Dimanche 23 juin 2024

Société

L’ancien porte-parole du mouvement Cndd-Fdd n’est plus

08/01/2021 Commentaires fermés sur L’ancien porte-parole du mouvement Cndd-Fdd n’est plus
L’ancien porte-parole du mouvement Cndd-Fdd n’est plus
Jérôme Ndiho de son vivant ©Droits réservés

Jérôme Ndiho est mort suite à un accident de roulage de jeudi 7 janvier 2021. Le présentant comme un combattant pour la démocratie et la liberté, le parti Cndd-Fdd a adressés ’’ses condoléances les plus attristés à sa famille, aux amis et frères de lutte’’ sur son compte twitter. « Jérôme a consacré sa vie dans le combat pour la démocratie », a tenu à préciser l’Ambassadeur Alain Aimé Nyamitwe et ancien chef de la diplomatie burundaise.

Cet ancien porte-parole du mouvement armé qui est l’actuel parti au pouvoir Cndd-Fdd dans les années 1997 a d’abord été journaliste à la Voix de la Révolution, la radio nationale du Burundi en 1971 et à la Radiotélévision belge francophone de1972 à 1975.

Il était chef de cabinet de l’Ombudsman burundais de 2016 à 2017. Jérôme Ndiho a aussi été porte-parole de cette institution pendant plusieurs années.

Comme porte-parole du mouvement Cndd-Fdd, Jérôme Ndiho était surtout connu pour avoir revendiqué une attaque qui a coûté la vie aux 40 jeunes séminaristes de Buta, au sud du Burundi, le 30 avril 1997, mais aussi sur ses positions sur le fondateur de l’Uprona, qui a lutté pour l’indépendance du Burundi.
Pour lui, ce n’est pas le prince Louis Rwagasore qui a fondé ce parti, mais plutôt Paul Mirerekano, son beau-père. Jérôme Ndiho était natif de la commune Kabezi en province de Bujumbura.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La mobilisation des « radins » pour les quatre bougies de Neva

Comme il se doit en pareille situation, les festivités marquant les quatre ans au pouvoir du président Evariste Ndayishimiye, organisées à Nyabihanga, en pleine province de Mwaro, une contrée de citoyens jouissant à tort ou à raison d’une légendaire réputation (…)

Online Users

Total 2 442 users online