Samedi 20 juillet 2024

Économie

Olucome : «Nous sommes contre la politique de la chaise vide mais… »

15/03/2018 1
Olucome : «Nous sommes contre la politique de la chaise vide mais… »
Gabriel Rufyiri : «notre code d'éthique ne correspond pas à l'idéologie du Forum Citoyen».

Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome (Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques), justifie son refus de participer au choix du représentant de la société civile au «Forum citoyen» par des divergences de vocations.

Ce conclave réunissait du 9 au 11 mars à Louvain en Belgique des forces qui se sont levées contre le 3ème mandat du président Pierre Nkurunziza.

L’Olucome est une organisation dont les décisions s’inspirent de son code d’éthique et de ses valeurs. «Nous répondons à toutes les invitations parce que nous sommes contre la politique de la chaise vide».
Il salue toutes les initiatives de ramener Bujumbura au respect de l’Accord d’Arusha : «sans toutefois mélanger politique et société civile dans une même structure».

Selon lui, le code d’éthique de son organisation ne correspond pas à l’idéologie du Forum citoyen. Pour rappel, ce dernier vise particulièrement à empêcher la tenue du référendum prévu au mois de mai prochain.

Des délégués des partis d’opposition, des activistes de la société civile et des représentants des journalistes en exil ont participé à la réunion de création de ce «Forum citoyen».

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Nicholas Abbé

    Merci pour une presse transparente et courageuse!
    He vous price de bien vouloir permettre mon abonnement!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 3 076 users online