Mercredi 29 mai 2024

Sécurité

Région Ouest/Cibitoke : Plus de 30 personnes arrêtées à la frontière de Ruhwa

14/08/2023 Commentaires fermés sur Région Ouest/Cibitoke : Plus de 30 personnes arrêtées à la frontière de Ruhwa
Région Ouest/Cibitoke : Plus de 30 personnes arrêtées à la frontière de Ruhwa
Les petits commerçants des collines Nyempundu et Nyamakarabo sont arrêtés en passant par la rivière Ruhwa clandestinement

Elles sont d’accusées de commerce illicite. De leur côté, elles demandent la libre circulation des biens et des personnes avec le Rwanda. L’administration exhorte aux commerçants d’utiliser les postes frontaliers déjà réouverts officiellement et bien connus.

Des mouvements de petits commerçants transitant la rivière Ruhwa vers le Rwanda sur les collines Nyempundu et Nyamakarabo, commune Mugina de la province de Cibitoke sont surveillés à la loupe par l’administration.

Pour cause, celle-ci indique que jusqu’à présent tous les passages à l’eau sont interdits. Pourtant d’après une source locale, une grande partie des marchandises en direction et provenance du Rwanda passe clandestinement surtout pendant la nuit sur cette rivière.

« Avant les tensions diplomatiques de 2015 entre les deux États, les passages à l’eau étaient autorisés et des mouvements de personnes étaient intenses », explique un octogénaire rencontré sur place.

Actuellement, la réouverture des frontières concerne seulement les points de passage par la route souvent située loin des habitants des collines précitées qui ne sont pas pratiques pour eux.

C’est la raison pour laquelle, les mêmes habitants demandent la réouverture de la frontière qui passe par l’eau car même au Rwanda, le passage par l’eau vers le Burundi est autorisé.

Des grognes s’observent donc sur place d’autant plus que dans une période ne dépassant pas 2 semaines, 32 personnes ont été arrêtées et détenues quelques temps dans le cachot de la commune Mugina.
« Elles sont relâchées après versement des amendes et leurs marchandises sont saisies », précise une source sécuritaire sous couvert d’anonymat.

« La réouverture de la frontière sur la Ruhwa est à l’étude »

L’un des commerçants rencontrés sur place exhorte aux autorités administratives d’emboiter le pas à leurs collègues rwandais en vue de faciliter les affaires de part et d’autre des frontières : « Dans le cas d’espèce et comme cela se faisait naguère, l’administration devrait placer des percepteurs de taxe et les policiers sur la frontière pour assurer la circulation ».

Pour lui, le manque à gagner est énorme car les marchandises qui devraient être vendues de l’autre côté de la frontière comme les produits vivriers pourrissent sur place faute de preneurs alors qu’elles rapportent de gros sous sur les marchés rwandais.

Même les rwandais grognent et veulent que les lignes bougent. D’après un témoignage reçu, les petits commerçants rwandais, par le biais de l’un d’eux contacté par téléphone, souhaitent le rétablissement des règles visant la libre circulation des échanges sur les frontières.

Il ajoute en outre que les échanges commerciaux et les visites familiales d’ordre social pourront contribuer davantage à l’affermisse- ment des relations diplomatiques entre les 2 pays.

Contacté sur place, l’un des administratifs à Mugina indique que cette question de rouvrir la frontière maritime sur la rivière Ruhwa est à l’étude avant de demander la patience aux habitants et leur conseille d’user entre temps les frontières terrestres.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La Crédibilité de la Ceni en Jeu

Le train des élections de 2025 (communales et législatives) et de 2027 (présidentielles) est déjà en marche. La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) se dit à l’œuvre. Depuis février, elle a déjà mené plusieurs activités. Le nouveau Code Électoral a (…)

Online Users

Total 2 590 users online