EN

Société

Une connivence d’évasion d’un fraudeur de certificats de test covid-19 non démontrée

12/01/2021 Emery Kwizera Commentaires fermés sur Une connivence d’évasion d’un fraudeur de certificats de test covid-19 non démontrée
Une connivence d’évasion d’un fraudeur de certificats de test covid-19 non démontrée
Les trois accusés pendant les débats contradictoires dans l’une des salles d’audience du Tribunal de Grande Instance de Mukaza

Dans un procès de fragrance de ce 11 janvier 2021, le ministère public a chargé Bed Nzeyimana, l’officier de police judiciaire du camp Buyenzi de faciliter l’évasion d’un certain Etienne, propriétaire d’un cybercafé à Bwiza en commune Mukaza. Lui, balaie avec le revers de la main tout ce qu’il lui est reproché.

Bed Nzeyimana est accusé avec ses deux travailleurs, Benjamin Kanakimana et Blaise Pascal Mutwenzi, de fabriquer des faux documents dont des certificats de test négatifs à la covid-19 normalement délivrés par l’Institut national de la Santé publique. Les trois avaient comparu devant le juge du Tribunal de Grande Instance de Mukaza dans un procès de fragrance. Tous ont plaidé non coupables.

La grande partie des débats contradictoires a été prise par le ministère public et l’OPJ reproché de faciliter l’évasion du principal accusé. «Il a pris le procès-verbal (PV) de saisi mais a laissé s’évader Etienne », a-t-il chargé.

M. Nzeyimana reconnaît qu’il a effectué ce PV. Néanmoins, s’est-il défendu son chef l’avait ordonné de faire seulement un PV : « Il m’avait demandé de faire le PV et m’a expliqué que le reste du dossier sera suivi par un certain Désiré, un autre OPJ ».

Selon ce détenu, Etienne avait passé une journée avec Désiré et son chef en toute quiétude. Donc pour lui, il ne pouvait pas incarcérer quelqu’un dans ces conditions, il n’était même pas menotté.

Le ministère public l’accuse aussi d’avoir fait un PV non signé et de ne pas transmettre le PV à son chef. Ce qu’il nie catégoriquement. « J’ai transmis le PV au chef via WhatsApp, il est signé j’ai même sa photo dans mon téléphone, je suis prêt à le démontrer si le juge me donne l’occasion». C’est à chaudes larmes qu’il a tenu à dire au juge que ses collègues lui ont tendu un piège. « Que Dieu leur pardonne ce qu’il m’ont fait», a-t-il lâché en pleurant.

Ce qui a étonné le public est que bien que le demandeur et le défendeur se soient accordés pour dire que Bed Nzeyimana a fait un PV de saisi, les juges du siège n’ont pas pu le trouver dans le dossier devant eux. « Nous n’avons que des PV effectués part Désiré». Et le Ministère public de se défendre : « Je pourrais l’avoir laissé au bureau ou perdu, mais l’essentiel est qu’il reconnaît qu’il a fait le PV».

Après les débats les juges ont reporté le procès pour ce 12 janvier 2021. « Désiré Uwimana doit comparaître, le tribunal a besoin de lui pour des enquêtes. » Il a été demandé à l’OPJ Nzeyimana de revenir avec son PV de saisi signé.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Le parti de l’aigle, quel renouvellement ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le parti de l’aigle, quel renouvellement ?

Dès l’élection d’Evariste Ndayishimiye à la tête de la République, la question sur son successeur au secrétariat général du parti a surgi. Mais selon plusieurs sources, au CNDD-FDD, c’est le Conseil des Sages qui détient le vrai pouvoir. En fait, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 314 users online