Politique

Pas d’aide directe, mais un soutien à la population

27/10/2017 Parfait Gahama 12

Le ministre des Finances et l’ambassadeur de l’UE au Burundi ont signé, vendredi dernier, un accord de financement de 95 millions d’euros. Une assistance dans les secteurs de l’agriculture, de la santé et de l’énergie.

L’Ambassadeur de l’UE, à gauche, et le ministre de Finances, à droite, lors de la signature de l’accord.

« Cette nouvelle convention de financement constitue pour le gouvernement une étape importante dans la mise en œuvre de nos engagements mutuels et participe sans doute à l’amélioration de nos relations de coopération » a déclaré, le ministre des Finances, Domitien Ndihokubwayo.

Ce financement s’inscrit dans la continuité de mise en œuvre des priorités du gouvernement retenues dans le programme indicatif national. Celui-ci cadre avec les principales orientations du PNUD à l’horizon 2030.

« De façon spécifique, cet appui à la population sera consacré à la réduction de l’insécurité alimentaire et la malnutrition. » Et il entraînera aussi l’accroissement de l’accessibilité et la qualité des services de santé ainsi que l’accès des populations les plus pauvres en milieu rural à une source d’énergie renouvelable. « Les projets à financer seront déterminés conjointement par les ministères concernés et l’UE. » Les travaux qui seront réalisés dans le cadre de ce programme étendront et approfondiront les activités en cours qui ont déjà prouvé leur efficacité.

M. Ndihokubwayo signale, par ailleurs, que le gouvernement regrette toutefois le gel des financements de l’UE : « Une bonne partie des fonds prévus dans le cadre du programme indicatif national n’ont pas pu être engagés, suite aux vicissitudes récentes de notre coopération alors que les besoins dans les secteurs retenus étaient immenses. » Et il espère que cette reprise des financements va donner un coup d’accélérateur à la coopération entre le Burundi et l’UE qui n’est pas au beau fixe depuis mars 2016.

Pas de dégel des sanctions de l’UE

L’ambassadeur de l’Union Européenne au Burundi, Wolfram Vetter, indique que cet accord de financement s’inscrit dans le cadre d’un programme de sept ans de l’UE pour le Burundi. « Cette nouvelle mesure de financement fait partie de l’argent alloué à ce programme et s’ajoute aux autres lancés depuis 2015 pour un montant de 119,5 millions d’euros. »
L’ambassadeur Vetter explique qu’il ne s’agit pas d’un dégel des sanctions de l’UE contre le gouvernement burundais pour le non-respect de l’article 96 de l’Accord de Cotonou. «Les sanctions de l’UE suspendent seulement l’aide directe au gouvernement. »

A propos du dégel de l’aide directe à l’Etat burundais, l’ambassadeur Vetter est catégorique : « La balle est dans le camp des autorités burundaises. C’est à elles de changer la situation. L’UE attend encore de leur part des garanties sur le respect des droits de l’homme, le renforcement de l’Etat de droit, l’élargissement de l’espace politique et la liberté de la presse. »Et d’ajouter aussitôt : « Si le gouvernement répond à ces attentes par des mesures concrètes, l’UE pourra revoir sa décision. »

L’ambassadeur Vetter tient à souligner que l’UE reste l’un des plus grands partenaires du pays avec des actions de soutien direct à la population burundaise : « Elle finance la moitié des coûts opérationnels de 700 centres médicaux et, par cet appui, des femmes enceintes et des enfants de moins de cinq ans reçoivent des soins gratuits. Elle assure la fourniture des repas quotidiens pour des écoliers sur une période de deux ans dans le cadre d’un programme de 5 millions d’euros. »

Forum des lecteurs d'Iwacu

12 réactions
  1. juju

    Quand le groupe peter etait dans le maquis, il n’etait rebelle puisqu’il avait des reclamations legitimes(qui ne l’autorisaient pas a tuer des innocents). C’est depuis qu’il est au pouvoir qu’il est rebelle contre le peuple Burundais.

