Dimanche 21 juillet 2024

Archives

Police : des enquêtes sont en cours pour déterminer l’identité des cadavres découverts ce lundi

Police: Des enquêtes sont en cours pour déterminer l’identité des cadavres découverts ce lundi
Police: Des enquêtes sont en cours pour déterminer l’identité des cadavres découverts ce lundi

Le porte-parole adjoint de la police, Pierre Nkurikiye confirme la découverte dans la matinée de ce lundi 14 septembre de 4 cadavres dans les quartiers nord de la capitale Bujumbura.

Le premier a été retrouvé à Cibitoke à la jonction de l’avenue Busoni à Kinama et de la route principale goudronnée appelée ’’Dorsale’’ séparant ces deux quartiers. Cette personne n’a pas été identifiée.

L’autre corps sans vie a été retrouvé à Buterere sur la route menant vers l’aéroport. Il était emballé dans un sac. Selon des sources sur place, il s’appellerait Jean-Marie Niyonzima. Il aurait été enlevé à Musaga par des agents du SNR ce dimanche.

Un autre cadavre a été découvert ce matin par des passants dans la rivière Nyabagere à Ngagara dans le quartier 10. La semaine dernière, un autre cadavre a été retrouvé à Cibitoke dans cette même rivière qui sépare ces deux quartiers. Il s’agissait d’un ancien militaire.

L’autre cas signalé par porte-parole adjoint de la police, concerne une personne tuée la nuit dernière par des policiers dans les environs de la Brarudi. «C’étaient des bandits, ils étaient à bord d’une voiture station wagon de type Toyota Probox. La police a ouvert le feu quand elle les a surpris en train de commettre leur forfait. Et c’est le chauffeur qui a été atteint mortellement, son complice a réussi à s’échapper.»

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. dester

    hhahaha wica abandi, utiyumvira ko nawe vyari kugushikira!!!!!

  2. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Un pays où la seule chose qui marche pour le moment est la dissémination des cadavres un peu partout dans la ville de Bujumbura ! Cette situation rappelle à s’y méprendre ce qui s’est passé après les élections de 2010 quand les militants du FNL-Rwasa ont été décimés…! Serions-nous entrain de mettre en œuvre le discours d’investiture de S.E. qui parlait d’Ifu y’imijira ? Le 3è mandat coûtera cher au peuple Burundais…. ! Dieu sauve le Burundi… !

  3. mahoro

    Peut-être je me trompe mais sauf le Christian pour les soeurs italiennes, je n’ai pas mémoire d’enquêtes abouties!!!Et si la Police se taisait seulement…

    • Si elle pouvait se taire, elle ne ferait pas ce qu’elle fait. Le caractère est une association de beaucoup de traits, il n’y a pas un seul qui soit isolé.

  4. mupira

    Si demain c’est toi qui nous dira ko amatohoza yatanguye?

  5. Yovu

    AMARASO!!! Wewe uhishirira uwishe kugira uronke umushahara, urihana. Rammmbbba

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 2 585 users online