Samedi 20 juillet 2024

Politique

Plusieurs chefs d’Etat dont Evariste Ndayishimiye à Kinshasa pour parler de la sécurité dans la région

24/02/2022 1
Plusieurs chefs d’Etat dont Evariste Ndayishimiye à Kinshasa pour parler de la sécurité dans la région
Le président Evariste Ndayishimiye avec son homologue congolais

La Cité de lOUA à Kinshasa accueille ce jeudi 24 février la 10ème réunion de haut niveau du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC.

C’est avec lappui des institutions garantes de lAccord-cadre, à savoir les Nations Unies (ONU), l’Union Africaine (UA), la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) et la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).

La réunion examinera les progrès et les défis dans la mise en uvre des engagements au titre de lAccord-cadre signé à Addis-Abeba, en Éthiopie, le 24 février 2013, en mettant l’accent sur la coopération politique et sécuritaire ainsi que sur le développement économique.

Cest au moment où plusieurs mouvements armés et troupes sont signalés à l’est de la RDC, ce qui déstabilise cette région en proie à des guerres incessantes avec comme corollaire des mouvements de populations et l’insécurité grandissante.

A l’issue de cette rencontre de haut niveau, le président de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, assurera la présidence de ce Mécanisme pendant un an, succédant ainsi au président ougandais, Yoweri Kaguta Museveni.

Plusieurs Chefs d’État et de Gouvernement, ainsi que de hauts fonctionnaires des 13 pays signataires de lAccord-cadre, les représentants de ses institutions garantes, ainsi que des observateurs de la Communauté internationale sont déjà à Kinshasa.

Le Conseil consultatif pour les femmes, la paix et la sécurité dans la région des Grands Lacs sera également représenté à la cérémonie d’ouverture de cette 10ème réunion de haut niveau du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Kamwenubusa

    Depuis qu’on en parle, à quand l’arrivée de la paix pour le bonheur des peuples de la région ?

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 3 330 users online