union africaine pour la Jeunesse, le Coordonnateur Résident.ai. du Système des Nations Unies au Burundi, le corps diplomatique, des jeunes ambassadeurs de l’Union Africaine pour la paix et la sécurité, ainsi que des jeunes leaders burundais.

Ambassadeur Willy Nyamitwe, représentant permanent du Burundi à l’Union africaine a fait savoir que ce dialogue continental a pour objectif de conscientiser les Etats et la jeunesse sur le rôle des jeunes dans le maintien de la paix et de la sécurité.

Ambassadeur Willy Nyamitwe : « L’Afrique a compris que le développement ainsi que sa stabilité ainsi que le maintien de la paix et de la sécurité dépendront de comment ils auront autonomisé la jeunesse africaine »

« L’Afrique a compris que le développement ainsi que sa stabilité et le maintien de la paix et de la sécurité dépendront de comment ils auront autonomisé la jeunesse africaine ».

Il a précisé « qu’aussi longtemps que la jeunesse africaine restera désœuvrée, il y a un risque qu’elle s’adonne aux stupéfiants ou qu’elle soit recrutée dans des mouvements terroristes ».

Pour le représentant permanent du Burundi à l’UA, ce dialogue continental est une occasion pour la jeunesse africaine d’échanger et de partager leurs expériences dans la perspective de contribuer dans la stabilité de la paix et de la sécurité dans leurs pays respectifs.
Cependant, le ministre burundais chargé de la jeunesse a déploré le dénigrement que subissent les jeunes impliqués dans le maintien de la paix et de la sécurité de leur pays.

« Tout citoyen a le devoir de contribuer dans le maintien de la paix et de la sécurité de son pays. Les leaders ainsi que les gouvernements doivent comprendre que le rôle des jeunes dans ce combat reste primordial ».

Pour Pauline Deneufbourg, spécialiste pour la Jeunesse au bureau régional du PNUD, la jeunesse africaine a aussi le devoir de s’impliquer dans la réalisation de l’agenda de l’Union africaine Jeunesse, la paix et la sécurité.

Pauline Deneufbourg : « Les gouvernements ne sont pas les responsables, les jeunes doivent s’impliquer dans la réalisation de l’agenda jeunesse, paix et sécurité depuis leurs communautés »

« Les gouvernements ne sont pas les responsables, les jeunes doivent s’impliquer dans la réalisation de l’agenda jeunesse, paix et sécurité depuis leurs communautés ».

Plusieurs manières d’y contribuer ont été proposées à la jeunesse par cette spécialiste, telles que le sport et l’utilisation positive des outils qui émergent partout les nouvelles technologies afin d’influencer les différentes politiques locales ainsi que régionales en matière de paix et de sécurité.

La jeunesse réitère le soutien de leurs gouvernements

Lors de ce dialogue continental, les jeunes présents ont pu échanger des idées et des expériences. Plusieurs recommandations ont été émises telles que la nécessité d’engager les jeunes dans des programmes de volontariat professionnel.

Pour le Conseil national des jeunes, ce dialogue continental est une plus-value pour la jeunesse burundaise. Toutefois, il a réitéré le soutien du gouvernement dans la réalisation des projets initiés par des jeunes pour qu’ils soient impliqués totalement dans le maintien de la paix et de la sécurité.

« Il faut aussi que nos gouvernements renforcent et financent nos projets afin que nous la jeunesse, nous soyons véritablement occupés et comme cela, nous ne serons pas engagés dans des conflits ou dans des groupements pouvant nuire à la paix et à la sécurité », a ajouté le président du Conseil national de la jeunesse, Dr Thierry Ingabire.

Après ce dialogue, les jeunes ambassadeurs de l’Union africaine pour la paix accompagnée par le PNUD et le représentant permanent du Burundi à l’UA ont visité différents projets initiés par des jeunes burundais en mairie de Bujumbura.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Mahwera

    Surtout que la jeunesse comprennent que les systèmes politiques qui les embrigadent se servent d’eux.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une décision qui replace le droit à l’honneur

La décision gêne, dérange, embarrasse. La Cour de Justice de la Communauté Est-Africaine (EAC) a, dans sa chambre d’appel, conclu que la décision de la Cour constitutionnelle du 5 mai 2015 autorisant le candidat du parti au pouvoir d’alors à (…)

Online Users

Total 1 553 users online