Lundi 19 avril 2021

Politique

MRC–Rurenzangemero : la célébration de ses 17 ans d’agrément reportée sine die

15/12/2019 Commentaires fermés sur MRC–Rurenzangemero : la célébration de ses 17 ans d’agrément reportée sine die
MRC–Rurenzangemero : la célébration de ses 17 ans d’agrément reportée sine die
Anselme Hatungimigabo : « Si tout Murundi a droit d’adhérer à un parti politique de son choix, pourquoi eux ne le feront-t-ils pas ? »

Dans une correspondance du jeudi 12 décembre, adressée au président de ce parti, le ministre de l’Intérieur lui demande de surseoir à l’organisation des festivités marquant son 17 ème anniversaire. En cause : sa décision d’organiser un tel évènement sans l’aval des autres membres du directoire.

« En effet, cela est d’autant plus étonnant qu’un mois après votre démission, vous revenez sur votre décision personnelle sans le consentement des autres membres », libère ladite correspondance.

De quoi davantage interroger Anselme Hatungimigabo, président de la commission chargée de l’organisation, mobilisation et propagande sur ce que cacherait cette lettre. «Depuis l’agrément du parti, outre le comité exécutif, c’est le bureau politique qui décide quand se tient le congrès. Dans les textes statutaires, il n’y a jamais eu un organe qu’on appelle directoire ».

Pour lui, c’est une preuve qui montre à suffisance que la décision du ministre de l’Intérieur aurait été influencée par des gens qui ne veulent que torpiller les efforts de reconstruction. « Parce qu’après tout dans chaque organisation des divergences de vues existent toujours ». 

Quant à certaines voix qui laissent croire que ladite assemblée devrait sceller l’alliance avec les Upronistes de l’aile Ngayimpenda, il s’étonne : « Quoi de plus normal que cela ? Si tout Murundi a droit d’adhérer à un parti politique de son choix, pourquoi eux ne le feront-t-ils pas ? ». De surcroît, conclut-il : « En tant qu’indépendants, ils ont cette pleine la liberté ».

Pour rappel, en marge de ces festivités, était prévue une assemblée ordinaire au cours de laquelle plus de 300 membres devraient adhérer à ce parti.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La grande muette invitée à redorer son image écornée

Ce ne sont pas des « faits divers ». Quelle mouche a piqué la grande « muette » ? L’armée burundaise occupe rarement les colonnes d’Iwacu. Elle s’exprime peu d’ailleurs. Mais jusqu’ici, la grande muette burundaise était relativement reconnue et (…)

Online Users

Total 1 193 users online