EN

Société

Un licenciement qui ne passe pas à Bujumbura city market

23/10/2020 Alain Majesté Barenga Commentaires fermés sur Un licenciement qui ne passe pas à Bujumbura city market
Un licenciement qui ne passe pas à Bujumbura city market
Sit in des employés devant les bureaux de Bujumbura City Market

Plus de soixante anciens employés du marché « Bujumbura city market », dit « Kwa siyoni », appartenant à l’homme d’affaires Sion Nikobiri, ont fait un sit-in devant les bureaux des ressources humaines de ce grand marché privé. Ils protestaient contre une procédure de licenciement qui, selon eux, viole la loi.

“Le 16 avril 2020 ,on nous a mis au chômage technique suite à la chute des recettes suite en raison de la covid 19. Mais on n’a rien reçu comme indemnité ou allocations. Six mois après notre mise au chômage, nos anciens employeurs nous ont exigé de signer une résiliation de contrat sans condition alors qu’ils ont engagé d’autres employés pour nous remplacer. C’est pourquoi on a décidé de venir faire un sit-in pour refuser ce diktat du propriétaire de « Bujumbura city Market », car on avait tous des contrats à durée indéterminée. La loi est claire dans ce cas » a expliqué une représentante de ces employés .

Contacté, l’homme d’affaires Sion Nikobiri, propriétaire de ce marché , a refusé de s’exprimer sur ce dossier même s’il admet que ce sont ses anciens employés qui ont assiégé ses bureaux.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Traduire les paroles en actes

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Traduire les paroles en actes

A Karusi lors de la clôture de la semaine dédiée aux héros de la lutte pour la paix et la démocratie, le Président a encore déclaré la guerre à la corruption : « Nous n’allons en aucun cas tolérer les (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 128 users online