Lundi 04 mars 2024

Archives

Musaga : 8 arrestations après une fusillade

12/04/2016 4
Une patrouille à Musaga
Une patrouille à Musaga

Des explosions de grenades et des tirs à l’arme automatique ont été entendus ce lundi 11 avril en début de soirée à la 1ère, à la 2ème et à la 3ème avenue de cette zone contestataire. La police procédait à des arrestations.

Des sources contactées à Musaga affirment que la police voulait arrêter une certain Adamo, qui ferait partie d’un groupe armé qui fait des navettes dans cette zone. Dans la foulée, la police a arrêté en tout 8 jeunes gens à la première et à la deuxième avenues. Leurs proches dénoncent ce qu’ils appellent ’’arrestations en cascade’’. Ils se disent inquiets et demandent que ces jeunes gens ne soient pas torturés ou tués.

Selon des témoins, lors de l’arrestation de cette personne recherchée, les agents ont été attaqués à la grenade. La police a riposté en tirant plusieurs coups de feu. D’autres sources nous indiquent qu’il y a eu échanges de tirs entre ces policiers et une bande armée.

L’administration appelle les habitants de Musaga à dénoncer les jeunes qui font partie de ces groupes armés qui circulent dans cette zone. Signalons qu’une réunion sur la sécurité organisée dans ce quartier a été écourtée samedi dernier suite aux coups de feu et à l’explosion d’une grenade dans les environs où se déroulait cette rencontre. C’est une réédition presque de ce qui s’est passé le week-end précédent.

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. Jamahaar

    Iyo bataba Abagamba ico gihugu kiba caragurishijwe icamunara kumwe bagurisha indege y’umukuru w’igihugu, Falcon 50.Ego zarahinduye imirisho ntibakikiramutswa mugabo uwutsinzqwe ntibaca batsindaho.Ntawuzi iyo umuyaga uhinda werekera.

  2. kaze

    Les choses ont changé, le temps aussi ! ! Les bagamba reposez vous! 500 ans de reigne q voulez vs franchement ?

  3. komera

    Musaga est peuplé par des Bagamba originaires ils vont se battre, se battre, jusqu´à la dernière energie!!

  4. harerimana pacifique

    ko banse kwirwanira kandi bobatsinze, nibareke babamare. none tugire duti vyifashe gute?gufatwa ukajanwa utirwaniye nkintama?ivyo bintu ni ibiki?

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Écoute dans le vent… de Buringa… de Vugizo…

Combien de sanglots doit-on entendre lors des funérailles des nôtres emportés dans des tueries, avant que les pleurs n’emplissent toute la Nation, dans toutes ses sphères, et ne brisent toutes les murailles et autres tours d’ivoire ou palais ? Combien (…)

Online Users

Total 1 359 users online