Samedi 29 janvier 2022

Société

Vers la réouverture de l’aérodrome de Kirundo ?

17/08/2021 1
Vers la réouverture de l’aérodrome de Kirundo ?
Emmanuel Habimana (casquette noire) : « L’aérodrome de Kirundo a été choisi parmi les points d’entrée dans le circuit touristique de l’EAC »

Un délai de 3 mois a été donné à la population pour suspendre toutes les activités qu’ils exerçaient dans le périmètre de l’aérodrome de Kirundo au nord du Burundi. L’autorité de l’aviation civile en appelle à la protection des endroits aéronautiques.

« Des gens se sont appropriés l’espace réservé à l’aérodrome de Kirundo. Certains y ont déjà construit des maisons, tandis que d’autres y pratiquent des activités agricoles », a déploré Emmanuel Habimana, directeur général de l’Autorité de l’aviation civile du Burundi (AACB) après une visite  sur les lieux ce 16 août.

Il rappelle que l’aérodrome de Kirundo a été choisi parmi les points d’entrée dans le circuit touristique de la Communauté Est Africaine (EAC). « Il doit être bien aménagé pour qu’il soit prêt à servir dans ce projet régional », a-t-il ajouté. Néanmoins, il a fait savoir qu’il n’y a pas encore d’activités aéronautiques qui s’y exercent pour le moment.

Concernant  l’entretien des aérodromes au Burundi, Emmanuel Habimana a indiqué que l’AACB ne peut pas dépenser des moyens sur des espaces qui ne sont pas utilisées.

« La priorité est faite aux espaces qui fonctionnent régulièrement. Pour le reste, on garde et protège les terrains, et l’on déploie les moyens lorsqu’il y a une activité prévue ».
Le directeur général de l’AACB a expliqué que des indemnités ont été allouées aux propriétaires des espaces choisis pour servir des activités aéronautiques.  Il a exhorté l’administration à veiller à ce que personne ne s’approprie ces périmètres abritant les aérodromes.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Ngomirakiza

    « …« Des gens se sont appropriés l’espace réservé à l’aérodrome de Kirundo. Certains y ont déjà construit des maisons, tandis que d’autres y pratiquent des activités agricoles », a déploré Emmanuel Habimana, directeur général de l’Autorité de l’aviation civile du Burundi (AACB) après une descente effectuée sur les lieux ce 16 août »….
    Il faut bâtir l’Etat de droit. Chacun ne peut pas agir comme il l’entend ! Commençons par le sommet et la base suivra.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Recrutement. Une épine dans le pied des entreprises publiques

Les défis soulevés par les directeurs généraux de la Régie nationale des postes (RNP) et de l’Office national des télécommunications (ONATEL) lors de la visite de la ministre en charge de la Communication sont énormes. D’aucuns se demandent si ces (…)

Online Users

Total 4 205 users online