Vendredi 23 février 2024

Santé

Nyanza-Lac : mobilisation contre les maladies des mains sales

24/02/2017 Commentaires fermés sur Nyanza-Lac : mobilisation contre les maladies des mains sales

La Croix Rouge du Burundi alimente en eau potable la population de la colline Nyabigina, commune de Nyanza-Lac. Satisfaction des bénéficiaires.

Un représentant de la Croix Rouge Burundi en train de boire l’eau captée de la colline Nyabigina
Un représentant de la Croix Rouge Burundi en train de boire l’eau captée de la colline Nyabigina

La commune de Nyanza-lac est souvent frappée par le choléra et d’autres maladies des mains sales. Selon Balthazar Bacinoni qui avait représenté la Croix Rouge dans ces cérémonies de remise officielle, ce 21 février, c’est dans le but de lutter contre ces maladies que cette organisation a distribué l’eau potable à la population de cette colline. Il lui a par ailleurs demandé d’entretenir ces infrastructures hydrauliques via les comités de gestion qui ont été mis en place.

Il a précisé que 29 bornes fontaines ont été construites, 5 réservoirs ainsi que la pose des canalisations et des accessoires. Cette adduction d’eau tire le captage de deux sources à savoir Murandamutsi I et II.

Assainissement du milieu et renforcement de l’hygiène

N.A , une habitante de Nyabigina a indique que la colline est peuplée majoritairement des personnes vulnérables dont des rapatriés. Elle a souligné que le risque d’attraper des maladies des mains sales reste grand. C’est pour cette raison qu’elle a demandé à la Croix Rouge de faire des travaux d’assainissement et un renforcement de l’hygiène.

Bernard Ntahomvukiye, conseiller principal du gouverneur de Makamba a demandé à cette organisation humanitaire d’intervenir dans d’autres communes comme Kibago et Kayogoro qui accusent un manque criant d’eau potable. Il lui a demandé d’ aménager les sources d’eau qui sont très abondantes dans cette province .Il a promis que les infrastructures hydrauliques seront entretenues.

L’administrateur de la commune de Nyanza-lac a lancé un appel aux différents partenaires de venir appuyer sa commune dans plusieurs domaines, compte tenu d’autres facteurs comme le nombre élevé des vulnérables ainsi que la mobilité constante de sa population.

Cette commune est en train d’accueillir des retournés suite à cette récente crise. Signalons que ce projet d’adduction a été financé par le CICR.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Démocratiser le débat sur le marché public

Brouille entre le gouvernement du Burundi et la société Sogea Satom autour des travaux de réhabilitation de la route nationale 3, tronçon Rumonge-Gitaza. Le ministre en charge des infrastructures a pris la décision de suspendre le paiement des frais additionnels (…)

Online Users

Total 1 241 users online