Jeudi 01 décembre 2022

Sécurité

L’Eglise Euzebu décapitée : deux morts dont son représentant

04/04/2022 3
L’Eglise Euzebu décapitée : deux morts dont son représentant
Jean-Gordien Niyungeko, une des victimes

La mauvaise nouvelle a été annoncée dans la nuit du 2 avril 2022 par un proche de la victime, il était tout en en pleurs. « Chers frères et amis de la croix, je voudrais vous communiquer que notre représentant légal vient d’être tué par balle. Il vient de mourir pour rien ».

Celui qui affirmait avoir été dans une réunion avec Jean-Gordien Niyungeko, représentant légal de l’Eglise Euzebu au Burundi juste avant sa mort, révèle qu’il est mort sur-le-champ alors qu’un invité avec qui il rentrait a été grièvement blessé.

Ses audios ont été vite partagés sur les réseaux sociaux. Le blessé succombera de ses blessures à l’hôpital selon une source digne de foi. La mauvaise nouvelle sera confirmée par le porte-parole du ministère en charge de la Sécurité publique dans l’avant midi de ce 3 avril 2022.

« Ce samedi, 2 avril 2022, vers 20h, en commune Muha, zone Kanyosha, au quartier Ruziba, des criminels non encore identifiés armés de fusils de type d’AK47 ont tiré sur le nommé Jean-Gordien Niyungeko, représentant légal de l’Eglise Euzebu au niveau national et le Pasteur Salvator Nzambimana de la même Eglise aux États-Unis, en vacances au Burundi. Le défunt représentant légal de l’Eglise Euzebu faisait des manœuvres pour faire entrer le véhicule à son domicile », a fait savoir Pierre Nkurikiye, porte-parole du ministère de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique.

D’après lui, l’intervention de la police a été rapide mais en vain et l’OPJ a fait le constat et les enquêtes approfondies continuent pour interpeller ces criminels.

L’Eglise Euzebu est l’une des églises burundaises qui connaissent des conflits et des crises de leadership. En mars de cette année une soixantaine de pasteurs d’Euzebu ont été révoqués en commune Nyanza-lac.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Mahoro

    EUSEBU(Église de l’Union du Saint Esprit au Burundi) et non EUZEBU

  2. Kankindi

    Qu’ils soient accueillis au Royaume de Dieu qu’ils servaient. None le Pasteur visiteur yaguye mumporero. C’est tout de même bizarre : on sait que dans les quartiers il y a une circulation piétonnière permanente ; personne n’a rien vu d’anormal ou n’a aperçu le tireur ?

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Je suis Misago. Ou presque

Après sa tribulation, sa réapparition, lundi 21 novembre vers midi après deux jours d’inquiétude, suivi d’une sorte d’arrestation par des agents du Service national de renseignements (SNR) dans les montagnes ’’sacrées’’ de Magara, devenues un lieu de pèlerinage pour quelques (…)

Online Users

Total 1 912 users online