  2. Gihehero

    Quels sont ces directeurs de programmes limogés ??? La ministre devrait aussi être remercié mais elle membre du system DD niyiraramire

  3. Rwarwa

    None ko CNARED, Tabara, forebu etc. vyabafyuye abo bazungu ni baduhe ayo mafaranga twirire turashonje !!

  4. Adamond Christiana

    Rurihose ndagerageza ndaguhe icizere! Umviriza uru ruririmbo rwa Alpha Blondy!Titre ni:”wari bana” ,ariko avugamwo multipartisme!Ntaho bitaniye na rya jambo rya Sankara Thomas!(Manque d’organisation)!Akajagari!Abakozi ntibahembwa neza,…ariko abari hejuru(ubutegetsi bwibereye muri paradizo)!

  5. Adamond Christiana

    Mu kirundi ngo:”Uwukira ingwara arayirata”. Ikibazo caba dictacteurs ntibemera ko barwaye!Vyose kuribo ni vyiza! Ariko umviriza Thomas Sankara yahoze ari prezida wa Burkina Faso,aremera ko bafise igorane yokwiy’organiser”Manque d’organisation”!Un bon leader ategerezwa kubona aharwaye!Uburundi,Urwanda,Uganda,DRC,Congo Braza,Tchad,Gabon,Kenya,…bobo babona ko vyose ari sawa ari muri paradiso(paradiso y’abategetsi bonyene ntibaho,mugihe abanyagihugu bakenye)!!Or no mw’ijwuru,Imana yarabonye ko ahari apayipinga,kandi ntiyabishe,yabarungitse kw’isi,kugira bahiganwe,kugira barondere abayoboke babo!

  6. Rugamba

    Bonne observation. Ce qui est triste, c’est de s’attendre à ce que tu meurs au pouvoir pendant que le peuple est dans la misère, sans oublier les tueries, tortures, viols au quotidian et se réjouir que les opposants prennent le large.

  7. Adamond Christian

    Qui nous sortira de cette galère?C’est une bonne organisation cfr Sankara Thomas,le heros ex-president du Burkifaso pour le non egoiisme!
    Sankara T:”Notre pays produit suffisament de quoi nous nourrir,nous pouvons depasser meme notre production,malheureusement PAR MANQUE DE L’ORGANISATION nous sommes encore obliges de tendre la main pour demander les aides alimentairs,…”!
    https://www.youtube.com/watch?v=5dIqWzNQiaw

  8. Prophète

    @rurihose
    Africa izotabagwa nuko Yesu agarutse kuko illuminati yaradushayemwo

  9. Mafero

    Erata: financer

  10. Mafero

    Le message de l’UE est clair et limpide: “Comment pouvez-vous élaborer des projets à court, moyen, ou à long terme sans miser sur même un rond pour les fincancer?” Je crois que le Gouvernement ne devrait pas regretter le gel des aides directes en provenance de l’UE, souveraineté oblige.

  11. Rurihose

    Notre région est maudite
    Kabila est entrain de tordre tous les accords signés pour s’éternuser au pouvoir
    2) Le sénile N7 s’emploie méthodiquement à détruire son pays pourvu qu’il meurt au pouvoir
    3) Voyez vous ce qui se passe au Kenya?
    4) Je n’ose même pas parler du Burundi
    Dans ces pays cités, le taux de chômage des jeunes atteint 50%.
    Et nous survivons grâce à des ponctions d’aide étrangère.
    Quel gâchis.
    Qui nous sortira de cette galère?

  12. manira

    Et donc est ce que le parti va organiser une manif pour dire merci à l’UE ce samedi ou vont ils rester hypocrite ce w-e ?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Le 25 septembre, le chef de l’Etat anime une conférence publique. La date coïncide avec la période des 100 premiers jours du général-major Evariste Ndayishimiye à la tête du pays des mille et une collines, le Burundi. Très scrutée, cette (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 960 users online