Samedi 20 juillet 2024

Environnement

Le lac Tanganyika : Une grande menace qui plane sur Kibenga large

31/01/2024 1
Le lac Tanganyika : Une grande menace qui plane sur Kibenga large
A Kibenga, l’eau des pluies n’arrange pas les choses

Dans le quartier Kibenga large, zone urbaine de Kinindo en commune urbaine de Muha, les habitants passent leur grande partie de la journée à évacuer les eaux du lac Tanganyika qui envahissent leurs habitations. Quand la pluie s’en mêle, la lutte contre ces eaux devient une gageure de plus. Certaines maisons sont abandonnées et leur intérieur ressemble à de petits lacs.

Dans la matinée du mardi 30 janvier 2024, les habitants de Kibenga large étaient par exemple dans le désarroi total. A la suite d’une grande pluie qui s’est abattue depuis la nuit sur la capitale économique, les habitants de cette localité étaient pris entre les eaux du lac Tanganyika et celles de la pluie.

Une femme et ses enfants luttent avec acharnement contre les eaux qui ont envahi toute la maison. Les pieds dans l’eau, la femme a fait appel à quelques hommes qui l’aident avec des seaux. Certains sont en bas de la maison et évacuent l’eau qui est refoulée de la parcelle pour la déverser dans le lac. Les autres chassent l’eau qui est à l’intérieur de la maison à travers une ouverture tracée dans un mur de la parcelle.

Tout près de la parcelle, les maisons sont vides. Les occupants sont partis. Dans une autre parcelle un peu plus loin, un grondement sourd se fait entendre. Il s’agit d’une motopompe en marche. Grâce à ce dispositif, un long tuyau d’évacuation qui passe par-dessus le mur de la parcelle aspire l’eau et la déverse vers le lac.

Les habitants qui n’ont pas déserté la localité et qui ne sont pas bien nantis utilisent des moyens de bord qui leur sont accessibles pour lutter contre les eaux qui ont envahi leurs parcelles et leurs maisons. « Les gens commencent à quitter le quartier à cause de ces eaux. Les eaux du lac Tanganyika ne cessent de monter et quand la pluie s’en mêle, cela devient catastrophique. Nous avons barricadé les eaux du lac avec des sacs remplis de sable mais les eaux de pluie viennent davantage compliquer la situation », raconte avec amertume un habitant de Kibenga infortuné.

Le même habitant témoigne qu’il existe des parcelles dans cette localité qui ont été mises sur le marché par leurs propriétaires depuis longtemps mais qui n’arrivent pas à avoir de clients. Pour lui, acheter une maison de la localité serait jeter l’argent dans le lac.

Bernard Sindayihebura, expert en environnement et professeur d’université, signale que le niveau du lac est déjà monté de 52 cm vers la terre en l’espace de 3 ans. « Compte tenu des fortes précipitations que connaît la sous-région, d’ici à mai 2024, le lac Tanganyika pourra atteindre un niveau record de 777,10 m, soit 2 cm de plus par rapport au niveau le plus élevé enregistré en 1964 », alerte-t-il.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Alexis

    Est ce le lac TANGANYIKA qui ménace la Population ou c’est plutôt l’inverse ??

    Les gens construisent n’importe où et n’importe comment sans tenir compte de la topographie du lieu et ses conséquences.

    Je crois que le lac TANGANYIKA est entrai de nous signaler qu’il n’en peut plus. …

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 2 804 users online